Le Nouvel Automobiliste
Essai BMW X1 M35i xDrive

Essai BMW X1 M35i xDrive : l’allemand se met au sport

Après avoir arboré des motorisations plutôt sages que nous avions pu essayer avec Thibaut, voilà que le SUV compact de BMW se dote à présent d’une version très musclée, dénommée M35i avec transmission intégrale xDrive. Affichant 300 chevaux sur le papier, ce SUV compact saura-t-il se montrer aussi puissant que l’on peut l’espérer ? A-t-il des concurrents à qui se mesurer ? Y a-t-il des raisons de l’acheter ? Réponse dans notre article !

Essai BMW X1 M35i xDrive : un look bodybuildé

Clairement, cette version Motorsport du BMW X1 se montre plutôt exubérante. Tout d’abord, les aficionados de la marque remarqueront qu’il adopte un kit carrosserie spécifique. On retrouve ainsi un pare-chocs avant très musclé et ajouré avec des naseaux peints en noir qui lui confèrent une certaine sportivité.

A l’arrière ensuite, c’est du même acabit : le BMW X1 M35i xDrive dispose d’un pare-chocs arrière retravaillé lui donnant un peu plus d’agressivité. Ce bouclier est souligné par l’adoption de quatre sorties d’échappement qui le différencient rapidement des autres modèles de la gamme X1. De profil, les puristes verront également que cette version se pare d’un aileron arrière, en partie haute du hayon.

Essai BMW X1 M35i xDrive

Notre modèle d’essai possède une teinte de carrosserie spécifique, Frozen Pure Grey, du plus bel effet. Pour le style toujours, notons que les jantes de 20 pouces donnent elles aussi une certaine sportivité à l’ensemble. L’habit fait-il le moine ? Nous le verrons tout à l’heure en déclenchant le contact !

Essai BMW X1 M35i xDrive : du sport à l’intérieur

Lorsque l’on ouvre les portes de ce BMW X1 M35i xDrive, on retrouve l’intérieur des version standards mais avec une petite touche de sportivité en plus. La planche de bord est toujours équipée de la double dalle numérique, commune à quasiment la totalité des modèles du constructeur bavarois. Nous relèverons seulement ici la présence d’inserts décoratifs en aluminium véritable ou encore le volant sport avec son point milieu rouge.

Notre modèle d’essai met en avant de jolis sièges baquets M Sport s’ornant d’une sellerie cuir Veganza perforée Coral rot qui, en plus, sont confortables.

Essai BMW X1 M35i xDrive

L’habitabilité est plutôt généreuse, bien que le tunnel de transmission gênera le passager central, à l’arrière. Le volume de coffre, de 540 litres de chargement, permettra quoi qu’il en soit de concilier famille et bagages.

Essai BMW X1 M35i xDrive : très bien équipé

Côté équipements, ce BMW X1 M35i xDrive dispose de nombreuses fonctionnalités de série. On pourra ainsi profiter du système hi-fi Harman Kardon, de la climatisation automatique bizone, d’une banquette arrière fractionnable, de sièges avant électriques, du hayon automatique, de l’aide au stationnement avec caméra de recul ou encore du régulateur de vitesse avec fonction freinage.

Essai BMW X1 M35i xDrive

Dans sa finition de « base », ce BMW X1 M35i xDrive débute à 62 000 euros mais comme sur toutes les BMW, il faut aller chercher dans les options ou packs pour avoir le X1 qui vous ressemble. Entre la teinte de carrosserie Individual (2 700 euros), le pack M Sport Pro à 2 400 euros voire le pack Innovation et Evasion (5 250 euros) et d’autres options, la facture peut vite grimper. Sur notre modèle d’essai, il faut rajouter plus de 14 000 euros d’options, justement… pour un tarif total, sur « notre » BMW X1 M35i xDrive, de près de 76 000 euros.

Essai BMW X1 M35i xDrive : 300 chevaux dans un 4 cylindres ?

Pas de moteur 6 cylindres sous le capot du BMW X1 M35i xDrive mais bel et bien un bloc 4 cylindres, qui produit une puissance de 300 chevaux et un couple de 400 Nm (disponible entre 2 000 et 4 500 tr/min). Bien qu’il s’agisse d’un moteur de 2 litres de cylindrées bien connu chez BMW, tout a été revu et retravaillé. Cela se sent : nous sommes scotchés aux sièges au moment des reprises. Le 0 à 100 km/s est abattu en 5,4 secondes, un beau score pour un véhicule de 300 chevaux et 1 740 kg.

