Le Nouvel Automobiliste
Cadillac XT4

Cadillac XT4 : il débarque enfin en Europe… et avec une surprise sous le capot !

Ca y est enfin : Cadillac va commercialiser en Europe son SUV compact, le XT4, véhicule de conquête pour la marque, aussi bien aux USA (où le lancement a eu lieu au printemps 2018) qu’ailleurs dans le monde. Par contre, pas de précipitation : les concessions européennes ne recevront les Cadillac XT4 qu’au début de l’année 2020… En attendant on vous le présente, ainsi que sa motorisation assez surprenante !

Cadillac XT4 : pour une surprise, c’est une surprise !

Retour à l’automne 2012 : Cadillac lançait en Europe sa berline ATS (à laquelle la CT4 s’apprête à succéder dans quelques semaines), destinée à croiser le fer avec la BMW Série 3. Pour renforcer ses volumes européens, Cadillac annonçait l’arrivée d’un Diesel pour épauler la motorisation essence 2,0 l turbo 276 ch qui était l’unique offre sur le Vieux Continent en attendant la sportive ATS-V et son V6 3,6 l biturbo de 470 ch (toujours au catalogue pour quelques semaines en France). Malheureusement pour la marque américaine, l’ATS, malgré ses qualités, le renfort d’une version coupé ou l’apparition de la BVA 8 rapports n’a pu faire que de la figuration, faute notamment à un réseau de concessionnaire trop clairsemé. Pas de quoi justifier les investissements nécessaires pour une motorisation Diesel destinée au seul marché européen.

Première depuis la Fleetwood de 1985, le Diesel fait cependant son grand retour chez Cadillac et ça se passe sous le capot du SUV XT4, le SUV compact de la marque. Et le plus surprenant, c’est qu’il s’agira de l’unique motorisation prévue en Europe. En effet, le 2,0 l turbo essence de 230 ch (350 Nm) n’est pas prévu pour nous. A une époque où de nombreux pays européens crient au haro sur le Diesel de manière arbitraire et déraisonnée, l’annonce de Cadillac peut sembler en décalage avec la tournure forcée que prend le marché.

Mais attardons-nous sur ce bloc : il s’agit d’un 2,0 l Diesel développant 170 ch et un couple maxi de 380 Nm, associé à une boîte automatique à 9 rapports équipée de la technologie EPS (Electronic Precision Shift). A défaut d’être en odeur de sainteté en Europe, ce Diesel promet une bonne frugalité. La Cadillac XT4 sera disponible en traction ou en intégrale, et disposera de liaisons au sol assez sophistiquées : suspension à jambes de force McPherson à l’avant (classiquement) et suspension arrière indépendante à cinq bras. La Cadilac XT4 est également le premier modèle de la marque à disposer d’une assistance électro-hydraulique au freinage : il remplace le système d’assistance électrique à dépression pour un gain en consommation (et en encombrement).

Cadillac XT4 : deux versions et un peu d’exotisme dans ce monde de SUV

Le Cadillac XT4 est une offre nouvelle pour Cadillac, donc, qui n’avait jamais proposé de SUV aussi compact : avec 4,60 m, il rivalisera en Europe avec les DS 7 Crossback, Audi Q3 ou Volvo XC40, par exemple. Si le profil reste classique (trop classique ?), la face arrière reprend quelques gimmicks de Cadillac (notamment avec les feux verticaux débordant désormais horizontalement), et surtout la face avant s’inscrit pleinement dans l’identité de la marque américaine avec sa calandre faisant écho au logo, ses projecteurs dotés d’une signature lumineuse verticale ou son capot bombé en son centre.

A bord, l’ensemble reprend le style que l’on retrouve sur d’autres modèles comme la CT6 ou le XT5, simplifiés toutefois, la Cadillac XT4 étant inférieure en gamme. Côté équipements de série, la Cadillac XT4 est dotée de série de la reconnaissance de la signalisation routière, de l’avertissement de sortie de voie (associée à l’aide au maintien de la trajectoire), de l’alerte de circulation transversale arrière, du siège de conducteur à alarme de sécurité, du volant et des sièges à chauffage automatique à l’avant et à l’arrière, du hayon arrière électrique à commande mains libres ainsi que la nouvelle commande tactile d’infotainment à bouton poussoir rotatif.

Deux versions pour le SUV XT4

Au moment de sa sortie en Europe au début de l’année 2020, la Cadillac XT4 sera proposée en deux versions : Launch Edition et la Launch Edition Sport.

  • XT4 Launch Edition (traction uniquement) : jantes aluminium 18″, calandre, barres de toit, jupes et pourtours de vitre en aluminium satiné ou en Silver Metallic
  • XT4 Launch Edition Sport (au choix : traction avant ou transmission intégrale avec système à double embrayage) : jantes aluminium 20″, calandre sport, jupes et pourtours de vitre en noir brillant, volant sport et pédales sport en aluminium, lampes arrière LED lumineuses et transparentes

Sans surcoût par rapport aux futures versions régulières de la gamme, les deux Launch Edition proposent de série la caméra à 360°, l’aide au stationnement automatique pour le stationnement parallèle et en épi, le système CUE d’information et divertissement de Cadillac à navigation 3D intégrée. La Launch Edition Sport, quant à elle, est munie d’un régulateur adaptatif de vitesse ainsi que d’un affichage tête haute en couleur.

A noter que la version Launch Edition Sport sera équipée de la suspension Magnetic Ride Control de série. Le système magnétorhéologique ajuste la suspension toutes les 2 millisecondes et dispose d’un mode sport. Proposé en option, le Pack Premium comporte le toit ouvrant panoramique UltraView, les sièges conducteur et passager avant ventilés et à réglages électriques avec fonction de massage, la sellerie cuir à inserts perforés et possibilité de choisir entre trois ambiances intérieures sur Launch Edition et deux ambiances sur Launch Edition Sport.

Côté tarifs, si l’on ne connaît pas encore ceux de la France, les « Launch Editions » seront proposées en Allemagne, entre 42.900 € et 49.200 €. Un tarif comparable à celui d’un Mercedes GLC 20d d’entrée de gamme. A retrouver au début de l’année prochaine chez l’un des 3 (seulement) concessionnaires Cadillac de l’Hexagone et sans doute bientôt à l’essai sur Le Nouvel Automobiliste.

Source : Cadillac Europe