Le Nouvel Automobiliste
Tour de France 2019

En images (2/3) : les voitures des équipes du Tour de France 2019

Une fois la Caravane passée, place au cyclisme lors du Tour de France 2019. Cela représente 176 coureurs et 450 accompagnateurs qui traversent la France et parcourent 3480 km au total, depuis Bruxelles. C’est 10 % de l’organisation complète du Tour (4500 personnes, des prestataires aux caravaniers en passant par les journalistes et sponsors). Un effectif d’équipes qu’il convient de protéger dans les meilleures conditions, avant et après la course. C’est pourquoi leurs véhicules aussi ont attiré notre attention.

22, v’la les voitures des équipes du Tour de France 2019 !

22 équipes de 8 coureurs : c’est en effet l’effectif cycliste qui était engagé lors de ce 110e Tour de France. Soit un total de 176 coureurs parmi des équipes aux moyens variés. Entre les World Teams qui appartiennent au « World Tour » (la Ligue 1 si vous voulez) et celles qui sont invitées (Continental Pro), les ressources varient. Les premières ont généralement des modèles et des véhicules dernier cri, voire parfois un sponsor automobile ! C’est le cas d’Ineos qui, après plusieurs années avec Jaguar, roule à présent en Ford. Et cette année 2019, notamment en Ranger Raptor !

Des Skoda, mais pas que…

Les secondes équipes, Continental Pro, ont une voilure un peu plus légère et/ou des véhicules issus des dotations du Tour. En l’occurrence, cette dotation sont des breaks Skoda Superb Combi. On en trouve chez Cofidis, mais aussi Sunweb, Trek Segafredo ou encore Education First et Groupama FDJ. L’autre marque en « dotation » est Volkswagen pour les navettes Transporter.

Pour autant, certaines équipes recourent à d’autres marques : Ford, Toyota, Mitsubishi, Kia ou encore Volkswagen (Passat). Par exemple, l’équipe Total Direct Energie, qui s’appelait précédemment Europcar, avait Toyota comme sponsor : il semble que la marque japonaise continue d’accompagner l’équipe vendéenne. De même, Mitsubishi équipe depuis longtemps l’équipe UAE, lorsque celle-ci était encore la Lampre. Enfin, Toyota toujours, Kia et Ford fournissent des breaks et navettes à Bahrain Merida, Deceuninck et Wanty.

Le Tour de France s’ouvre aux marques premium

Longtemps chasse-gardée des constructeurs généralistes (Fiat, Peugeot, Skoda…), le Tour de France ne se limite plus à un seul constructeur automobile. Pour ceux qui veulent se passer de la dotation d’ASO, il suffit d’avoir ses propres véhicules et à ce jeu, certaines équipes n’hésitent pas à prendre des marques premium. Avec un double intérêt : une moindre perte à l’issue de la période de LLD, et une image « valorisante » pour les invités du sponsor qui prennent place au cœur de la course. Outre Jaguar, qui équipe CCC, le Tour 2019 voit la présence de plusieurs Volvo, Mercedes (Classe C SW, GLE) et BMW, dont le dernier X7 dans le team belge Deceuninck-Quick-Step.

Les autocars des équipes du Tour de France 2019

Terminons cet article avec les autocars des équipes. Ces véritables « motorhomes » sont équipés avec des sièges ultra confortables à bord, la climatisation ainsi que des machines à laver, des machines à café ou encore les indispensables maillots de coureurs. Au fil du Tour, ces cars se décorent comme celui de la Deceuninck-Quick-Step de Julian Alaphilippe, qui arbore les « Lions » en peluche remportés grâce à ses 14 jours en jaune. Les marques sont aussi nombreuses qu’il n’y a d’équipes ou presque : Man, Irizar, Volvo, VDL, VanHool, ou encore Mercedes avec simple voire double essieu arrière.

Crédit photos : François Mortier & Jacques O. – Le Nouvel Automobiliste

Le Tour de France 2019 sur Le Nouvel Automobiliste, c’est aussi :