Le Nouvel Automobiliste
Porsche 911 hybride 992 restylée GTS

Voici la Porsche 911 hybride, la première de l’histoire

Qu’un constructeur présente un modèle électrique ou hybride n’a, aujourd’hui, plus rien de surprenant. Pas même quand ce constructeur s’appelle Porsche, qui compte déjà plusieurs modèles électrifiés dans sa gamme. En revanche, quand la reine 911 passe à l’hybride, c’est tout de même un chamboulement. Voici la Porsche 911 hybride, qui utilise l’hybridation pour accroître ses performances.

La Porsche 911 est quand même une voiture fascinante. A chaque évolution, même petite, le monde automobile est en pâmoison.

Annoncée depuis plusieurs années, la Porsche 911 hybride est enfin arrivée. Elle marque également l’introduction d’un (léger) restylage de la 911, code 992, commercialisée depuis 2019.

Porsche 911 hybride 992 restylée GTS

Porsche 911 hybride : performante

Avant de nous intéresser à l’esthétique, arrêtons-nous quelques instants sur la technique. Dans la (large) gamme 911, c’est la version GTS qui s’octroie les primeurs de l’hybridation. La Porsche 911 GTS troque son moteur 3.0 litres biturbo pour un tout nouveau bloc 3.6 litres, doté d’un seul turbocompresseur qui intègre néanmoins un moteur électrique de 15 ch. La Porsche 911 GTS dispose d’un autre bloc électrique de 55 ch qui, quant à lui, se « cache » dans la boîte robotisée à double-embrayage baptisée PDK.

Bilan des courses : la première Porsche 911 hybride de l’histoire affiche une puissance cumulée de 541 chevaux pour 610 Nm de couple. A noter que cette 911 n’est pas hybride rechargeable : c’est une hybride « simple », comme nous disons dans le jargon. Elle embarque à ce titre une batterie de taille modeste (1,9 kWh, tension de 400 V), qui se recharge en roulant, au freinage ou à la décélération. Les valeurs données plus haut sont donc à considérer lorsque la batterie est pleine et qu’elle permet d’alimenter les deux moteurs électriques de cette 911 qui, au passage, ne prend « que » 50 kg supplémentaires sur la balance.

En termes de performances, la nouvelle Porsche 911 GTS abat le 0 à 100 km/h en 3 secondes et atteint 312 km/h en vitesse de pointe. C’est une progression sensible par rapport à l’ancienne 911 GTS, qui la rapproche d’ailleurs encore un peu plus de la sacrosainte version Turbo.

En parlant de versions, seules les GTS et Carrera restylées ont été dévoilées par Porsche pour l’instant. La Carrera évolue peu, a priori : son traditionnel 3.0 litres « flat-6 » biturbo gagne 9 ch (pour ainsi passer de 385 à 394 ch) pour 450 Nm de couple. Les 100 km/h sont atteints en 4,1 secondes (3,9 avec le « pack sport chrono ») tandis que cette 911 tutoie les 295 km/h en vitesse maxi.

Porsche 911 hybride 992 restylée GTS

– T-hybrid ?
– Oui, répondit la nouvelle Porsche 911 GTS.

Porsche 911 hybride : l’occasion de restyler la reine 911

L’introduction de la version hybride de la 911 entraîne l’apparition d’un restylage, très discret. A l’arrière, nous noterons un nouveau bandeau de feux (plus proche, dans son esthétique, de la Taycan et du Macan deuxième du nom) et un bouclier redessiné, avec des sorties d’échappement intégrées. A l’avant, les retouches sont aussi minimes : tout juste voit-on une nouvelle signature lumineuse dans les phares (désormais matriciels) et, pareil, un bouclier légèrement remanié.

Coquetterie réservée à la 911 GTS / hybride : des volets actifs, dans le bouclier avant, pour privilégier le refroidissement ou la réduction de la traînée en fonction des besoins.

Porsche 911 hybride 992 restylée GTS

La Porsche 911 restyle aussi… ses prix : la déclinaison Carrera démarre à 131 700 euros en version Coupé propulsion (140 000 euros si vous optez pour les 4 roues motrices) ou 145 900 euros en cabriolet (154 300 euros avec la transmission intégrale). La GTS, nouvellement hybride (et mieux équipé : relevons les quatre roues directrices, par exemple), gonfle ses prix et réclame en « entrée de gamme » près de 15 000 euros de plus que l’ancienne GTS, soit 174 900 euros. Elle est disponible en coupé, en cabriolet ou en Targa.

L’intérieur n’évolue quasiment pas, à l’exception de l’entourage des aérateurs centraux.

Comme à l’accoutumée, d’autres versions rejoindront dans les prochains mois le catalogue. Seule la GTS est annoncée comme étant hybride… mais l’avenir nous le confirmera (ou non) !

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021