Le Nouvel Automobiliste
Mercedes Classe E Cabriolet restylé

Voici les Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés

Lancée en 2016, la gamme Classe E est maintenant intégralement restylée : après la berline et le break révélés à l’occasion du salon de Genève (qui a finalement été annulé pour cause de coronavirus), c’est au tour des Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés de faire leur entrée. Les changements ne sont pas transcendants, mais ils sont tout de même visibles.

Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés : des changements surtout à l’avant

Si les restylages de la berline et du break Classe E, dévoilés en mars, se remarquaient largement (la berline s’étant même payé de nouveaux feux arrière), ceux des versions Coupé et Cabriolet paraissent un peu moins spectaculaires. La nouvelle calandre reprend la forme en « trapèze » inaugurée précédemment, tandis que les nouveaux phares (plus « pointus » dans leur forme) sont ceux des Mercedes Classe E berline et break restylés. Le bouclier avant, bien que ressemblant à l’ancien, est inédit.

Pour l’instant, les Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés ne se montrent qu’en version 53 AMG ou avec le pack « sport » extérieur AMG.

Ce sont les principales modifications esthétiques à retenir. A l’arrière, seules les optiques reçoivent un nouveau traitement. On notera toutefois l’apparition de jantes inédites, et de quatre couleurs de carrosserie jamais vues auparavant (Argent hightec, Argent Mojave, Gris Graphite métallisé, Rouge Patagonie – les deux derniers étant visibles sur les photos).

L’intérieur reste le même. Il se dote néanmoins d’un nouveau volant, disposant de touches tactiles et d’une branche également captative. Ces éléments servent à détecter si le conducteur gardent bien ses mains sur le volant, lorsqu’il active le mode de conduite semi-autonome. Plus besoin donc, de donner un petit coup de volant pour le signifier. De série, les deux écrans adjacents (correspondant à l’instrumentation et au système de navigation) de la planche de bord font chacun 10,25 pouces, mais peuvent faire 12,3 pouces en option. Les Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés adoptent par ailleurs la commande vocale MBUX, que l’on active en disant « Hey Mercedes ». Toujours au rayon équipement, nous pouvons aussi relever l’arrivée du Mercedes « Urban Guard » , qui avertit le propriétaire si le véhicule est volé (ou sur le point d’être volé) et endommagé.

Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés : quoi de nouveau sous le capot ?

Le bloc quatre cylindres essence 2.0 de 258 ch des Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés se dote d’une hybridation légère (mild hybrid). Il reçoit ainsi un « boost » de puissance de 14 ch et 150 Nm, en plus de revoir ses consommations à la baisse. Au-dessus, la version E 53 AMG développe 435 ch et 520 Nm de couple, grâce à son six cylindres en ligne de 3.0 l de cylindrée, lui aussi associé à une hybridation 48 V (+ 22 ch de « boost », et + 250 Nm), favorisant des consommations moins importantes. Mercedes promet par ailleurs un 0 à 100 km/h abattu en 4,5 secondes.

Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés

Les versions 63 AMG et 63 s AMG, encore plus puissantes que les 435 ch de la E 53 AMG, arriveront dans quelques mois.

Les E220d (4 cylindres, 194 ch) et E400d (6 cylindres en ligne, 340 ch) représenteront les diesels. Car oui, il y en aura encore à la commercialisation des Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet restylés, prévue, si tout va bien, à l’automne.