Le Nouvel Automobiliste
Renault Symbioz

Renault Symbioz : hybride à plus d’un titre

Le Renault Symbioz complète la gamme du Segment C, cible essentielle de la Renaulution ! Symbioz, comme une bonne synthèse de l’offre Renault ? Découvrons-le en détail !

Après le logo nouvel R, Renault présente le Symbioz comme un nouvel ère de la voiture à vivre familiale. Un argument marketing qui cache une vérité tout autre : l’investissement dans le véhicule électrique oblige les constructeurs à trouver des astuces pour développer l’offre plus classique des voitures thermiques ou hybrides. Il est aisé de voir la base du Renault Captur derrière les traits du Renault Symbioz, et Renault de s’en cache pas ! Découvrons en détail cette nouveauté essentielle pour le développement de la marque sur le segment C !

Renault Symbioz 2024 516

Renault Symbioz : petit R de famille

Avec la disparition des Renault Mégane, Mégane Estate et Scénic en version thermique, la gamme du segment C n’était plus représentée qu’avec les Renault Arkana et Austral sur la gamme thermique (la partie HORSE de Renault Group). Étrange quand on sait que la Renaulution est basée sur ce segment pour augmenter la rentabilité du groupe. Or, si les nouveautés se multiplient comme les petits pains chez Renault, ce n’est pas nécessairement le cas des budgets. 

La bonne idée était donc de partir d’une base existante, et c’est le Renault Captur qui a été choisi pour cela. Mais en échange de bons procédés, le développement du Renault Symbioz a permis au Renault Captur de changer plus radicalement que la Renault Clio. De fait, toute la partie avant jusqu’au montant B est commune aux deux modèles. Seule la calandre diffère avec des motifs plus horizontaux pour Symbioz. 

De profil, pas de changement pour l’empattement (263,8 cm), seul le porte à faux arrière passe de 71,7 cm à 89 cm, pour une longueur qui augmente de 423,9 à 441,3 cm. Pas de changement non plus pour les passagers avec une banquette coulissante sur 16 cm. C’est le coffre en contrepartie qui gagne en volume, passant de 348/480 à 492/624 litres. Un gain de 132 litres qui fait passer le Symbioz pour une version break du Renault Captur, et ce n’est pas totalement faux.

Renault Symbioz : plus qu’un Captur break

Cependant, le style arrière se démarque. Oubliées les rondeurs du Renault Captur, la ligne s’étire avec des traits plus marqués dès le panneau de portière arrière (la structure est identique). La vitre de custode est prolongée par une pièce géométrique du plus bel effet. Si l’arrière rappelle le style Volkswagen, il conserve des codes Renault aperçus sur le Rafale entre autres. Cependant, la typographie SYMBIOZ est nouvelle et ne reprend pas le style manuscrit. Les feux proposent aussi un aspect glaçon inédit, qui se remarque une fois éteints. 

Renault Symbioz 2024 1214

L’accès au coffre peut se faire via un hayon motorisé (selon version) et propose un double plancher qui permet d’avoir un coffre plat une fois les dossiers de la banquette arrière rabattus (et propose alors un volume de 1 582 l). Si l’intérieur reprend l’essentiel du Renault Captur, de l’habitabilité à la mise à jour de sa planche de bord, le Renault Symbioz propose ses propres ambiances (en dehors de la finition Esprit Alpine).  

L’habitacle est aussi illuminé par un plus grand toit panoramique (fixe) qui reprend la technologie opacifiante Solarbay. L’opacité se règle par une classique commande sur le pavillon ou par la voix grâce à l’assistant vocal Google.

Renault Symbioz 2024 1425

Symbioz des sens

Cette fonction vocale fait partie d’un des service du système multimédia OpenR Link, dont l’interface se gère via l’écran central de 10,4’’. Nous n’allons pas nous attarder sur ce système parmi les plus réactifs du marché depuis son apparition sur la Renault Mégane E-Tech Electric. Citons cependant les quelques applications supplémentaires disponibles : Waze, Amazon Music, L’Équipe, Les Incollables, etc. 

