Le Nouvel Automobiliste
Dacia Duster

Nouveau Dacia Duster : premières impressions

Voici nos premières impressions du nouveau Dacia Duster fraichement présenté.

Dacia est un constructeur à part, même dans la présentation d’un nouveau modèle. Nous sommes habitués à découvrir des nouveautés en avant-première dans des studios. Cette fois-ci, c’est au grand air que le nouveau Dacia Duster nous a été présenté, à proximité de Lisbonne, au Portugal. La révélation se faisait certes à l’abri des regards, et ce n’était pas si simple, mais l’approche d’une nouveauté dans ces conditions en change totalement la perception. Voici nos premières impressions sur cette nouveauté que vous risquez de voir en nombre dans vos rues, dès 2024 !

Dacia Duster Extreme 089

Nouveau Dacia Duster, changement de cap 

C’est d’abord dans une salle de restaurant à proximité de l’océan que Dacia nous accueille, pour nous présenter la nouveau Dacia Duster. Il n’y a pourtant pas l’ombre d’un véhicule à l’intérieur et, malgré de grandes baies vitrées, alors qu’il fait déjà nuit, aucune vision vers l’extérieur n’est possible. À peine entend-on les vagues au loin. La présentation commence… enfin une vidéo est diffusée. Tiens, un Dacia Duster apparait de face. Mais il s’agit de l’actuel ? Mais non, c’est bien le nouveau, notre cerveau a eu besoin de quelques microsecondes pour comprendre que ce n’est pas la génération qui prend sa retraite. La filiation semble évidente et donc réussie.

Ses lignes sont plus carrées, les ailes sont plus musculeuses. Le profil évolue le plus, avec un arrière plus fin, moins break, aux feux conformes à ceux qu’annonçait le Bigster. Ce Dacia Bigster, on nous en parle justement. Il est bel et bien annoncé comme un C SUV 5 places, mais il faudra patienter encore un an pour en savoir plus. 

Dacia Duster

Aujourd’hui, la vedette c’est le Dacia Duster, et il est toujours présenté comme un B-SUV. Ses dimensions évoluent peu, mais il paraît évident que tout est nouveau. Des lumières apparaissent en dehors de la salle, le nouveau Dacia Duster nous est révélé, comme par magie, sur la terrasse extérieure. Si présenter un nouveau Dacia Duster de couleur grise en pleine nuit ne semble pas pertinent, il faut néanmoins reconnaitre que la livrée impose un sérieux que n’avait peut-être pas le Dacia Duster jusqu’à présent.

Le changement, c’est maintenant

Ce qui nous interpelle le plus, c’est la vue de ¾ arrière. Les vitres latérales sont traitées en une seule ligne, et pourraient nous rappeler la première génération du Nissan Qashqai. Le sens du « Y » des feux a été inversé par rapport au Dacia Duster seconde génération, ce qui permet de le rendre plus large visuellement. Le décroché à l’intérieur des feux évoque un peu le style Volvo, ce qui complète la comparaison avec la marque suédoise sur la signature lumineuse avant. 

L’arrière nous apparait toutefois moins « solide » que précédemment alors que Dacia cherchait justement à le rendre plus costaud visuellement. De notre point de vue cet objectif ne semble pas atteint, mais ça ne devrait aucunement gêner nombre de clients ! En contrepartie, les ailes plus volumineuses avec les protections en StarkleⓇ rendent la ligne bien plus musclées. La réduction des surface vitrées contribue également à ce sentiment. Le StarkleⓇ aurait cependant pu être plus marqué dans son motif, nous trouvons qu’il n’est pas assez visible de loin. Mais est-ce que le client lambda serait prêt à assumer un moucheté plus voyant ? Pas sûr…

L’intérieur de moins en moins Dacia, pourtant…

Le changement continue à l’intérieur, avec une planche de bord plus verticale dans sa forme, et plus horizontale dans son style. C’est clairement réussi, mais attention, il n’y a toujours pas de plastique moussé ! Peu importe, on ne passe pas sa vie à tripoter les plastiques de sa voiture. Si on peut regretter l’abandon des commandes de climatisation rondes, l’intérieur regorge de bonne idées. A commencer par les multiples façon de poser son smartphone.

Mais la très bonne idée, est le système YouClip. Nous en venons presque à regretter que seuls huit accessoires soient disponibles, ou que le principe ne soit pas Open Source. Si le système a déjà été vu ailleurs (sur des vélos par exemples), c’est une première dans l’automobile et il fera peut-être naître d’autres bonnes idées chez les concurrents. 

Vivement l’essai !

Mais que va-t-il rester aux concurrents ? S’il s’éloigne encore un peu plus de la voiture low cost, le Dacia Duster III se pose comme un meneur de tendance avec une voiture qui, compte tenu de son positionnement tarifaire, sera toujours plus compétitive que les autres. Avec son style encore plus affirmé, il flattera d’autant plus ses propriétaires. Surtout que la plate-forme CMF-B déjà testée sur la Dacia Sandero, nous a déjà largement convaincu que le nouveau Duster devrait offrir un bel agrément de conduite. Las, il nous faudra encore attendre pour essayer cette nouvelle génération. Vivement le printemps !

Photos : Guillaume AGEZ

Tout sur le nouveau Dacia Duster

Retrouvez nos articles sur le nouveau Dacia Duster :

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021