Le Nouvel Automobiliste
Mondial de Paris 2022 Vilebrequin LNA RB 26

Mondial de l’Auto 2022 : le stand Vilebrequin

Des supercars, des fans et un Fiat Multipla au Mondial de l’Auto : c’est le tour de force de Vilebrequin, la chaîne YouTube qui s’est invitée à l’édition 2022, l’occasion de mesurer sa -très- grande popularité.

En 1998, Fiat lançait le Multipla au Mondial de l’Auto. En 2022, il est de retour mais sous une forme que la maison-mère ne reconnaît pas tout à fait : un bolide de 1 000 chevaux et plus, avec un kit carrosserie comme des pneus sur-mesure. Ce 1000Tipla mobilise les « Loulous » et autres curieux de la chaîne Vilebrequin depuis leur cagnotte mirifique en 2020, comme pour rappeler que l’automobile a toujours des fans en France.

Il était exposé pour la première fois et, avant de pouvoir assister à ses premiers tours de roues, voici le réveil de son V8 de Corvette :

Des supercars et des épaves au Mondial de l’auto

Mais plus qu’un bolide, Vilebrequin est venu avec un vrai stand, partagé d’un côté entre des modèles transformés et maltraités dans leurs vidéos, et de l’autre des modèles d’essai rares et prestigieux. Le résultat ? La seule Pagani Huayra, la seule Porsche (Carrera GT) et la seule Mercedes (et aussi McLaren, SLR) de tout le salon, réunies à quelques mètres les unes des autres, avec trois Lancia (Delta S4, Stratos et 037) !

Et ce n’était pas tout puisque de l’autre côté se trouvaient l’épave du Multipla d’origine, de la Citroën Saxo transformée pour essayer de rouler à d’autres carburants que l’essence, et une BMW Série 5 Touring adaptée par le CNVA pour être conduite avec une manette de console. A ce joyeux mélange s’ajoute l’improbable Chatenet tunée en Subaru de rallye, avec un katana à la place du frein à main.

Force est de constater que le succès est au rendez-vous : non seulement les organisateurs ont eu raison de surfer sur la vague de Vilebrequin, mais c’est aussi un salutaire ballon d’oxygène pour tous ceux qui pensent que l’automobile perd en popularité. Un contrepoint à la morosité et la démonstration, aussi, qu’un monospace intelligent raillé pour son style peut encore déplacer des foules 25 ans après sa création !

Mondial de Paris 2022 Vilbrequin Sylvain Levy Pierre Chabrier LNA RB 150

Photos : Le Nouvel Automobiliste

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021