Le Nouvel Automobiliste

Rétromobile 2019 : le Centenaire de Citroën en images

On n’a pas tous les jours 100 ans ! C’est ce que Berthe Sylva aurait pu s’exclamer en visitant les allées de Rétromobile cette année, tant l’édition était marquée par l’anniversaire de Citroën !

Une exposition rétrospective en 30 modèles

Comment résumer son histoire avec « seulement » 30 voitures ? Choix difficile, que Citroën Héritage a réalisé en 3 parties : études de style, modèles de série et voitures de compétition. Parmi les études de style, certaines étaient inconnues du public telle la C10 d’André Lefèbvre (1956), qui faillit être produite en série avant que ne lui soit préférée l’Ami 6, ou encore la GS Camargue signée Bertone, plus connue sous la forme de la miniature Majorette. Des concepts faisaient leur retour Porte de Versailles : GTbyCitroën (2008), C-Métisse (2006), CXPerience (2016), la Karin (1980, premier concept-car de Citroën), l’Osmose (2000) ou encore la Xanae (1994) et c’est avec surprise que l’on retrouvait l’imposant Tubik (2011).

Les modèles de série n’étaient pas en reste, de la toute première Type A de 1919 jusqu’à la C6 de 2005 et même le dernier C5 Aircross. La DS était bien là, dans une version 21 Pallas 1966, l’une des définitions les plus recherchées par les collectionneurs, tandis que les icônes (Traction, 2cv, Type H, Méhari) n’étaient pas oubliées.

Partie compétition, c’est avec la B2 Autochenille Scarabée d’Or de l’expédition saharienne de 1922 que l’épopée sportive des Chevrons est initiée. Elle se prolonge par les records d’endurance de la Petite Rosalie, puis avec les rallyes bien évidemment : DS, SM, 2cv, ZX Grand Raid, Xsara WRC, C4 WRC et maintenant C3 WRC. Légère ponctuation de piste avec les 3 titres de la C-Elysée en WTCC, également présente dans la rétrospective.

Des Citroën dans les allées

L’on trouvait beaucoup de chevronnées cette année à Rétromobile, que ce soit dans le village de l’Aventure Peugeot Citroën DS bien sûr, mais aussi chez les restaurateurs ou les revendeurs. Des Traction Cabriolet ou Faux Cabriolet, des SM en restauration, une 2CV Sahara ou encore une Méhari 4×4, et, chez Artcurial, une BX 4TC aux côtés d’une AX !

Une exceptionnelle rétrospective Chapron

Il n’y avait de Citroën uniquement sur le stand Citroën. De même qu’il n’y avait pas que des Citroën dans le salon. Même si, reconnaissons-le, elles étaient plus présentes que les années précédentes, notamment les rares carrosseries Chapron sur base de DS, SM et CX. Une concentration avait même lieu dans le Hall 1 avec pratiquement toutes les lignes imaginées par le carrossier parisien. DS Le Léman, Le Paris, Palm Beach, Concorde, Le Landy, Majesty ou encore CX Landaulet, SM Mylord et DS Chapron Usine, une folie ! D’autres DS Chapron étaient aussi exposées, notamment chez Artcurial.

Une étrange DS Coupé…

Voici une curiosité découverte sur le stand du Club Venturi, Hall 3 : la DS Coupé Grand Palais. Vous ne la connaissez pas ? C’est normal, elle vient d’être présentée, et est signé de Gérard Godfroy, le designer de Venturi. Avec son complice Christophe Bihr, ils se sont mis en tête de recréer une DS coupé moderne, sur base de DS 21. Le résultat est sensationnel !

Terminons ce tour d’horizon Citroëniste de Rétromobile par la présence de Linda Jackson, au soir du 5 février, tant pour célébrer le 141e anniversaire d’André Citroën que l’ouverture du salon, et une oeuvre d’art : une 2CV… s’il ne doit en rester qu’une !

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste – Célia H, François B, François M.

Retrouvez nos autres articles sur le Salon Rétromobile :