Le Nouvel Automobiliste

Rétromobile 2019 : Renault (re)met le Turbo !

Après la superbe exposition des 120 ans présentée l’an passé, Renault expose à Rétromobile ses plus célèbres modèles Turbo !

Le Turbo et Renault, depuis 1902

Il est bon de se souvenir que l’inventeur du turbocompresseur n’est autre que… Louis Renault. Il en déposa le brevet en 1902, mais ce n’est réellement qu’en 1977 que Renault l’exploite, en compétition, avec la Formule 1 RS01. Deux ans plus tard arrive la première victoire, qui fait taire les détracteurs des théières jaunes : la RS10 décroche le Grand Prix de France à Dijon, le 1er juillet 1979. S’ensuit une exploitation du principe de suralimentation en série avec les R5 Turbo (dès 1980), la 5 GT Turbo, puis les Fuego, 9, 11, 21 Turbo… jusqu’à la Safrane biturbo préparée par Hartge. Aujourd’hui, le turbo domine les moteurs, normes de dépollution obligent, et c’est sans surprise qu’il est présent sous le capot de la dernière Mégane R.S. !

Les autres Renault de Rétromobile

Dans les allées du Salon, l’on trouvait ponctuellement quelques Renault. Chez Artcurial, c’est une rare Frégate carrossée par Ghia, dans un vert audacieux, qui passait sous le marteau de la maison parisienne, aux côtés d’une 4cv Jolly. Autre ambiance dans l’exposition des voitures à moins de 25 000 euros où était présentée une 4L Plein Air. Et puis, pour ceux qui sont familiers des champs-élysées, l’on retrouvait chez Artcurial la maquette Lego de la monoplace RS17, mise aux enchères elle aussi.

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste – Célia H, François B, François M.

Retrouvez nos autres articles sur le Salon Rétromobile :