Renault Symbioz 2024 1572

Si vous aimiez le son Bose, sachez que Renault a changé de partenaire audio et c’est désormais Harman Kardon qui équipe les véhicules de la marque. Les mélomanes pourront profiter de 9 haut-parleurs. Les réglages Multisenses vous permettrons d’adapter les paramètres du Renault Symbioz que ce soit côté conduite ou côté ambiance intérieur (48 couleurs). Pour les plus gros rouleurs, une fonction automatique fait évoluer les teintes toutes les 30 minutes selon le moment de la journée et le cycle circadien. 

Vacances ou flottes ?

Le Renault Symbioz proposera dans un premier temps 3 finitions, une quatrième version est à l’étude à destination des flottes ou d’une clientèle professionnelle, qui représente en fait l’une des cibles privilégiées. L’autre cible, les familles, auront le choix entre la version d’accès Techno ou les deux versions haut-de-gamme : Iconic ou Esprit Alpine. La version Iconic propose un décor aluminium brossé dégradé sur la planche de bord, et les sièges tissus avec un garnissage losange sur le dossier et de surpiqûres dorées.

Renault Symbioz 2024 Officiel 173

Vingt-neuf aides à la conduites sont disponibles sur le Renault Symbioz. Nous y reviendrons plus en détails quand Renault communiquera sur ses prix. Attardons-nous cependant sur la fonction Safety Coach, qui accompagne les conducteurs à leur donnant une note de 0 à 100 sur la base du respect de la vitesse, de la trajectoire et des distances de sécurité, avec des conseils personnalisés. Un nouveau bouton apparait à gauche de la planche de bord : my Safety Switch, qui permets de désactiver jusqu’à 6 aides à la conduites en un seul mouvement. 

Unique Symbioz

A son lancement, une seule et unique motorisation : E-Tech Hybrid 145 ch. Il reprend donc une motorisation déjà bien connue du Renault Captur, qui associe un 4 cylindres (1.6 l de 94 ch), un moteur électrique (36 kW), un démarreur haute tension (18 kW), une boite de vitesses à crabots et une batterie de 1,2 kWh.

Renault annonce 80% du temps en 100% électrique en ville, une sensation plutôt confirmée par les essais du bloc sur d’autres véhicules du groupe comme le nouveau Duster. La consommation WLTP est annoncée à 4,6 l/100 km qui permettrait une autonomie de près de 1 000 km. Le rejets de CO₂ sont annoncés à 105 g/km. D’autres motorisations rejoindront la gamme en 2025.

Renault Symbioz 2024 Officiel 209

Côté couleur, le Rouge Flamme sera proposé en série. Les autres coloris proposés sont le Blanc Nacré, Gris Cassiopée, Noir Étoilé, Gris Rafale et Bleu Iron. Une seule couleur est inédite au Renault Symbioz : le Bleu Mercure qui illustre les photos de lancement. Si vous aimez les couleurs bi-ton, vous serez déçu : ce n’est pas prévu !

Pour terminer, un petit mot sur le nom. Ce dernier a déjà été utilisé par un concept-car de grande berline autonome en 2017. Le nom Symbioz est dérivé du mot symbiose évoquant l’unité, le vivre ensemble, qui colle bien à l’image de la « voiture à vivre ». Il est aussi facile à prononcer dans nombre de pays, symbiose se traduisant par symbiosis en Anglais, sombiosis en Espagnol, symbiosi en Italien… Un nom facile à prononcer partout en Europe, qui sera le marché principal du Renault Symbioz.

Renault Symbioz 2024 Officiel 269

Renault Symbioz : l’Australocaptur

Le rythme des nouveautés chez Renault est assez affolant, et tout ne peut pas être coup de cœur comme avec la Renault 5. Mais avec le Renault Symbioz, la marque française a créé un produit qui devrait répondre aux besoins du marché, une voiture offrant une belle habitabilité, une technologie accessible sans contrainte et un prix qui s’annonce compétitif. Le Renault Symbioz comble un vide entre le Renault Captur et le Renault Austral, et secondera le Renault Arkana en C-Access. Rendez-vous dans quelques semaines pour le découvrir plus en détail.

Photos : Renault, Guillaume AGEZ

Retrouvez tous nos articles sur le Renault Symbioz :

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021