Le Nouvel Automobiliste
nouveau-renault-captur-2019-lenouvelautomobiliste

Découvrez nos photos du nouveau Renault Captur 2019

On a capturé le Captur… En photos ! L’occasion de découvrir le nouveau Renault Captur 2019 sous toutes les coutures, et dans 5 coloris.

Retrouvez tout ce qu’il faut savoir à propos du Renault Captur II dans notre article de présentation.

Nouveau Renault Captur 2019 : la personnalisation, toujours son crédo

Ce n’est pas un nouveau Renault Captur que l’on vous montre ici, mais 5 ! Un blanc, un orange, un bleu, un noir et même un rouge. Pour cette première découverte statique, Renault a en effet dévoilé 5 teintes de carrosserie sur les 11 qui seront proposées au lancement de ce Renault Captur 2, fin 2019. Et comme son prédécesseur, le Renault Captur 2019 offrira de nombreuses possibilités de personnalisation. Ainsi, quatre couleurs de toit et de rétroviseurs seront envisageables : Orange Atacama, Gris Highland, Noir Etoilé et Blanc Albâtre. Bien-sûr, il sera toujours possible d’avoir ces éléments couleur carrosserie. Même les sabots/skis avant et arrière, ainsi que les protections inférieures des portes seront dorénavant personnalisables (seulement en 3 couleurs, cette fois : exit le Noir Etoilé). Le nouveau Renault Captur blanc visible sur nos photos en est une illustration, avec ses touches d’Orange Atacama. Il montre par ailleurs que les clients pourront « combiner » certaines couleurs puisque ici, si les sabots, les rétroviseurs et protections inférieures de portes sont orange, le toit est noir.

Au total, le Renault Captur II proposera 90 combinaisons de personnalisation à l’extérieur, et 18 à l’intérieur par le biais de 7 packs : Caramel, Turquoise, Bleu, Rouge (à partir du 2nd niveau de finition. Ces packs habillent les aérateurs et la base du levier de vitesse) / Gris Clair, Gris Sable et Orange (à partir du 3ème niveau de finition. Ils animent les sièges, la planche de bord et les contre-portes).

Renault Captur II Initiale Paris

Le Renault Captur 2 existera d’office en finition Initiale Paris (aux côtés des versions Life, Zen et Intens – une version RS Line arrivera ultérieurement). Cette version haut de gamme avance des jantes de 18 pouces spécifiques, une teinte spéciale Noir Améthyste (aux reflets violet) tandis qu’à l’intérieur, deux ambiances sont possibles : Noir Titane et Gris Sable (présenté sur les photos). Le volant est par ailleurs chauffant, et habillé d’un cuir spécifique, et la planche de bord se pare d’un bandeau à l’effet « bois mat ».

Nouveau Renault Captur : un design actualisé

Maintenant que nous avons évoqué les possibilités de personnalisation, regardons de plus près le design du nouveau Captur. Sans surprise, le Renault Captur 2019 reprend les nouveaux gimmicks du design Renault. A l’avant, nous remarquons la signature lumineuse en forme de C (C-Shape), qui rappelle la Clio V (essayée ici sur Le Nouvel Automobiliste). Les changements sont d’ailleurs plus importants que sur la Clio. Laurens Van Den Acker explique : « Autant la Renault Clio IV n’a cessé de voir ses ventes augmenter, autant le Renault Captur de première génération aura une fin de carrière plus difficile. Il n’y a pas eu d’effondrement, mais la concurrence s’est clairement accrue« .

A l’avant du nouveau Renault Captur 2019, le capot est « nervuré » à travers deux bandes épaisses.

Quoi qu’il en soit, comme la précédente génération, le Renault Captur fait de l’orange sa teinte de lancement. Le Orange Atacama introduit lors du restylage est cependant plus sobre, plus mature que le Orange Arizona. Globalement, c’est la ligne du nouveau Renault Captur 2019 qui apparaît plus mature. Un mixte, finalement, entre l’agressivité d’un nouveau Peugeot 2008 et la jovialité du Ford Puma, tous deux dévoilés récemment. Là où le Captur perd en jovialité, il gagne cependant en qualité perçue et en robustesse. La calandre est plus travaillée qu’auparavant, et se distingue de celle de la Renault Clio V par ses chromes « en pointillés », et non continus. Ce chrome vient terminer sa chute à l’intérieur des phares et de leur signature « C-Shape » ; effet qui élargit visuellement le Renault Captur II.

