Le Nouvel Automobiliste

Bruxelles 2020 : la galerie photo des américaines

La salon de Bruxelles est varié et les constructeurs américains sont bienvenus. Mais ils ne sont plus aussi nombreux à faire le déplacement. Ford et Jeep sont les plus connus. Le salon Dream Cars accueille aussi une marque qui mérite d’être connue : Vanderhall.

Ford

Point de Ford Mustang Mach-E sur le stand, il faut se contenter d’une simple Mustang. Mais au vu des réactions du public, personne ne s’en plaindra.

Autre bestiole du stand, le Ford Puma fait aussi son premier salon, en attendant sa prochaine commercialisation.

Et pour explorer ce bestiaire, Ford réintroduit le Ford Explorer en Europe. Ce grand SUV 7 places ne sera commercialisé qu’en hybride.

Le Ford Kuga aussi sera proposé en hybride, mais pas que.

La gamme Ford est large, du Ranger Raptor au Ford Transit Custom Nugget, Ford couvre un large spectre de segments.

Jeep

Pas de grosse nouveauté sur le stand Jeep, le Jeep Renagade expose à nouveau son hybridation. Le Jeep Wrangler est bien sûr présent, c’est le modèle qui représente le mieux l’esprit d’évasion de la marque.

Vanderhall

Rouler sur 3 roues, c’est plutôt une histoire anglaise. Alors quand une marque américaine utilise cette caractéristique, nous arrivons à un résultat fascinant. Deux modèles sont exposés dans le hall Dream Cars. La Carmel et l’Edison 2. La première est équipée d’un 4 cylindres turbo de 1,5 l. Il développe 194 ch pour 723 kg. Pas mal, n’est-ce pas ? L’Edison 2 est la version électrique. Deux car il y a 2 moteurs électriques de 52 kw chacun. Les batteries de 28,8 kw lui permettraient d’arriver à 320 km d’autonomie. Mais au-delà des chiffres, c’est le plaisir que Vanderhall promet aux visiteurs du salon de Bruxelles.

À bientôt sur Le Nouvel Automobiliste pour d’autres galeries du Salon de Bruxelles.

Article et crédit photographies : Guillaume AGEZ