Le Nouvel Automobiliste
Mini Aceman 2024

Mini Aceman 2024 : le nouvel atout de la gamme Mini

Mini poursuit son chamboulement : après la disparition récente du Clubman, la firme anglaise intègre à son catalogue un nouveau véhicule, l’Aceman. Ce SUV format (très) compact pourrait bien permettre à Mini de grapiller de nouvelles parts de marché. Découverte du Mini Aceman 2024, seule Mini à être exclusivement proposée en électrique.

En 2020, nous essayions la première génération de Mini Cooper SE commercialisée. Depuis, la firme anglaise a fait son petit bonhomme de chemin vers l’électrification, en présentant l’an passé une nouvelle Mini 100 % électrique (lancée en parallèle du renouvellement de la Mini thermique) et un nouveau Countryman, à la fois proposé en hybride rechargeable et en version totalement « wattée ».

Mini Aceman 2024

Mini Aceman 2024 : electric only

En plus d’être un tout nouveau modèle, le Mini Aceman 2024, révélé aujourd’hui, est la première Mini exclusivement électrique. L’Aceman reprend le moteur électrique de la « new Cooper », là encore décliné en deux niveaux de puissance : 184 et 218 ch. Le premier niveau est associé à une batterie d’une capacité de 42,5 kWh et autorise une autonomie comprise entre 296 et 310 km (selon le cycle WLTP).

Le Mini Aceman 2024 de 218 ch garantit des distances plus longues sans recharge (entre 382 et 407 km). Logique : sa batterie est d’une capacité plus grande (54,2 kWh) et, dans le même temps, ses performances sont plus élevées (il « abat » par exemple le 0 à 100 km/h en 7,1 secondes, contre 7,9 secondes pour l’Aceman de 184 ch).

La bonne nouvelle, c’est que les autonomies (théoriques) de ce Mini Aceman 2024 correspondent peu ou proue à celles de la Mini Cooper électrique, pourtant moins lourde. La mauvaise nouvelle, c’est que ses niveaux d’autonomie pouvaient déjà être jugés un poil décevants, en tout cas sur le papier. Même constat pour les vitesses de recharge en courant continu : 75 kW pour la version d’entrée de gamme ; 95 kW pour le haut de gamme. Cela étant, le passage de 10 à 80 % d’autonomie se fera en moins de 30 minutes (selon Mini), dans les deux cas : un bon chiffre.

Mini Aceman 2024 : le « vrai » remplaçant du Countryman ?

Les fans de la marque ont de quoi se réjouir : le Mini Aceman 2024 est un SUV, mais son style fait Mini. Si, par rapport à une Cooper, les angles sont plus saillants, les courbes demeurent et l’identité Mini est en effet préservée. Coquetterie réservée à l’Aceman : une signature lumineuse paramétrable, offrant le choix entre trois possibilités, à l’avant comme à l’arrière. Un « gadget » déjà observé chez Audi sur les récents Q6 e-Tron et A3 restylée.

Avec une longueur de « seulement » (tout est relatif, nous parlons quand même d’une Mini !) 4,07 mètres, le Mini Aceman 2024 est l’un des plus petits SUV du segment B. Il vient se placer en face du DS 3 et de l’Alfa Romeo Junior, deux B-SUV Stellantis relativement compacts.

Mini Aceman 2024

Le Mini Aceman 2024 propose des jantes allant de 17 à 19 pouces.

Pour Mini, c’est aussi un moyen de compenser l’agrandissement du Mini Countryman qui, maintenant, tutoie les 4,45 mètres et ne « boxe » clairement plus dans la même catégorie. 4,45 mètres, c’est 15 centimètres de plus que la précédente génération de Countryman et… 35 centimètres de plus que le tout premier Countryman de 2010. Eh oui, ce dernier ne mesurait que 4,10 mètres de long, soit grosso-modo le format de ce Mini Aceman 2024.

Mini Aceman 2024 : fabrication chinoise… bientôt rapatriée au Royaume-Uni

Le Mini Aceman 2024, qui propose un intérieur dans la mouvance esthétique des derniers Cooper et Countryman, c’est-à-dire minimaliste, fait place nette au centre de sa planche de bord à un écran rond, tactile et OLED, d’un diamètre de 24 pouces. L’ambiance intérieure est agrémentée par des mini-projecteurs capables de projeter différents graphismes lumineux. En tout, huit « Experience Modes » sont proposés.

Petit, le Mini Aceman 2024 n’offre, sans surprise, pas un volume de coffre gigantesque. Celui-ci varie de 300 à 1 005 litres.

Le Mini Aceman 2024 sera disponible en quatre finitions : Essential, Classic, Favoured et John Cooper Works. Il sera fabriqué dans un premier temps en Chine par Spotlight Automotive Limited, une joint-venture réunissant le groupe BMW et Great Wall.

A partir de 2026, Mini a annoncé que les exemplaires à destination de l’Europe seront produits dans l’usine d’Oxford, au Royaume-Uni.

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021