Le Nouvel Automobiliste
Volkswagen Golf restylée 2024

Elle arrivera au printemps : voici la Volkswagen Golf restylée (2024)

La Volkswagen Golf restylée fait son entrée. Ce qui change essentiellement, c’est ce qui ne se voit pas !

Double actualité chez Volkswagen : alors que la marque allemande s’apprête à fêter, la semaine prochaine, les 50 ans de la Golf au salon Rétromobile, elle dévoile également les premières photos de la Golf 8 restylée. Un restylage qui, vous vous en doutez, n’apporte pas de grandes évolutions esthétiques mais qui entraîne tout de même quelques changements d’importance, notamment techniques et technologiques. Voici la Volkswagen Golf restylée.

Volkswagen Golf restylée : un regard (légèrement) redessiné et des boucliers… king size !

Si la Golf 8 reste la compacte la plus vendue au niveau européen, elle n’en demeure pas moins malmenée. Eh oui, les temps changent : même la sacrosainte Golf ne domine plus le marché européen (c’est, depuis peu, le Tesla Model Y). Dans ce contexte, Volkswagen présente la version restylée de sa Golf 8. En huit générations, c’est seulement la deuxième fois que la Golf connaît un restylage de mi-carrière. Le premier, c’était en 2017 sur la septième génération.

Sur le plan du design, les changements sont minimes mais pas invisibles non plus : le bouclier avant est redessiné, dans la mouvance de ce que proposent les nouvelles générations de Passat et Tiguan, tandis que les finitions R-Line, GTE et GTI reçoivent un bouclier spécifique à la (fausse) prise d’air encore plus grande qu’auparavant. Ainsi, là où le bas de la face avant gagne en agressivité, le regard devient plus fin, avec des phares légèrement redessinés (et matriciels en haut-de-gamme) et une signature lumineuse revue.

Celle-ci intègre, pour la première fois chez Volkswagen, un logo rétroéclairé (la législation européenne ayant évolué en la matière). A l’arrière, la Volkswagen Golf restylée affiche de nouveaux feux ou plutôt, des feux à la signature lumineuse corrigée (avec un effet 3D). De nouveaux choix de jantes sont également proposés (notez les jantes de la version GTI, qui font très… Alfa Romeo !) tout comme de nouveaux coloris (dont ce « blanc bleuté » visible sur les photos officielles, plus bas).

Volkswagen Golf restylée : nouvelle interface multimédia et Chat GPT à bord

C’est finalement à l’intérieur que la Volkswagen Golf restylée évolue davantage : l’écran central (tactile, naturellement) grossit encore et est désormais désolidarisé du nouveau « Digital cockpit pro » (10,2 pouces), entièrement numérique, derrière le volant. Cet écran tactile (12,9 pouces sur les finitions hautes ; 10,4 pouces sinon) reçoit surtout une nouvelle interface, nommée MIB4, qui équipe notamment la nouvelle Passat.

Censée être plus intuitive et efficace (la Golf 8 a été critiquée, à sa sortie, pour son infotainment), cette nouvelle interface est couplée à un système d’assistance vocale faisant appel à Chat GPT (Chat GPT n’aura donc pas tardé à envahir le monde automobile !). Autre changement notable à bord de cette Volkswagen Golf restylée, même s’il est moins technologique : les touches du volant, tactiles, sont remplacées par des commandes… physiques ! Là aussi, Volkswagen semble avoir entendu les critiques.

Le volume du coffre est de 380 litres, banquette non rabattue (272 litres sur les versions hybrides rechargeables, nous y venons !).

Volkswagen Golf restylée : une plateforme « un peu » nouvelle !

La Volkswagen Golf restylée est toujours basée sur la plateforme MQB, mais intègre des « bouts » de la nouvelle plateforme MQB Evo (qu’utilisent les nouveaux Tiguan et Passat), notamment au niveau des suspensions et pour pouvoir accueillir les dernières motorisations du groupe Volkswagen. Il ne s’agit donc pas d’un changement de plateforme à proprement parler, ce qui aurait été énorme pour un restylage !

Parlons-en, justement, des motorisations : la Golf a toujours pu jouir d’une palette de moteurs étendue, et la Volkswagen Golf restylée ne fait pas exception à la règle. Les inconditionnels du Diesel seront rassurés (et sans doute, surpris !) : la Golf 8 restylée conserve ses blocs 2.0 TDI 115 et 150 ch.

En essence, il y a bien plus de choix : le vaillant 1.5 TSI (disponible, lui aussi, en 115 et 150 ch) peut être joint à un système de micro-hybridation, tandis qu’en haut du panier, la Golf GTI gagne 20 ch pour ainsi passer à 265 ch. Plus tard arriveront des variantes GTI Clubsport et R encore plus puissantes.

C’est aussi – et surtout – du côté des versions hybrides rechargeables que la Volkswagen Golf restylée apporte son lot de nouveautés. La Golf e-Hybrid garde une puissance cumulée de 204 ch (en couplant le 1.5 TSI à un bloc électrique) mais la version GTE, également « PHEV », passe de 245 à 272 ch (1.5 TSI 177 ch + bloc électrique). Le vrai changement relève de la batterie : en passant de 10,6 à 19,7 kWh de capacité, celle-ci garantit en théorie une autonomie de 100 km en tout-électrique à la Volkswagen Golf restylée, contre environ 60 km actuellement.

Avec de tels niveaux de puissance, la Golf « 8.5 » n’a absolument rien à envier à la dernière Passat ! De même, côté équipement : elle peut par exemple enregistrer une manœuvre de stationnement et la reproduire à l’identique (grâce au « Park Assist Plus », optionnel).

Volkswagen Golf restylée : commercialisation au printemps

La Volkswagen Golf restylée sera commandable à partir du printemps 2024, pour une arrivée sur les routes françaises au début de l’été. La version break (Variant) est également restylée alors que la gamme des finitions s’articulera comme suit (sur la berline tout du moins) : Golf, Life, Style, R-Line, GTE, GTI, GTI Clubsport et R.

Les prix de la Volkswagen Golf restylée ne sont pas encore connus.

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021