Le Nouvel Automobiliste

Après sa présentation aux 24 Heures du Mans, voici l’Alpine A110S révélée en conduite à droite, au salon de Tokyo. C’est la version de série la plus dynamique de la berlinette, avec un 1,8 l TCe poussé de 252 à 292 ch et 320 Nm de couple. Et c’est surtout la première fois que le public japonais la découvre !

Alpine A110S : au Japon avec un volant à droite

Ce n’est peut-être pas l’Alpine au saké la plus radicale attendue par les fans mais l’A110S est déjà plus musclée que l’A110 normale ! Extérieurement, c’est discret surtout si l’option toit en fibre de carbone n’est pas coché, et tout juste se limite-t-on à de nouvelles jantes et à un badge d’identification latérale. Pas de logo nouveau : l’A110 reste l’A110 !

C’est à bord que les modifications sont plus visible : point milieu sur le volant, surpiqûres orange, le jeu demeure discret quand même.

Plus base de 4 mm, plus ferme de 50 % côté ressorts, l’A110S est voulue plus optimale mais pas radicale puisque l’A110 Pure demeure plus légère (1098 kg contre 1114 kg).

Galerie photos Alpine A110S au salon de Tokyo 2019 :

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste