Le Nouvel Automobiliste
Renault Espace Restylé

Le Renault Espace Restylé exhibe ses discrets changements

Pour son cinquième opus, commercialisé depuis 2015, le Renault Espace a troqué sa silhouette caractéristique de monospace pour un look davantage « SUV » ; suivant ainsi la tendance du marché. Un changement de philosophie qui, malheureusement, n’aura pas aidé cette génération d’Espace à être un succès commercial. Présenté aujourd’hui, le Renault Espace Restylé arbore des changements très légers, surtout liés aux équipements.

Renault Espace Restylé

Renault Espace Restylé : quelques modifications cosmétiques

Abordons tout d’abord le design extérieur : les boucliers avant et arrière sont légèrement redessinés. Des (fausses) canules d’échappement plus larges font également leur apparition, ainsi que des catadioptres plus effilés. Une nouvelle teinte « Rouge Millésimme » agrémente le catalogue des teintes, tandis que de nouvelles jantes de 20 pouces équipent la version haut-de-gamme Initiale Paris du Renault Espace Restylé.

En fait, la nouveauté principale réside, à l’extérieur, dans les optiques avant à la signature lumineuse modifiée. Vous le constaterez donc : les modifications esthétiques sont subtiles. A vrai dire, le Renault Espace V a plutôt bien vieilli sur ce point depuis sa présentation, fin 2014. Même traitement minimal à l’intérieur : l’arrivée du nouveau système multimédia maison Easy Link (découvert en début d’année sur la Clio V) et de sa tablette tactile de 9,3 pouces change légèrement l’aspect du tableau de bord. Une dalle 100% numérique de 10,2 pouces, personnalisable, vient remplacer l’instrumentation actuelle derrière le volant.

Le Renault Espace Restylé se dote aussi de nouvelles selleries à l’intérieur.

Renault Espace Restylé : de nouveaux équipements

Comme évoqué en introduction, c’est surtout en matière d’équipements que le Renault Espace Restylé fait la différence. Les phares se dotent d’une technologie « Matrix LED », et sont ainsi constitués de segments de diodes qui s’adaptent automatiquement en fonction de la circulation (pour ne pas éblouir, notamment, les voitures d’en face). La portée de ces phares passe d’ailleurs de 175 à 220 m. A l’intérieur, outre le nouveau système de navigation Easy Link, le Renault Espace Restylé reçoit le chargement par induction pour les téléphones portables.

Le grand monospace Renault adopte la conduite autonome de niveau 2. Il peut ainsi associer son aide au centrage dans la voie avec un régulateur de vitesse actif qui fonctionne de 0 à 160 km/h, sur autoroute et dans les bouchons. Le freinage d’urgence détecte dorénavant les piétons, et l’aide au stationnement est maintenant 100 % automatisée.

Lancé au début de l’année prochaine, le Renault Espace Restylé garde les mêmes motorisations qu’auparavant ; conformes aux dernières normes antipollution. L’offre essence sera représentée par le 1.8 TCe 225 ch, couplé à la boîte robotisée EDC7. Les blocs 2.0 BlueDCI 160 et 200 ch (associés à la boîte robotisée EDC6, cette fois) seront proposés en diesel.