Essai BMW X1 M35i xDrive

Ce qui fait aussi le charme d’une sportive, c’est sa sonorité. Or, le BMW X1 M35i xDrive n’est pas exempt de vocalises. Certes, il n’a pas la mélodie d’une moteur 6 cylindres mais force est d’admettre que les ingénieurs ont bien travaillé puisque dès la mise en route ou lors d’accélérations franches, ce moteur se montre très plaisant à écouter. Et c’est encore plus jouissif lors des rétrogradages, avec le retour des gaz, que l’on soit en mode Normal ou Sport.

Enfin, dernier détail côté mécanique : le freinage. Alors que précédemment, les BMW M souffrait d’un freinage un peu « faiblard », ce BMW X1 M3i xDrive se pare de freins composites M offrant une bonne accroche à la pédale. Avec ce nouveau système, le X1 s’adapte en fonction des sollicitations du conducteur, et c’est très plaisant à manier.

Essai BMW X1 M35i xDrive : une tenue de route quasiment parfaite mais très raide

Niveau comportement routier, le SUV allemand se montre particulièrement efficace. Avec sa suspension adaptative, il est facile de l’emmener, notamment, dans des virages appuyés. Par ailleurs, avec sa transmission à 4 roues motrices, ce BMW X1 M35i xDrive n’a aucun souci de motricité, sous la pluie entre autres.

Essai BMW X1 M35i xDrive

Cependant, le BMW X1 M35i xDrive pâtit d’une certaine rigidité à faible vitesse. En effet, avec ses jantes de 20 pouces et son amortissement plus raide que les versions standards (pour favoriser un comportement plus sportif), le confort est légèrement dégradé. Rien de bien grave à haute vitesse mais lorsque ce BMW X1 M35i passe sur certaines irrégularités à vitesse basse, les passagers ressentent quelques soubresauts de la suspension.

Niveau maniabilité, rien à redire. La direction est précise et on sait exactement où placer le BMW X1 M35i xDrive, tandis que la boîte de vitesses automatique à 7 rapport se révèle très agréable. Les passages sont fluides et lorsque l’on se met en mode Sport, nous ressentons un léger à-coup comme si on avait une boîte manuelle. A noter que ce BMW X1 M35i xDrive se pare d’une fonction Boost permettant d’obtenir une poussée supplémentaire de puissance pendant une durée limitée (10 secondes).

Essai BMW X1 M35i xDrive : deux adversaires…

Les concurrents du BMW X1 M35i xDrive sont peu nombreux et sont… allemands. Tout d’abord, le Mercedes GLA 35 4MATIC et ses 306 chevaux. Même si le Mercedes peut se montrer aussi efficace en termes de puissance ou d’agilité, il est plus cher puisque celui-ci démarre à presque 70 000 euros.

Essai BMW X1 M35i xDrive

Ensuite, l’Audi SQ2 et ses 300 chevaux. Bien que le SUV d’Ingolstadt débute à 57 000 euros (et corresponde, théoriquement, à la catégorie d’en-dessous), il accuse un certain nombre d’années sur le marché et il est difficile de savoir si Audi continuera de proposer ce type de motorisations sur la prochaine génération… si prochaine génération il y a.

Essai BMW X1 M35i xDrive : le SUV sportif qu’il vous faut ?

Ce BMW X1 M35i xDrive est en totale contradiction avec le discours du électrique et transition énergétique sont les maitre-mots ! Mais qu’est-ce que cela fait du bien, malgré tout, de voir une telle voiture…

Essai BMW X1 M35i xDrive

Même s’il ne s’agit pas d’un coupé ou d’une berline sportive, il a les arguments pour convaincre les (fortunés) amateurs de sensations… si tant est que, au-delà de payer le prix de base de la voiture (potentiellement avec options), ces derniers soient aussi prêts à payer un malus écologique, pouvant être compris entre 13 000 et plus de 20 000 euros (selon les options choisies, justement).

On retiendra quoi qu’il en soit son très bon comportement routier, son moteur mélodieux et son look un peu bodybuildé. Même si son côté explosif nous a séduit, on aurait peut-être aimé encore plus de dévergondage mais cela reste tout de même suffisant pour se faire plaisir.

Crédits photos : Christian CONDÉ

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021