D’une génération à l’autre, certains éléments perdurent, comme les élargisseurs d’aile en plastique ou les protections latérales basses qui s’inspirent clairement du premier Renault Captur.

De profil, nous voyons un pli de carrosserie marqué au niveau des portières. Néanmoins, la différence principale réside dans l’ajout d’un bandeau chromé, qui vient souligner le vitrage pour remonter jusqu’à la troisième vitre latérale, au style plus fuyant. Le chrome continue ainsi jusqu’à la vitre de hayon. Cet effet (qui peut faire penser à un Seat Arona mais qui reprend finalement le principe introduit sur le Renault Espace V) permet de mieux maîtriser la jonction des 2 teintes (si vous choisissez un toit d’une couleur différente de la carrosserie, naturellement !).

Mais la partie qui réserve le plus de surprise est peut-être l’arrière de ce nouveau Renault Captur 2. C’est la première fois que la signature lumineuse « C-Shape » se retrouve à l’arrière d’une Renault de façon aussi prononcée. Nous vous parlions de maturité tout à l’heure : le côté « jouet » du premier Renault Captur semble là encore, clairement oublié. Nous avons trouvé cet effet réussi, notamment dans sa manière d’élargir visuellement le Renault Captur 2019. Par ailleurs, la plaque d’immatriculation abandonne le hayon pour descendre dans le pare-choc.

Un intérieur remanié (et plus qualitatif) pour le Renault Captur 2

Passons à présent à l’habitacle du Renault Captur 2019, qui apporte lui aussi son lot de changements. Si la base de la Renault Clio V est reconnaissable, le nouveau Captur adopte tout de même quelques spécificités. Par rapport à la Renault Clio 5, le bandeau d’aérateurs disparait : il est remplacé par une « bande » dont le revêtement évolue selon la finition choisie.

Le plus visible est sans doute la console centrale « flottante ». Un effet renforcé sur les versions disposant d’une boîte de vitesses robotisée. Ces dernières pourront d’ailleurs profiter d’une commande de boite de vitesses électrique « shift by wire » (sans câbles, donc) déjà aperçue sur la Renault Zoé 2019.

A l’intérieur, les aérateurs de la planche de bord sont les mêmes que dans la Renault Zoé restylée. L’habillage orange, visible sur certaines photos, est en fait un tissu moussé légèrement pailleté, bien qu’il puisse donner l’impression d’être en plastique ! Le revêtement en cuir du Renault Captur II Initiale Paris nous a plus convaincu…

Au-delà de ces considérations esthétiques, notons que, côté habitabilité, la banquette arrière coulisse sur 16 cm. Une possibilité que n’offrent pas les récents Ford Puma et Peugeot 2008, et qui permet au nouveau Renault Captur 2019 de proposer jusqu’à 536 dm3 de volume de coffre. Loin devant, donc, les 456 dm3 affichés par le nouveau Ford Puma, pourtant bien loti. Puisque nous parlons du coffre, c’est l’occasion de constater que la qualité des plastiques déçoit à ce niveau-là. Dommage, car partout ailleurs, la qualité de fabrication et celle des matériaux ont fait un sacré bond en avant. Y compris aux places arrière, où l’on peut cependant regretter la disparition des poches aumônières en élastique, pour revenir sur un format traditionnel. Enfin, quant aux technologies, le Renault Captur 2019 reprend le système multimédia de la dernière Clio, et notamment son format vertical. Ça, nous vous en parlerons davantage dans notre interview de Jean-François Laval (chef de projet) ! Et si les aspects techno de ce nouveau Captur vous intéressent, n’hésitez pas à (re)lire notre article de présentation détaillé.

Que retenir du nouveau Renault Captur ? Que c’est, à première vue, un B-SUV abouti. A tel point qu’il est possible qu’il fasse du mal aux Renault Kadjar et Scénic ! Le Renault Captur 2019 a ainsi pour lui un design agréable, de nombreuses possibilités de personnalisation, un intérieur (enfin) qualitatif et des technologies à jour. Il fallait bien ça pour batailler dans une catégorie où les propositions sont très nombreuses : Peugeot 2008, Ford Puma, Volkswagen T-Cross, Kia Stonic, Fiat 500X, Citroën C3 Aircross, Hyundai Kona, Nissan Juke, Opel Crossland X… Et il y en a d’autres !

Le nouveau Renault Captur 2019 en vidéo ? C’est par là.

La présentation détaillée du Renault Captur II ? Ici !