Le Nouvel Automobiliste
20 ans anniversaire 2020

Ces voitures qui fêtent leurs 20 ans en 2020

Que nous les croisions encore régulièrement ou qu’elles aient simplement marqué leur époque, voici 20 voitures qui ont 20 ans cette année. Séquence nostalgie garantie !

Alfa Romeo 147 2000

Alfa Romeo 147

Si aujourd’hui, la gamme du constructeur transalpin se résume à trois modèles (Giulietta, Giulia et Stelvio), celle-ci était, en 2000, un peu plus fournie : les GTV et Spider faisaient office de véhicules plaisir, tandis que les berlines 156 et 166 s’adressaient aux clients les plus sages. Cette année-là, le duo de compactes 145/146 était remplacé par la 147. La belle milanaise, signée Walter Da Silva, existait en 3 et 5 portes et remportait même, l’année suivante, le prix de la Voiture de l’année. Elle fut commercialisée jusqu’en 2010, et connut une sulfureuse déclinaison GTA (V6, 250 ch) en 2003.

Audi Allroad Quattro 2000

Audi Allroad

L’Audi Allroad, c’est un peu la mère des SUV modernes. Avec sa garde au sol surélevée et ses protections en plastique proéminentes, elle singeait le look (et les 4 roues motrices !) d’un 4×4 sans être aussi haute. Elle restait malgré tout une A6 Avant (break), avec les aspects pratiques que cela comportait : volume de coffre conséquent, barres de toit, etc. En 2020, la recette marche encore : quatre générations de celle qui s’appelle maintenant l’A6 Allroad se sont succédé. La nouvelle A6 Allroad cohabite avec les « vrais » SUV de la gamme (Q7, Q5, Q3…), ainsi que l’A4 Allroad.

BMW Z8 2000

BMW Z8

Présentée en 1999, commercialisée en 2000, la BMW Z8 a connu la célébrité en apparaissant dans le 19ème film de la série des James Bond, « Le monde ne suffit pas ». Nul doute que même sans ce passage sur grand écran, le roadster bavarois serait resté dans les annales. Production limitée (5 703 exemplaires construits entre 2000 et 2003), moteur V8 de 400 ch et design spectaculaire (inspiré de celui de la BMW 507) : la BMW Z8 impressionnait, et impressionne toujours. Vendue autour des 130.000 € en 2000, elle dépasse aujourd’hui allègrement les 200.000 € sur le marché de l’occasion.

BMW M3 E46 2000

BMW M3 E46

Symbole des années 80 et de l’automobile sportive bavaroise, la BMW M3 reste, pour les puristes, la plus « M » des BMW « M ». Celle par laquelle tout a commencé. D’abord dotée d’un moteur quatre cylindres, elle s’octroie dès 1992 les services d’un six cylindres en ligne, qui sera repris par la BMW M3 E46 (basée sur la Série 3 Coupé de 1999) en 2000. Celle-ci y ajoutera 22 ch, pour atteindre la barre des 343 ch. La puissance passera même à 360 ch, en 2003, avec la M3 CSL. Chic et choc, la M3 est toujours proposée au catalogue BMW, et sera même renouvelée cette année (en berline, le coupé s’appelant maintenant M4). On parle de… 480 ch minimum !

Bugatti EB 16/4 Veryon Concept 2000

Bugatti EB 16/4 Veyron Concept

La Bugatti Veyron a marqué les années 2000 : avec son moteur W16 de plus de 1000 ch, elle est longtemps restée la voiture la plus puissante au monde et aussi, la plus chère (1,64 million d’euros TTC à son lancement) ! Elle a notamment été annoncée par les concept-cars  EB 18/4 Veyron (1999) et EB 16/4 Veyron (2000). La différence entre les deux ? Le moteur (18 cylindres dans un cas, 16 dans l’autre) et la puissance délivrée : 550 ch pour le premier, 630 ch pour le second. Dès 2000, Bugatti et le groupe Volkswagen affirment leur objectif : 1000 ch pour le modèle de série qui, entre 2005 et 2015, aura été produit à 450 exemplaires.

Citroën C5 I 2000

Citroën C5 I

Pendant longtemps, les Citroën ont été taxées de « voitures de papys ». La C5 1ère du nom est peut-être l’une des dernières Citroën à pouvoir justifier de ce titre. Remplaçante des Xantia et XM, la Citroën C5 doit effectivement composer avec un design mollasson et peu inspiré. Elle se dote cependant de technologies embarquées innovantes pour l’époque, telles l’avertissement de franchissement involontaire de ligne ou la navigation à commandes vocales. La suspension hydraulique est bien-sûr au rendez-vous. Largement (bien) restylée en 2004 (Jean-Pierre Ploué était alors le directeur du style Citroën), elle sera remplacée en 2007 et aura tout de même été vendue à 720.000 exemplaires.

