Le Nouvel Automobiliste

Bruxelles 2020 : la galerie photo des françaises

Partir à Bruxelles pour voir des françaises ? Et oui, le salon fait la part belle à la voiture hexagonale, alors pourquoi pas ? On pouvait même se laisser aller à penser qu’il y avait plus de voitures sur les stands qu’au Mondial de Paris. Alors profitons en et faisons le tour, marque par marque.

Alpine

Pas de stand Alpine au salon automobile de Bruxelles, mais comme depuis quelques années désormais, la marque de Dieppe occupe une place au sein de l’Exposition Dream Car. Pas de nouveauté non plus, mais la présence de deux finitions. L’Alpine A110 S, présentée en juin, n’est pas inconnue du Nouvel Automobiliste ; nous l’avions déjà aperçue dans cette teinte gris mat au Mans, mais aussi à Tokyo dans une teinte blanche. L’Alpne A110 est aussi présente dans son célèbre Bleu Alpine en version Pure.

Bugatti

Démesure, c’est le mot qui vient rapidement quand on voit la Bugatti Chiron Sport. Et puis cette livrée noire et blanche, rehaussée de touches d’orange, n’est pas vraiment pensée pour la rendre plus discrète, bien au contraire. Il faut bien ça pour accueillir la débauche de puissance moteur de la bête. Puissance et démesure donc ! Ne parlons pas de prix ici , et profitons !

La marque était aussi présente via la maison Bonhams avec la Bugatti type 55.

Citroën

Les festivités des 120 ans de la marque Citroën sont finies, mais pas l’animation de gamme. La grande nouveauté de cette saison est bien entendu le SUV Citroën C5 Aircross Hybrid. Vous trouverez plus d’information dans son article dédié.

Autre surprise du salon, c’est la présence de la Citroën C4 Spacetourer, anciennement Picasso. Ne cherchez pas la nouveauté, mais nous sommes étonnés de découvrir le modèle alors que sa production est arrêtée. Qu’importe, le Citroën Grand C4 Spacetourer continue lui son bonhomme de chemin.

Deux « concepts » sont présents sur la stand Citroën à Bruxelles. Le Citroën Spacetourer The Citroënist, proche dans son traitement d’une commercialisation, et le concept Ami-One dont il se murmure qu’il devrait bientôt passer le cap de la série ! Nous avons hâte.

DS Automobiles

Le stand DS s’est mis à l’heure électrique, que ce soit en full ou en hybride. En plus de la Formula E, le stand de la marque de luxe est 100 % SUV ! Loin de l’esprit Sport Utility Vehicle un peu rustique, nous sommes plutôt dans le Luxe Utility Vehicle (oui ça fait LUV ! 😀 )

Genty

Nous vous en avons parlé en début de salon, c’est à Bruxelles que vous verrez l’avancement du projet d’Hypercar française, la Genty Akylone.

Peugeot

C’est la nouveauté de janvier chez Peugeot, et le premier salon européen pour le nouveau SUV Peugeot 2008. En attendant d’en retrouver l’essai sur Le Nouvel Automobiliste, nous avons plaisir à la redécouvrir sous les projecteurs :

Bien que présentent lors du Mondial de l’Automobile 2018, les versions Hybrides des Peugeot 508, Peugeot 508 SW et Peugeot 3008 sont enfin proposées au catalogue. Elles sont accompagnées du concept Peugeot 508 PSE qu’on aimerait bien, quant à lui, retrouver au Mondial de l’Automobile 2020 en série ! Qui vivra verra.

Le reste de la gamme est bien sûr présent sur le stand. La Peugeot 208 attend le résultat de l’élection de la voiture de l’année. Peugeot n’oublie pas de présenter un de ses scooters électriques. Et le Peugeot Rifter nous fait de l’œil.

Renault

La grande nouveauté chez Renault en cette rentrée, c’est le restyling du Renault Espace, plus technologique qu’esthétique.

Spécialiste de l’électrique, Renault se met enfin à l’hybridation. Deux formats sont proposés. D’un côté, une classique hybridation sur la Renault Clio, de l’autre une hybridation rechargeable sur le Renault Captur.

L’électrique n’est cependant pas oubliée. La Nouvelle Renault Zoé est présente, au côté de Twizy mais aussi de trottinettes.

C’est aussi le premier salon européen pour le Renault Koleos restylé. Moins profond que son petit frère Renault Kadjar, il conserve par exemple les commodos d’origine Nissan.

Le reste de la gamme est également déployé. Le salon de Bruxelles est ainsi l’occasion de redécouvrir des séries spéciales, comme la Renault Talisman S-Edition ou la Renault Scénic Black Edition. Contrairement à la France, la Renault Twingo n’est pas déclinée en série « Le Coq Sportif » mais en « Edition One ».

A bientôt sur Le Nouvel Automobiliste pour d’autres galeries du Salon de Bruxelles.

Article et crédit photographies : Guillaume AGEZ