Le Nouvel Automobiliste

Live Bruxelles 2020 : Genty Akylone

Genty Automobile, ça ne vous parle pas ? Pourtant ce projet made in France doit aboutir sur une Supercar. Pardon, une Hypercar de 1200 ch. L’entreprise basée dans l’Allier n’avait pas exposé son modèle, l’Akylone, depuis le festival de Goodwood en 2018. C’est donc dans la capitale européenne qu’il faudra se déplacer pour admirer les lignes de cette « dream car » française.

Genty Akylone, l’hypercar française

Au-delà de Goodwood, la dernière fois que vous avez peut-être aperçu le nom de la marque Genty, c’était dans la boite à jouet de vos enfants. En effet, Majorette a miniaturisé la Genty Akylone (le coffret est disponible sur le store du projet Akylone). Présentée comme « l’héritière de l’artisanat de prestige français » , la Genty Akylone devrait être produite à 15 exemplaires, en version coupé. La Genty Akylone sera ensuite déclinée en roadster, dont la fabrication sera limitée à 10 unités cette fois.

Mieux qu’un long discours, des images!

Point de moteur électrique sous le capot, mais un V10 biturbo, 5.2 l de 1 200 ch. Promise pour 1 200 kg, son rapport poids puissance est facile à calculer… et laisse rêveur. Les 4 roues seront motrices pour permettre d’atteindre 100 km/h en 2,7 s en toute sécurité. La vitesse de pointe est estimée à 350 km/h. De quoi faire Paris-Bruxelles en moins d’une heure… théorique, bien-sûr !

La Genty Akylone est encore en cours de développement. Le modèle présenté est une maquette pleine peinte en blanche. A Goodwood, l’Akylone était bleue. La prochaine sera-t-elle rouge ? Blague à part, le constructeur n’hésite pas aussi à faire appel au financement participatif (« crowdfunding« ). Cette démarche a notamment servi à financer un robot multibras. Mais assez écrit : retrouvez ci-dessous des images de la Genty Akylone.

La Genty Akylone en images :

Article et crédits photographies : Guillaume AGEZ