Le Nouvel Automobiliste
Ford Puma 1997 coupé

Voiture de lectrice : La Ford Puma 1997 de Maurin

La parole est aux lecteurs ! Ou plutôt, en l’occurrence, à une lectrice : Maurin nous présente sa Ford Puma 1.7 16v (125 ch) de 1997. L’occasion de revenir sur ce joli petit coupé, alors que le Ford Puma 2019 vient d’être dévoilé, et prend la forme d’un SUV.

Maurin et sa Ford Puma 1997 : l’histoire d’un coup de coeur

Nous sommes en décembre 1997. Maurin envisage de remplacer sa Peugeot 106 XT de 90 ch et déjà, la Ford Puma lui fait de l’œil. Un nom de fauve, une base de Fiesta largement retravaillée et un look très original : il faut le dire, le petit coupé de Ford a des arguments. Seulement, comme le rappelle Maurin, « le look, c’est une chose, mais un essai s’impose » ! Et le test s’est avéré concluant : « dès que j’ai eu passé la seconde, je savais que c’était une Ford Puma que je voulais ». Mais au moment de passer commande, Maurin s’est rendue compte que les délais de livraison étaient très longs…

Pas de quoi cependant la décourager : « je suis partie à la recherche d’un véhicule d’exposition. J’ai dû faire 3 départements avant de trouver cette Puma rouge dans la Nièvre ». Cette Ford Puma 1997 rouge, vous la voyez sur les photos. Depuis, Maurin ne l’a jamais quittée. « Nous avons arpenté les routes de France ensemble, toujours avec le même plaisir. Jamais une seule panne depuis 1997. Même pas une ampoule à changer ! Juste l’entretien courant ».

La Ford Puma 1997 : un plaisir à conduire

Au-delà du style, c’est bien pour ses qualités routières que Maurin apprécie la Puma : « C’est toujours avec bonheur que je m’installe dans le siège baquet, hyper-confortable et relevable électriquement ». Malgré une tenue de route parfois décriée, la Ford Puma 1997 reste « une joie à conduire, notamment dans les virages », bien que Maurin concède avoir eu quelques frayeurs avec le train arrière semi-directionnel, et au moment du freinage. « Elle est joueuse, cette voiture » !

La Ford Puma 1997 de Maurin, en compagnie d’une jolie Fiesta ST.

Pour autant, elle ne s’est jamais décidée à la vendre et surtout, n’a jamais regretté son achat ! « Les ailes arrière commencent à rouiller ainsi que les bas de caisse avoue Maurin, mais c’est sa seule faiblesse. Elle roule toujours aussi bien ! Même si je la ménage : c’est une mamie maintenant ! » .

Si vous aussi, vous possédez dans votre garage une voiture atypique, et que vous souhaitez nous faire part de votre expérience, n’hésitez pas à nous adresser un message sur notre page Facebook ou par mail : [email protected] ! Nous serons ravis de publier votre retour.

Retrouvez à ce lien notre présentation détaillée du nouveau Ford Puma…

… Et ici, nos photos exclusives du Ford Puma 2019