Le Nouvel Automobiliste

Citroën C3 restylée : une citadine qui envoie du bois !

Après une année 2019 assez calme en nouveautés, Citroën commence 2020 par le restylage de son modèle le plus vendu, la Citroën C3. Une étape logique, près de quatre ans après sa présentation dans le quartier Confluences à Lyon, et alors qu’elle totalise plus de 750 000 unités vendues. Ce restylage adopte la nouvelle identité visuelle des Citroën, et repense la palette des couleurs & matières. On regarde cette Citroën C3 restylée en détails.

Citroën C3 restylée : nouvelle face avant, nouvelle identité

Dans la lignée des concepts CXperience et 19_19, la Citroën C3 restylée adopte deux immenses chevrons chromés qui se prolongent dans les optiques en s’élargissant. Cette nouvelle présentation devrait bientôt être adoptée par l’ensemble de la gamme Citroën. Le regard à double étage ainsi que la présence de ponctuels colorés autour des antibrouillards ne change pas cependant, ce qui permet à la C3 III.1 de ne pas trop vieillir visuellement.

La Citroën C3 restylée adopte ainsi un nouveau pare-chocs et voit son regard transfiguré par des projecteurs « Citroën LED Vision » de série sur toute la gamme, qui modifient le look jovial de la voiture en lui donnant un côté plus technologique et sérieux. De profil, on note immédiatement les nouveaux Airbumps à 3 gélules avec leur enjoliveur en forme d’hippodrome. De nouvelles jantes font leur apparition (nommées « Vector » – 17 pouces et « Helix » – 16 pouces, en complément des « Matrix » – 16 pouces également déjà existantes)… mais, les plus attentifs auront remarqué qu’on les a déjà vues sur d’autres Citroën comme la C4 Cactus brésilienne ! A l’arrière en revanche, rien de nouveau, pas même dans le graphisme des feux à pseudo effet 3D.

Et en dévoilant ce restylage, on peut vraiment dire que la Citroën C3 sort du bois : en effet, il sera désormais possible de personnaliser la voiture avec des motifs en imitation bois. C’est la personnalisation Techwood, comprenant la gélule de toit et les stickers du montant C dotés de ces fameux woodies revisités. D’autres personnalisations sont également mises en avant par Citroën : rouge en écho au nouveau Rouge Elixir et bleu en écho à la nouvelle teinte Spring Blue, propre à la Citroën C3 restylée. On notera, au passage, la suppression du Pacific Green et de l’Orange Power. Les Rouge Elixir et Spring Blue précités remplacent les Rouge Rubis et Bleu Cobalt.

Toujours concernant les teintes, une nouvelle teinte de toit fait son apparition : l’Emeraude, qui devrait rappeler de bons souvenirs aux nostalgiques de la DS 3 ! Du côté des ponctuelles colorées, une nouvelle proposition Turqoise Anodisé fait son entrée. Elle rejoint le Blanc Banquise et le Rouge Aden parmi les options possibles, désormais placées dans un « pack color », plutôt que d’être liées comme actuellement à un toit bi-ton. Et du coup, Citroën annonce sur sa C3 restylée une multiplication des possibilités de personnalisation : 97 !

Citroën C3 restylée : à bord, on touche du bois !

Les designers de Citroën semblent s’être donné le mot et avoir « planché » pour ne pas dire « bûché » sur ce projet. En effet, à bord, on retrouve du bois ! Il s’agit d’un des univers intérieurs optionnels, baptisé Techwood (comme à l’extérieur). Et n’allez pas croire que ses sièges seront des planches de bois : Citroën y introduit les sièges Advanced Comfort vus sur les C4 Cactus et C5 Aircross. Ces nouveaux sièges confort, dont la mousse additionnelle (foam) passe de 2 à 15 mm, se retrouveront également sur l’autre ambiance optionnelle Emeraude, caractérisée par ses touches de turquoise. Les selleries changent donc et Citroën en profite pour introduire un nouveau code stylistique : adieu les petits carrés façon Citroën CX, place à des sortes de alvéoles évoquant la literie. 

Au niveau des équipements : la Connected Cam est reconduite, tandis que l’écran 7 pouces (sur les finitions haut de gamme) évolue. Du côté des aides à la conduite, on note l’arrivée de l’aide au stationnement à l’avant.

Citroën C3 restylée : toujours une pure thermique…

…et il y a une raison à cela : l’architecture de la C3, d’ancienne génération par rapport aux Opel Corsa ou Peugeot 208, n’est pas en mesure d’accepter batterie et moteur électriques, et encore moins d’hybridation, même légère. Conséquence, la C3 demeure 100 % Essence ou Diesel. De ce fait, Citroën nous annonce une palette de motorisation reconduite avec les blocs suivants :

  • PureTech 82 ch BVM5
  • PureTech 110 ch BVM6
  • PureTech 110 ch BVA6
  • BlueHDi 100 ch BVM5

Toutes ces motorisations disposent du stop&start et satisfont la norme Euro 6.3. 

Les tarifs seront connus plus tard. Un dernier point à noter : cette C3, fabriquée en Slovaquie à Trnava, demeure européenne. La Citroën C3 Sud-américaine a, elle, déjà été restylée en 2019 et reste sur la base de la précédente génération (2009 – 2016). On touche du bois pour Citroën et on leur souhaite de prolonger le succès de la C3 avec ce restylage de mi-carrière ! 

Bonus : comparatif de la Citroën C3 avec la précédente version…

…et à ce propos, retrouvez notre essai de la Citroën C3 avant restylage en cliquant ici !

Rédaction : Adrien A et François Mortier
Photos : Citroën