Le Nouvel Automobiliste
Nouvelle Mini Cooper thermique (2024)

Voici la nouvelle Mini Cooper thermique (2024)

Vous pensiez que la Mini Cooper thermique allait disparaître ? Que nenni.

En 2O23, Mini communiquait tous azimuts sur sa nouvelle Cooper, 100 % électrique. Nous en avions d’ailleurs parlé à deux reprises, ici et . Seulement voilà, la marque anglaise a décidé de faire cohabiter, dans une même gamme, électrique et thermique. L’actuelle génération de Mini Cooper essence reçoit ainsi un restylage (son troisième en dix ans) qui, une fois n’est pas coutume, est très (très) conséquent. Voici donc la nouvelle Mini Cooper thermique (2024) !

Nouvelle Mini Cooper thermique (2024) : un style très proche de l’électrique

Outre moderniser sa ligne, l’objectif de ce – gros – restylage est de rapprocher esthétiquement la Mini « ICE » de son homologue électrique. Pour ce faire, de nombreux éléments changent : d’abord, la calandre de cette nouvelle Mini Cooper thermique est la même que celle de l’électrique, mais en plus ajourée (moteur essence sous le capot oblige).

Ensuite, le design du bouclier avant est aussi (très) similaire, tout comme les phares, dont la signature lumineuse s’inspire nettement de la Mini « wattée » (bien que les optiques ne soient pas les mêmes).

Nouvelle Mini Cooper thermique (2024)

Comment, de profil, distinguer la nouvelle Mini Cooper thermique de l’électrique ? C’est – assez – simple : le capot est plus court sur la version à batterie, tandis que le modèle thermique garde des poignées de portes traditionnelles, et non affleurantes.

A l’arrière en revanche, c’est plus compliqué de voir de réelles différences ; la Mini thermique faisant tout pour singer l’électrique : dessin du hayon, du bouclier et, surtout, mêmes feux à la forme triangulaire (dont la signature lumineuse peut être changée par le conducteur au gré de ses envies, selon – quand même – des choix prédéfinis) !

Nouvelle Mini Cooper thermique (2024)

Clairement, nous ne pouvons pas reprocher aux designers Mini d’y être allé avec le dos de la cuillère pour ce restylage. Même constat à l’intérieur : le volant est le même que dans la Mini Cooper électrique, tout comme le grand écran rond central (24 cm de diagonale), OLED (pour des couleurs plus riches et des noirs plus profonds) et doté du nouveau système d’exploitation MINI9 (censé être plus intuitif).

La planche de bord de cette nouvelle Mini Cooper thermique, dans son ensemble, évolue de manière notable. Nous signalerons entre autres l’apparition de nouveaux matériaux et, en option, de mini-projecteurs capables de projeter différents graphismes lumineux… comme sur l’électrique !

C’en est même difficile de distinguer, dans l’habitacle, Cooper thermique et électrique ! La seule différence sautant aux yeux étant les contre-portes.

Nouvelle Mini Cooper thermique (2024) : le « power of choice » en termes de motorisations

Mini se vante d’offrir le choix à ses clients. Le « power of choice« , précisément. En offrant une nouvelle vie à la Cooper thermique, « la voiture est alors idéale pour tous ceux qui souhaitent conduire une Mini 3 portes tout en appréciant les performances traditionnelles et le son caractéristique d’un moteur à combustion » déclare Stefanie Wurst, la directrice de Mini.

Trêve de citation : la nouvelle Mini Cooper thermique se décline en deux versions. Il y a la Mini Cooper C, d’une part, équipée d’un moteur essence trois cylindres de 156 ch. D’autre part, il existe la Mini Cooper S, dont le bloc 2.0 4 cylindres essence gagne quelques chevaux pour atteindre une puissance de 204 ch. Les caractéristiques de ces deux itérations sont réunies ici :

Nouvelle Mini Cooper CNouvelle Mini Cooper S
3 cylindres essence de 156 ch4 cylindres essence de 204 ch
Consommation (cycle mixte) : 5,9 – 6,5 l/100 kmConsommation (cycle mixte) : 6,1 – 6,7 l/100 km
Emissions de CO2 (cycle mixte) : 133 – 146 g/km selon la norme WLTPEmissions de CO2 (cycle mixte) : 138 – 150 g/km selon la norme WLTP
0 à 100 km/h : 7,7 secondes0 à 100 km/h : 6,6 secondes
Couple : 230 NmCouple : 300 Nm
Nous n’en avions pas – encore – parlé, mais la nouvelle Mini Cooper thermique reçoit de nouveaux équipements, dont un assistant vocal « Hey Mini » et un « compagnon digital » appelé Spike pour naviguer dans les différents menus de la voiture. De nouvelles aides à la conduite font également leur entrée.

Commercialisée dans les semaines à venir, la nouvelle Mini Cooper thermique débutera au tarif de 29 500 euros (Cooper C). La Cooper S, quant à elle, réclamera 33 500 euros.

Les versions 5 portes et cabriolet seront elles aussi remaniées prochainement… contrairement à la Clubman, dont le dernier exemplaire est sorti de chaîne avant-hier.

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021