Le Nouvel Automobiliste
nouvelle BMW Série 4 2020 Coupé

La BMW Série 4 2020 et sa calandre dévoilées !

Généralement, un nouveau modèle suscite la curiosité pour son « tout » : son design, ses technologies, ses motorisations… Concernant la nouvelle BMW Série 4 2020, c’est un peu différent tant sa calandre, constituée de deux énormes « haricots », a fait parler d’elle avant même la présentation de la voiture ! La nouvelle Série 4 a pourtant bien d’autres choses à montrer, et profitera même d’une inédite déclinaison électrique i4 l’an prochain.

nouvelle BMW Série 4 2020 Coupé

Nouvelle BMW Série 4 2020 : plus qu’une grande calandre

Annoncés par le Concept 4 fin 2019, puis par l’i4 Concept (préfigurant la future Série 4 Gran Coupé électrique), les « deux grands naseaux » de la nouvelle BMW Série 4 2020 étonnent malgré tout. Nous ne savons pas s’ils seront propres à cette Série 4 ou s’ils se généraliseront sur l’ensemble de la gamme BMW à l’avenir. La prochaine Série 2, prévue pour 2022, devrait néanmoins avoir des naseaux de taille plus « raisonnable ».

L’actuelle mouture de BMW Série 4 (première image) ressemble davantage à un coupé « bourgeois » que la nouvelle, plus sportive dans son design.

Passé l’étonnement que peut inspirer la face avant, le design de la nouvelle BMW Série 4 2020 ressemble beaucoup à celui d’une Série 8 en réduction. D’ailleurs, elle paraît plus « sportive » esthétiquement que celle qu’elle remplace. Et pourtant, elle est plus longue de… 13 cm. Ce qui donne une longueur totale de 4,77 m (tandis que hauteur et largeur stagnent) ! La Série 4 G22 (son nom de code) concurrencera ainsi les Audi A5, Mercedes Classe C et Classe E coupés et… c’est à peu près tout, tant la catégorie s’est réduite à peau de chagrin ces dernières années. Neuf teintes de carrosserie, dont un orange pour les plus aventureux, viendront habiller cette BMW Série 4 2020.

La nouvelle BMW Série 4 2020, avec le pack sport « M » (en bleu) modifiant les boucliers avant et arrière, ou sans (en blanc). Dans les deux cas, la grande calandre n’est pas une option !

Nouvelle BMW Série 4 2020 : une planche de bord de Série 3

Présenté dans un très beau cuir beige, l’habitacle de la nouvelle BMW Série 4 2020 apparaît cossu. La planche de bord est reprise de la dernière Série 3 (dont la Série 4 dérive). Globalement l’ergonomie est proche de celle des autres dernières BMW (Série 1, Z4, X5…). A ce titre, deux écrans, l’un derrière les compteurs (12,3 pouces), l’un au centre de la planche de bord (10,25 pouces) prennent place.

Si la nouvelle Série 4 dépasse, en longueur, la Série 3 (4,77 m contre 4,71 m), l’empattement des deux voitures est identique (2,85 m). Ainsi l’habitabilité ne sera pas meilleure à bord de la Série 4. Néanmoins, cette dernière devrait proposer plus d’espace que celle qu’elle remplace.

La liste des équipements high-tech compte notamment l’alerte de franchissement de ligne, la détection des angles morts, le freinage d’urgence intelligent avec détection des piétons et cyclistes, l’alerte de trafic arrière, la commande vocale via le « BMW Intelligent Personal Assistant » … Moyennant supplément, la nouvelle BMW Série 4 2020 pourra également s’équiper d’un régulateur de vitesse actif, du « Drive Recorder » (permettant d’enregistrer les images filmées par les caméras autour de la voiture) ou encore du « BMW Auto-reverse » , qui retient les 50 derniers mètres parcourus jusqu’à 36 km/h afin de pouvoir les refaire en marche arrière à la demande.

Sous le capot de la Série 4 2020 : hybridation légère… en attendant l’électrique !

La nouvelle BMW Série 4 2020 proposera d’abord, sous son capot, une palette de motorisations thermiques. La gamme sera chapeautée par une déclinaison M440i xDrive, mue par un six-cylindres turbo de 374 ch. Celle-ci disposera de 4 roues motrices, d’une boîte automatique à 8 rapports et pourra abattre, selon BMW, le 0 à 100 km/h en 4,3 secondes. Bien moins puissante, la 420i (quatre cylindres, 190 ch) jouera le rôle d’essence d’entrée de gamme. Plus surprenant, le Diesel restera au catalogue, avec la 420d (quatre cylindres, 190 ch, également disponible en xDrive). Dès 2021, elle sera même rejointe par une 430d xDrive de 286 ch et une M440d xDrive de 340 ch. Tous ces modèles, à l’exception de la 420i, disposeront d’une « hybridation légère » (« mild-hybrid« ) via une batterie de 48 V. Ce système, très courant aujourd’hui, permettra d’économiser du carburant mais surtout, d’offrir une aide à l’accélération.

La M440i dispose de freins spécifiques et d’un différentiel autobloquant M Sport.

La « vraie » nouveauté sera l’apparition, en 2021, de l’inédite BMW i4, 100% électrique, basée sur la future Série 4 Gran Coupé, dotée de 5 portes. Elle délivrerait l’équivalent de 530 ch (grâce à une grosse batterie, de 80 kWh) et son autonomie avoisinerait, selon les rumeurs, les 600 km. Cette variante zéro émission complètera la gamme Série 4, à laquelle s’ajoutera dans quelques mois par un cabriolet, en plus de la déclinaison Gran Coupé évoquée au-dessus. La nouvelle BMW Série 4 2020 Coupé, dévoilée aujourd’hui, débarquera quant à elle en octobre dans les concessions.

Les prix de vente sont déjà connus. Ils débuteront à 48 000 euros pour la 420i, et culmineront à 68 440 euros pour la BMW M440i xDrive.