Le Nouvel Automobiliste
Key Car

Toutes les Kei Cars du Japon !  

Nous vous proposons un tour d’horizon des Kei Cars japonaise de 2023 !

Cet article est le quatrième d’une série sur l’automobile au Japon. Nous vous donnons rendez-vous deux fois par mois pour découvrir une nouvelle facette du pays avec nous.

2 semaines après vous avoir conté l’histoire des Keijidōsha, voici venu le temps de compter les protagonistes du marché des Kei Cars, l’autre nom populaire des Keijidōsha. Cette catégorie représente désormais 40% du marché japonais. Une part presque XXL pour ces modèles taille XS ! Alors que les modèles plus grands sont pour la plupart désormais exportés sur nos marchés, les Kei Cars sont presque inconnues chez nous. Une des particularité, c’est aussi qu’elles sont majoritairement disponibles en 2 ou 4 roues motrices pour un millier d’euros supplémentaire. Nous allons aussi vous présenter les Keitora, qui sont les utilitaires en format Kei !

Kei Cars Suzuki Hustler 13

Les Kei Car, marque par marque

Nous allons faire simple pour vous présenter les différents modèles, nous vous les présentons par marque, et nous conservons la même structure pour chacune d’entre elle : de la berline au monospace, pour terminer sur les utilitaires ou modèles spécifiques. Une chose est sûre, nous n’allons pas vous répéter leur taille, elles poussent dans les derniers retranchement le limite de 340 cm de long par 148 cm de large. De même côté moteur, toujours coté à moins de 660 cm³. Côté prix, nous conservons la conversion d’1 € pour 140 ¥, même si le cour est plus proche des 143 ¥ lors de la publication de cet article. Toutes les marques japonaises ont investi ce marché, à l’exception d’Isuzu qui se limite à la production de pick-up en véhicule particulier. 

Caterham

Kei Cars caterham logo

Commençons par la plus improbable des kei Cars : la Caterham 170S. C’est aussi la plus chère : 41 250 €, mais n’oublions pas qu’elle n’est pas assemblée au Japon contrairement aux autres Kei Cars. C’est d’ailleurs un peu une Kei Car par défaut, du fait de sa compacité initiale qui a nécessité peu d’adaptation (310 cm de long, 147 cm de large contre 338 x 158 cm sur la Caterham super Seven). Pour passer sous la barre des 660 cm³, Caterham a été piocher dans la gamme Suzuki, mais exceptionnellement, son moteur délivre la puissance de 85 ch, alors la catégorie se limite à 64 ch, plus par correction qu’obligation !

Daihatsu

Kei Cars daihatsu logo

Daihatsu est le plus ancien constructeur automobile. Créé en 1907, Daihatsu début dans la fabrication de moteurs, pour se lancer sur le marché du Tricycle. C’est en 1951 que Daihatsu se lance sur le marché automobile (toujours avec 3 roues). En 1967, Toyota prend le contrôle majoritaire de la marque et se concentre depuis désormais sur la catégorie des Kei Cars (même si sur l’archipel la Toyota Camry se décline en Daihatsu Altis, parmi d’autres modèles). La marque ne doit pas vous être totalement inconnue, elle fut distribuée en France jusque 2013. En 2016, Toyota prend le contrôle de Daihatsu à 100 %.

Daihatsu Mira E:S

La Daihatsu Mira E:S est la voiture particulière la plus accessible du marché, proposée à partir de 6 144 € en version « B », elle annonce une consommation de 4 l/100 km WLTC (merci à son poids de 670 kg et à sa hauteur limitée à 150 cm). Elle n’est disponible qu’en boite CVT, avec un petit 3 cylindres de 49 ch mais la particularité est la possibilité d’avoir déjà accès à une version à 4 roues motrices (7 087 €). Pour cette version d’accès, la présentation est simple, mais dispose déjà d’une climatisation manuelle. La gamme de teinte est réduite : blanc, gris clair ou bleu clair ! La présentation et l’équipement s’améliorent au fur à mesure de la montée en gamme :

  • L (6 380 €) avec l’ajout d’enjoliveur, un choix de teinte plus large…
  • X (7 872 €), la planche de bord devient bicolore, le choix de teinte est élargi
  • G (8 800 €), la climatisation devient automatique, les jantes passent à l’aluminium…

Nous laissons de côté les série spéciale et dérivé société ! La version actuelle a été présentée en 2017 avec une mise à jour en 2020. 

