Le Nouvel Automobiliste

Nouvelle Renault Zoé : déjà dans la place…

…de la République à Paris. A peine dévoilée à la presse, que le public pouvait découvrir la Renault Zoé restylée lors du salon BiodiversiTerre ce week-end. Qu’est-ce que le salon BiodiversiTerre ? C’est un évènement accessible gratuitement afin de se poser les bonnes questions sur la biodiversité en ville et la place de l’agriculture dans cet environnement. C’est donc au milieu des fleurs, des légumes, des fruits et autres bovins, que Renault s’est installé pour y présenter sa dernière nouveauté « verte » (en bleu).

Nouvelle Renault Zoé au milieu des fleurs

Renault est le seul constructeur représenté à BiodiversiTerre. Une petite tente discrète abrite une maquette de la ville de demain. Avec des Renault Zoé parsemée dans cette cité futuriste : les éoliennes y sont surdimensionnées. Mais ne nous attardons pas dessus, nous retournons voir la nouvelle Renault Zoé en taille réelle. C’est dans sa couleur de lancement, le bleu céladon, qu’elle est exposée. Comme nous l’avons découverte en il y a quelques jours. Cette couleur sied bien à nouvelle Renault Zoé, qui avec ses quelques rondeurs et volumes marqués accroche bien la lumière du soleil, à peine masqué par les arbres de la place de la République. C’est la version Intens que nous avons sous les yeux, et les quelques chromes des prises d’air lui donne un air plus haut de gamme. 

La comparaison est d’autant plus dure avec les générations précédentes, que Renault vous permet de les essayer. En effet, un petit circuit est disponible pour vous démontrer que l’électrique en ville, c’est bien. La nouvelle Renault Zoé n’est de son côté présentée qu’en statique. Nous avons hâte de tester la version R135 qui promet de belles accélérations aux feux tricolores. Ce d’autant plus que la version R90 de l’ancienne Renault Zoé impressionnait déjà par son couple au démarrage. En attendant de prendre le volant, nous essayons de monter dedans. Las, la voiture est fermée. Nous nous rabattons pour jeter un œil aux nouveaux feux, seules modifications sur l’arrière. Ils confirment notre impression en studio : ils font moins jouet, et permette à la Renault Zoé d’avoir un arrière plus conventionnel mais aussi plus high tech.

L’occasion de (re)découvrir Renault Twizy Cargo

Mais la gamme électrique de Renault, ce n’est pas que Renault Zoé. Alors non, pas de Renault Kangoo Concept, ni de Renault Master ZE, mais une petite Renault Twizy. Et par n’importe laquelle : la version Cargo ! Avec 156 l et 75 kg de charge, pas de quoi y mettre toutes les fleurs réparties sur la place de la République pour l’occasion. Cependant, avec un gabarit de poche de 2,34 m par 1,38 m, Renault Twizy Cargo peut se faufiler partout.

C’est aussi une des premières illustrations de livraison « dernier kilomètre » que les constructeurs développent ces dernières années dans les différents salons. Renault a d’ailleurs présenté dans cette philosophie le Renault EZ-Flex en avril dernier. Disponible en version sans permis limitée à 45 km/h ou classique limitée à 80 km/h, Renault Twizy Cargo est proposé à partir de 6 950 € HT.

BiodiversiTerre, premier weekend d’été

Pour découvrir nouvelle Renault Zoé, tester la version actuelle ou vous approcher de Renault Twizy Cargo, vous avez jusque demain, lundi 24 juin, au salon Biodiversiterre, entrée gratuite. 

Article et crédit photographies : Guillaume Agez pour Le Nouvel Automobiliste