Le Nouvel Automobiliste

Live Bruxelles 2020 : Renault Espace restylé

Présenté en novembre, Renault a choisi le 98e autosalon de Bruxelles pour présenter le (discret) resyling de la locomotive de sa gamme : l’Espace restylé. Le profil façon TGV est loin. Et bien que son nez ne soit pas aussi long que le Shinkensen, le profil monospace a disparu depuis cette génération. Son nez ne cache d’ailleurs pas de nouveau moteur, mais de nouvelles technologies.

Renault Espace restylé : l’art discret du changement

Soyons honnête : les changements du Renault Espace restylé sont subtils. La signature lumineuse avant est légèrement adaptée. Les phares gagnent la technologie Matrix led. La calandre n’accueille pas le drapeau français réservé à la version présidentielle. Les pare-chocs évoluent. Moins typés SUV, ils ont davantage de prestance grâce à l’utilisation accrue du chrome. Même traitement à l’arrière, même siles catadioptres affinés « accentuent » un peu la largeur du monospace.

A bord du Renault Espace restylé, les changements sont plus nombreux. Une toute nouvelle console, avec un plus grand rangement est à signaler. L’écran est ainsi plus grand. Les sièges évoluent dans la sellerie : oubliez le dégradé du cuir pour la version Initiale Paris, place à du cuir beige ou noir avec des surpiqûres en forme de losange. La jantes évoluent enfin sur cette version !

Renault Espace restylé : et si le luxe, c’était la technologie ?

Bye-bye R-link 2, hello Easy Link. Déjà apparu sur Zoé, Clio et Captur, il gagne le haut-de-gamme français. Autre changement, les compteurs déjà en partie numériques passent à un écran de 10,2 pouces entièrement numérique qui « met en valeur » les informations les plus importantes.

Au delà de ces éléments visuels, le Renault Espace restylé propose une conduite autonome de niveau 2. C’est le maximum autorisé par les députés européens (siégeant justement à Bruxelles). Cette autonomie permet de ne pas toucher aux pédales de 0 à 160 km/h. Le volant « suivra » la route, sans que vous ne puissiez le lâcher complétement.

Gageons que ces évolutions gagneront l’usine de Douai, où les Renault Talisman et Renault Scénic sont produites. Mais pour le moment, place aux photos !

Le Renault Espace restylé en images :

Article et crédits photographies : Guillaume AGEZ