Le Nouvel Automobiliste

Compte à rebours pour la prochaine supercar Ferrari

31 mai 2019 : c’est dans un peu plus d’une semaine que Ferrari révélera sa nouvelle supercar hybride. Une voiture qui sera la descendante de la LaFerrari mais qui abandonnerait le V12 8,0 l pour une architecture V8 turbocompressé !

Supercar Ferrari : vers un V8 bi-turbo ?

Tout a commencé par une rumeur. La prochaine supercar Ferrari sortirait le 31 mai. Une invitation, écrite en français avec le slogan « Dare to imagine », l’annonce accompagnée de la puissance de la voiture : 1000 ch ! La valeur serait stratosphérique si la LaFerrari ne les avait pas frôlés (963 ch combinés) ni que les Bugatti Veyron, Chiron ou Divo ne l’avaient pas dépassée (de 1001 à 1500 ch).

Le nom de code de la voiture serait « Big Brother ». Tout un programme pour une voiture dont le nom final est, comme toujours chez le cheval cabré, inconnu. Le PDG de Ferrari Louis Camilleri a cependant révélé quelques détails expliquant que ce nouveau modèle se placerait bien au-dessus des 812 Superfast dans la gamme.

Un prototype de la supercar Ferrari surpris en Italie

C’est le magazine allemand Auto Motor und Sport qui sort l’information selon laquelle cette supercar serait dotée d’un V8 biturbo, une hypothèse qui s’inscrit dans la logique de gamme du Cheval Cabré qui a déjà installé un 3,9 l bi-turbo V8 dans sa dernière F8 Tributo (720 ch). Cependant, pour faire bonne mesure, ce bloc serait accompagné de 3 moteurs électriques ! Deux d’entre eux seraient installés à l’avant pour équilibrer les masses, et le troisième serait intégré à la transmission. De quoi faire de cette supercar une transmission intégrale en bi-mode et de lui offrir des accélérations canon (avec pour objectif de faire mieux qu’une Tesla Roadster et son 1,9 seconde en 0 à 100 km/h ?).

L’invitation à la présentation de cette voiture qui aurait fuité… mais est-ce une véritable invitation ?

Actualité chargée pour Ferrari

L’année 2019 est riche pour Ferrari ! Le lancement de la F8 Tributo ainsi que les premières livraisons de la Monza SP1 ont lieu, tandis que le SUV Purosangue est attendu pour la fin 2019/début 2020. Le développement de la gamme Icona, inaugurée par la Monza, pourrait continuer au même titre que les modèles one-off (à l’image de la P80/C qui vient d’être révélée), tandis que des variantes en série limitée pourraient débouler elles aussi (812 Aperta par exemple). Une actualité lourde pour une petite officine qui doit cependant se défendre face à des marques dynamiques (McLaren et sa dernière GT, Aston Martin et ses dernières Vantage et la prochaine Vanquish, notamment) ou de nouveaux acteurs, à l’image de Pininfarina et sa Battista.

Sources : Auto Motor und Sport et Carscoops