Le Nouvel Automobiliste
Jeep Avenger électrique 2023

Jeep Avenger, Jeep Recon et Jeep Wagoneer S : trois SUV 100 % électriques


Jamais un sans… trois. Si nous attendions la présentation du Jeep Avenger, sur la base des Peugeot 2008 et DS 3 Crossback, nous ne savions pas que Jeep allait également profiter de l’occasion pour dévoiler deux autres SUV / 4×4 100 % électriques. Le Jeep Recon, qui ressemble un peu à un Wrangler, ainsi que le Jeep Wagoneer S, aux faux airs de Range Rover Velar. Nous allons tous vous les présenter !

Jeep Avenger : le petit dernier

Vous le savez, la marque Jeep fait dorénavant partie du groupe Stellantis. Et il y a quelques mois, le groupe Stellantis avait d’ores et déjà dévoilé des images du Jeep Avenger, sans révéler son nom. A présent, le patronyme du petit SUV Jeep nous est connu : il se nomme donc Avenger. Avenger comme la Dodge, comme le bombardier ou comme, presque, les Avengers de Marvel. Mais qu’importe : nous avons surtout droit, en parallèle, à quelques photos et informations supplémentaires.

Le Jeep Avenger mesure 4,15 mètres de long, ce qui en fait l’un des plus petits B-SUV du marché. Surtout, il rend 9 centimètres au Jeep Renegade commercialisé depuis 2014 et qui, logiquement, devrait progressivement disparaître au profit de cet Avenger. Pour le reste, des renseignements, nous n’en avons finalement pas tant que cela. Jeep laisse par exemple planer le doute quant aux motorisations. Si le Jeep Avenger devrait exister en thermique et en électrique dans plusieurs pays, ça ne serait a priori pas le cas en Europe où seule la variante électrique serait proposée.

La commercialisation du Jeep Avenger est prévue pour début 2023. L’intérieur n’a pas encore été dévoilé.

Jeep promet une autonomie maximale autour des 400 km, sans donner plus de détails. Il est néanmoins plus de probable que l’Avenger reprenne la batterie et le moteur de 136 ch des Peugeot e-2008 et DS 3 Crossback E-Tense (entre autres). Contrairement à ces derniers, en revanche, le Jeep Avenger sera fabriqué dans l’usine Fiat polonaise de Tychy, aux côtés des futurs 500 X et SUV Alfa Romeo.

Jeep Recon : un franchisseur pur et dur

Comme nous l’écrivions en introduction, Jeep ne s’est pas contentée de présenter l’Avenger. La marque a aussi communiqué sur le Recon, qui semble s’apparenter à un Wrangler électrique, de par son style et, a priori, ses capacités de franchissement. En effet, et contrairement à l’Avenger, le Jeep Recon est un vrai 4×4. Ce qui conduit Christian Meunier, le CEO de Jeep, à affirmer que « la toute nouvelle Jeep Recon, entièrement électrique, a la capacité de traverser le très réputé Rubicon Trail […] et atteindre la fin du trail avec suffisamment d’autonomie pour retourner en ville se recharger » !

C’est bien la seule indication, pas forcément significative, que nous avons sur les prestations de ce Jeep Recon, qui devrait bénéficier d’un système de gestion de la traction et d’une technologie de blocage de l’essieu arrière, toujours dans une optique d’utilisation tout-terrain. Les réservations de ce SUV 100 % électrique, qui devrait dépasser les 600 km d’autonomie, pourront être prises aux Etats-Unis à partir du début de l’année prochaine, pour des livraisons en 2024. L’arrivée du Recon en Europe ne devrait donc pas se faire avant deux ans.

Jeep Wagoneer S : de l’allure !

Le dernier modèle, et pas des moindres, à avoir été révélé par Jeep est le Wagoneer S. S’il reprend le nom « Wagoneer », déjà utilisé chez Jeep par les Wagoneer « tout court » et Grand Wagoneer, il n’a pas grand-chose en commun avec eux. Son allure le rapproche d’ailleurs davantage d’un Ranger Rover Velar que d’une Jeep ! En effet, ce SUV profilé et, vous l’aurez compris, 100 % électrique lui aussi, cherchera plutôt à concurrencer les BMW iX et Mercedes EQS SUV qu’à démontrer ses capacités de franchisssement. Preuve en effet, Jeep préfère communiquer sur le 0 à 100 km/h abattu, selon le constructeur, en 3,5 secondes.

Développé sur la plate-forme STLA-L, intégralement dédiée à l’électrique, le Jeep Wagoneer S devrait avoir une autonomie maximale de 640 km, et n’arrivera pas avant 2024 aux Etats-Unis… Donc, sans doute, 2025 en Europe ! C’est d’ailleurs pour cette raison, comme pour le Recon, que le Wagoneer S n’existe pour l’instant qu’à travers ces images de synthèse / 3D.


Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021