Le Nouvel Automobiliste
Alfa Romeo Giulia GTA m 2020

Alfa Romeo Giulia GTA 2020 : attention missile !

Attendue comme le messie à sa présentation en juin 2015, l’Alfa Romeo Giulia poursuit depuis sa discrète carrière, indépendamment de toutes les qualités dont elle dispose. Non contente d’avoir, au sommet de sa gamme, une version Quadrifoglio de 510 ch, voilà qu’elle se dote en plus d’une version GTA, de 540 ch. Découvrons ensemble cette Alfa Romeo Giulia GTA 2020.

Alfa Romeo Giulia GTA 2020 : plus puissante, moins lourde que la Giulia Quadrifoglio

Sans doute trouviez-vous les 510 ch de la Giulia Quadrifoglio un peu justes. Alfa Romeo vous a entendu, et présente aujourd’hui la Giulia GTA, forte de 540 ch. Elle devait être dévoilée cette semaine au salon de Genève, qui finalement n’aura pas lieu. Qu’importe : nous en avons quand même les photos. Des photos qui nous permettent de découvrir une auto dont le style est encore plus outrancier que celui de la Giulia Quadrifoglio. Bouclier largement ajouré, jupe arrière modifiée, élargisseurs d’aile… L’Alfa Romeo Giulia GTA 2020 sort l’artillerie lourde.

La mécanique de l’Alfa Romeo Giulia GTA 2020 est la même que sous le capot de la Giulia Quadrifoglio, à savoir un 2.9 V6 BiTurbo d’origine Ferrari. Le moteur gagne, ici, 30 ch.

Aux côtés de l’Alfa Romeo Giulia GTA 2020, est révélée une version « GTA m« . Celle-ci arbore, notamment, des vitres en polycarbonate, des trains roulants spécifiques et, surtout, un intérieur totalement dépouillé : sièges monoblocs en carbone et absence de banquette arrière en sont les marqueurs. Petite précision : oui, l’Alfa Romeo Guilia GTA m 2020 est bien homologuée pour la route !

Alfa Romeo annonce que sa Giulia GTA (et GTA m) pèse 100 kg de moins que la Giulia Quadrifoglio, soit 1495 kg. Les deux versions (GTA et GTA m) seront produites, en tout, à 500 exemplaires, à des prix encore inconnus (pour rappel, une Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio coûte aujourd’hui 84.900 €).


Alfa Romeo 156 GTA

L’Alfa Romeo 156 GTA et ses « modestes » 250 ch : c’est l’une des dernières Alfa à avoir porté le badge « GTA », et c’était au début des années 2000.