Fiat Doblo 2000

Fiat Doblo

En 2000, la mode n’est pas (encore) aux SUV : elle est aux monospaces et ludospaces. Ces « camionnettes civilisées », telles les Renault Kangoo ou Citroën Berlingo, sont plébiscitées pour leurs aspects pratiques. Flairant le bon filon, Fiat dévoile cette année-là le Doblo. La recette appliquée, par rapport aux deux français précités, ne change pas : côtes généreuses et petits moteurs. Décliné en 5 et 7 places et fabriqué en Turquie, le Fiat Doblo sera restylé en 2005 puis remplacé par une seconde génération en 2010, qui existe toujours aujourd’hui en version utilitaire.

Ford Mondeo II 2000

Ford Mondeo II

En 2000, les berlines avaient encore la côte : Ford répondait à la Citroën C5 avec la Mondeo deuxième génération. Bien mieux finie que la précédente, elle arborait le nouveau design maison baptisé « New Edge », intronisé par la Focus. La sécurité passive était son cheval de bataille, à tel point que Ford soutenait que la Mondeo était « l’un des endroits les plus sûrs où exister ». Celle-ci n’aura cependant « que » 4 étoiles au crash-test EuroNCAP (ce qui reste, à l’époque, une bonne note – mais certaines de ses concurrentes directes, comme la Renault Laguna II, feront mieux). Les puissances s’échelonnaient de 110 à 226 ch (pour la version sportive « ST220 »).

Hyundai Santa Fe 2000

Hyundai Santa Fe

Encore jeune marque en Europe, Hyundai est l’une des premières à s’immiscer sur le segment (grandissant) des « 4×4 compacts », en 2000, avec le Santa Fe. On ne parle pas encore tout à fait de SUV, mais les ingrédients y sont : confort de fonctionnement et style plus « avenant » que les baroudeurs purs et durs (tels les Toyota Land Cruiser ou les Land Rover Defender). Basé sur la Hyundai Sonata de l’époque, le Santa Fe disposait de 4 roues motrices et de sept places. Des éléments qui figurent toujours dans la quatrième génération de Santa Fe, dévoilée en 2018.

Mercedes Classe C Sport Coupé 2000

Mercedes Classe C Sport Coupé

Au début des années 2000, Mercedes et BMW se trouvent un peu décontenancés face au succès de l’Audi A3. BMW pense avoir trouvé la solution en « rapiéçant » la Série 3, pour donner la Série 3 Compact. Mercedes singe la procédure en raccourcissant, en 2000, sa Classe C. La Classe C Sport Coupé était née. Plébiscitée pour son style, elle reprend la quasi-totalité des motorisations de la berline, et se décline même en version AMG de 354 ch. Malheureusement, ce coupé 3 portes de 4,34 m de long n’aura eu qu’un succès limité (comme la BMW Série 3 Compact). Il faudra attendre 2012, et la troisième génération de Classe A, pour avoir une « vraie » compacte Mercedes.

Mini Cooper 2000

Mini Cooper

En relançant la Mini, BMW a eu le nez creux. La Volkswagen New Beetle (commercialisée en 1998) l’a certes devancée, mais avec bien moins de succès. Présentée au public en septembre 2000 et fabriquée à Oxford, la nouvelle Mini Cooper ne sera commercialisée que fin 2001. Mais qu’importe : sa popularité est immédiate, et les déclinaisons pullulent. Cooper S, John Cooper Works, One, Cabriolet… Aujourd’hui, la Mini est toujours un succès et constitue une vraie gamme, allant de la Cooper au Countryman, en passant par le Clubman. De quoi inspirer Fiat qui, depuis 2007, multiplie les itérations de sa « nuova 500 ».

Nissan X-Trail 2000

Nissan X-Trail

Si la mode n’est pas encore aux SUV, on sent tout de même déjà, en 2000, le vent venir. En parallèle du Hyundai Santa Fe, Nissan présente au Mondial de l’Automobile le X-Trail. Ce 4×4 compact, concurrent du Toyota RAV-4, recevra un très bon accueil, aussi bien de la part du public que de la part de la presse spécialisée. Il est valorisé pour sa polyvalence et ses bonnes capacités en tout-terrain. Deux motorisations sont disponibles au lancement : un essence de 140 ch, et un diesel de 115 ch. Depuis 2000, deux générations de Nissan X-Trail se sont succédé, et un nouvel opus devrait être présenté cette année.

Opel Corsa C 2000

Opel Corsa C

Si en France, les Renault Clio et Peugeot 208 tiennent les rênes de la catégorie des citadines, le constat est plus nuancé sur le marché européen. D’autres modèles arrivent à tirer leur épingle du jeu, et l’Opel Corsa en fait partie. En 2000, la troisième génération de la citadine allemande est dévoilée, et arbore un design plutôt sympa et rondouillard. Déclinée en 3 et 5 portes, elle se dote notamment d’un bloc diesel d’origine Fiat. Il n’y avait pas encore de Corsa électrique. Elle sera remplacé en 2006 par la Corsa « D ».

