Le Nouvel Automobiliste
DS 8

DS 8 : la berline haut de gamme française en fuite

Après la présentation à l’automne 2018 du DS 3 Crossback, la jeune marque DS Automobiles poursuit sa construction. Cette fois, elle compte s’attaquer au segment des berlines familiales en commercialisant, dès le début de l’année prochaine, la DS 8. Un modèle que l’on découvre à travers deux images de synthèse, vraisemblablement issues du système d’infotainment de la voiture.

DS 8 : le troisième modèle 100% DS

Officialisée en 2014 et véritablement lancée début 2018 en Europe avec la commercialisation du DS 7 Crossback (son premier « vrai » modèle – les DS 3, DS 4 et DS 5 avant lui n’ayant été que des Citroën rebadgées), DS Automobiles constitue une marque à part entière au sein du groupe PSA. Une marque qui, pour l’instant, ne compte que deux modèles dans sa gamme (trois si l’on ajoute la citadine DS 3, anciennement Citroën DS3, vouée à disparaître prochainement). Trop peu, bien-sûr, pour espérer remplir sa mission et ainsi contrer les constructeurs premium ; allemands en tête (Audi, BMW et Mercedes).

Cette image de synthèse permet de se faire une idée assez précise de la DS 8, le futur et troisième modèle de DS Automobiles.

Heureusement, DS Automobiles a plusieurs projets dans ses cartons. Avant la berline compacte DS 4 (et, sans doute, son homologue SUV DS 4 Crossback), une DS 8 verra le jour, dans l’objectif de concurrencer les Audi A4, Mercedes Classe C et BMW Série 3. Si le marché des berlines familiales est en perte de vitesse depuis bien longtemps déjà, il n’en demeure pas moins un vecteur d’image important. Une raison qui justifie vraisemblablement la volonté de DS de sortir un tel modèle, après deux SUV. De plus, il convient de préciser que les berlines, de par leur côté statutaire, ont toute leur légitimité en Chine ; et là réside la principale raison d’être de la DS 8. La future berline s’adressera effectivement en priorité aux clients chinois, et sera même produite sur place, à Shenzhen. Non seulement pour le marché local, mais également pour l’Europe !

DS 8 : un style a priori classique

Découverte il y a quelques mois sous un épais camouflage (on vous en parlait ici), la DS 8 s’expose aujourd’hui un peu plus grâce à deux images de synthèse. Vraisemblablement issues du système d’infotainment de la voiture, elles permettent de voir la silhouette générale de la DS 8, ainsi que quelques éléments de style. On remarque en effet une face avant qui semble largement s’inspirer de celle du DS 7 Crossback, tandis que les guides de LED sous les phares rappellent, quant à eux, le DS 3 Crossback. De ce dernier, elle semble également récupérer des poignées de portes affleurantes (à l’image des modèles Tesla). A l’arrière, les feux paraissent reliés par une ligne de chrome.

A l’avant comme à l’arrière, l’inspiration est principalement à chercher du côté du DS 7 Crossback.

Le tout apparaît relativement classique. Nous sommes a priori loin de l’exubérance d’un DS 3 Crossback voire même, d’une Peugeot 508. Un choix qui peut étonner pour une marque qui se veut anti-conformiste et « à l’avant-garde ». Nous attendrons bien-sûr de voir de vraies photos de cette DS 8 pour nous prononcer définitivement. Selon nos informations, l’intérieur devrait aussi être très proche dans son design de celui du DS 7 Crossback.

Il y a quelques mois, ces images de la DS 8 camouflée faisaient leur apparition sur la toile.

DS 8 : soeur de Peugeot 508 (L)

Si sa robe semble moins voyante que celle de la Peugeot 508, la DS 8 partagera néanmoins avec la lionne ses soubassements. En utilisant sa plate-forme, elle devrait par la même occasion lui piquer ses motorisations, et notamment son bloc hybride-essence de 300 ch. Pour marquer la différence, la DS 8 pourrait être plus longue que la 508, qui culmine à 4,74 m (4,77 m en break, mais une telle déclinaison n’est pas prévue sur la DS 8). Elle pourrait même être basée sur la Peugeot 508 L, qui tutoie les 4,90 m de long – c’est en tout cas ce qui se murmure.

La future DS 8 semble être basée sur la Peugeot 508 L, commercialisée en Chine et rallongée par rapport à « notre » Peugeot 508 (qui existe également là-bas).

Mais ça, l’avenir nous le dira ! Car si ces images de synthèse permettent de se faire une idée assez précise de la DS 8, la berline haut de gamme française ne devrait être présentée officiellement qu’en novembre, à l’occasion du salon de Guangzhou, pour une commercialisation début 2020. D’ici là, nous aurons le temps d’en reparler.

Crédits illustrations : Worldscoop (images de synthèse) et Passionnément Citroën (spyshots)