Opel Speedster 2000

Opel Speedster

Eh oui, en 2000, les constructeurs automobiles présentaient encore des roadsters ! L’Opel Speedster n’en est pas moins surprenante : basée sur le châssis en aluminium de la Lotus Elise, elle dénotait dans la gamme très rationnelle du constructeur allemand. Avec son poids plume (moins de 1.000 kg) et son moteur 2.2 4 cylindres essence de 147 ch (remplacé, progressivement, par un 2.0 turbo de 200 ch), la Speedster procurait de formidables sensations de conduite. Produite à un peu plus de 7.000 exemplaires jusqu’en 2005, elle coûte aujourd’hui entre 18.000 et 30.000 € d’occasion. En 2000, elle s’échangeait contre 32.000 €.

Peugeot 206 CC 2000

Peugeot 206 CC

Si la Peugeot 206 a plu lors de sa présentation en 1998, sa déclinaison CC a littéralement séduit. C’est, avec la Mercedes SLK, le seul coupé-cabriolet de l’époque. La Peugeot 206 CC a démocratisé le toit rigide escamotable, qui fera fureur dans les années 2000 (Peugeot 307 CC, Renault Mégane CC, Opel Tigra Twin Top, Volkswagen Eos…).  Si elle reprenait les moteurs les plus puissants de la 206 « classique » (à l’exception du 2.0 180 ch, réservé à la RC), la 206 CC valait davantage pour son style que pour ses aspects pratiques ; la banquette arrière étant réservée à des enfants. Elle a été remplacée en 2007 par la 207 CC qui elle, n’a pas eu de successeur.

Renault Clio V6 2000

Renault Clio V6

Aujourd’hui encore, la Renault Clio V6 est perçue comme un OVNI. Rien d’anormal à cela : avec un moteur V6 de 230 ch positionné à l’arrière et un look de bodybuilder, force est de constater que la Clio V6 n’a rien à voir avec une « simple » Clio. D’ailleurs, sa conduite était jugée particulièrement délicate par les spécialistes. Produite chez TVR, en Suède, elle sera restylée en 2003. Elle gagnera à l’occasion 25 ch, mais sera surtout modifiée pour être plus facile d’utilisation. Moins de 3.000 exemplaires de la Renault Clio V6 ont été produits, ce qui fait d’elle un collector, disponible sur le marché de l’occasion à partir, généralement, de… 40.000 €.

Renault Laguna II 2000

Renault Laguna II

S’il est une génération de Laguna qui a marqué les esprits, c’est bien la deuxième. Lancée fin 2000, elle s’est distinguée par sa débauche de technologies novatrices pour l’époque, telles la carte « mains libres » et diverses aides à la conduite. Malheureusement, ses soucis de fiabilité l’ont largement desservie, malgré un design plutôt avenant et un bon comportement routier. Proposée en berline comme en break Estate, elle sera restylée en 2005, puis remplacée en 2007 par la Laguna III. Elle aura tout de même été vendue à plus d’un million d’exemplaires. Aujourd’hui, la Talisman représente Renault sur le segment des familiales.

Seat Arosa 2000

Seat Arosa

Elle, vous l’aviez peut-être oubliée : cousine de la Volkswagen Lupo, concurrente de la Renault Twingo, la Seat Arosa a été introduite en 1997, mais a subi un profond restylage en 2000. Son designer, Jozef Kabaň, a aussi dessiné… la Bugatti Veyron ! Et puisque nous ne sommes plus à un grand écart près : Walter Da Silva, géniteur des Alfa Romeo 147 et 156, était à l’époque le directeur du style Seat. Disponible en essence et en diesel, l’Arosa sera commercialisée jusqu’en 2004, avant d’être indirectement remplacée par la Mii en 2012.

Smart Roadster Coupé Concept 2000

Smart Roadster Coupé Concept

Après le Roadster Concept en 1999, Smart dévoile en 2000 le Roadster Coupé Concept, qui se différencie par la présence d’une « bulle » vitrée à l’arrière. Comme le Roadster « tout court », le style est très original et attire les regards des visiteurs du Salon de Paris. Deux ans plus tard, Smart présente les versions de série des Roadster et Roadster Coupé, qui ressemblent comme deux gouttes d’eau aux concept-cars éponymes. Le moteur 3 cylindres délivre 61 ou 82 ch (et même, 101 ch sur la version Brabus). Avec son poids plume et ses roues arrière motrices, la Smart Roadster délivre un certain plaisir de conduite, accessible d’occasion dès 5.000 €.

Volvo S60 2000

Volvo S60

Encore une berline, pour finir cet article sur les voitures fêtant leurs 20 ans en 2020 ! Plus « chaleureuse » que ses rivales directes (Audi A4, BMW Série 3…), la S60 première du nom s’est vendue à près de 600.000 exemplaires. Elle avait pour elle un design typiquement Volvo et des moteurs 5 cylindres originaux. La S60 est toujours proposée au catalogue Volvo, aux côtés bien-sûr de sa version break V60, qui assure le cœur des ventes.