Daihatsu Mira Tocot

Non, il n’y a pas d’erreur sur le nom du modèle, il ne s’agit pas d’un tacot, mais bien d’une Mira Tocot ! Présentée en 2018, son look au volume simple hésite entre le style désuet et rétro ! La présentation est plus avenante que la Daihatsu Mira E:S, légèrement plus puissante (52 ch !) et le prix s’en ressent : 8 305 € en finition L, elle passe à 8 957 € en finition G. Dans les deux cas, l’intérieur présente une planche de bord bicolore, mais aussi une sellerie bicolore, avec des assises plus foncées que les dossiers. Le finition G ajouter des surpiqûres mais aussi la climatisation automatique et l’accès à des couleurs bitons pour l’extérieur (pavillon, calandre)

Daihatsu Cast Style

Cette Daihatsu Cast Style assume son côté rétro, et pourrait même chercher une source d’inspiration chez une célèbre mini britannique dont nous tairons le nom ! 3 niveaux de finition sont disponibles : X (9 389 €), G (10 020 €) et G Turbo (10 803 €). Vous l’aurez deviné, la finition G Turbo signifie que le moteur est équipé d’un Turbo permettant de passer la puissance de 52 à 64 ch ! La Daihatsu Cast Style se décline en de nombreuses séries spéciales avec des matériaux intérieurs spécifiques. Petit précision, la Daihatsu Cast Style atteint 160 cm de haut (+ 10 cm par rapport à la Mira E:S)

Daihatsu Taft

Le Japon n’échappe pas à la mode des SUV, les Kei Cars non plus. Le Daihatsu Taft a enrichi le catalogue dès 2020, inspiré du concept WakuWaku présenté au salon de Tokyo en 2019. Le Daihatsu Taft assume son look baroudeur, qui n’est pas vain quand il est équipé de la version 4 roues motrices. Il propose les même moteurs que le Daihatsu Cast Style, et son look peut franchement évoluer avec les pack Venture qui lui ajoute une fausse calandre chromé ! Il se décline en version X et G, avec ou sans turbo, il est proposé à partir de 9 428 € pour atteindre 12 885 € en 4 roues motrices en série spéciale « Dark Chrome Venture ». 

Daihatsu Move

Son nom vous rappelle quelque chose ? Et oui, le Daihatsu a été proposé en Europe, mais ses lignes se sont adoucies depuis. Si son look peut rappeler certains monospaces, sa hauteur de 163 cm est encore raisonnable. La version Move « tout court » constitue le modèle d’accès (8 108 € en prix de départ) et se décline en finition L et X, elles-mêmes déclinées en différentes nuances. 

Daihatsu Move Custom

Les Japonais ont l’art et la manière de décliner leur modèle. Si la base est la même que le Daihatsu Move, sa déclinaison Custom change de philosophie par son look (avec une cellule central y compris ailes identique) et le rend un peu plus sérieux, moins sympathique. Le prix s’en ressent, la gamme est proposée à partir de 10 135 € mais avec seulement deux finitions « hautes », X et RS. Eh oui, une version sportive : nous pouvons bouger plus vite en Move !

Daihatsu Move Canbus

Quand l’un s’inspire de référence anglaise, l’autre s’inspire d’un modèle germanique. Daihatsu Move Canbus fait très Combi, surtout dans sa version bicolore. Décliné en 3 finitions, il est disponible à partir de 10 450 €. Quand il est bicolore, l’intérieur se présente en teinte clair (avec le flanc des sièges assorti à la carrosserie) alors qu’en monocolore, l’ambiance intérieur devient chocolat aves des sièges bleu jean. 

Daihatsu Tanto

La Daihatsu Tanto améliore la sensation d’habitabilité du Move en avançant le positionnement de son pare-brise, et surtout en prenant de la hauteur pour atteindre entre 176 et 178 cm de haut. Son look simple et attendrissant date de 2019 avec l’apparition de la 4e génération. Proposé avec ou sans turbo, il se décline en finition L ou X. Son prix d’appel est de 9 535 €. Son style n’a pas évolué depuis son lancement, la finition X se distingue par sa calandre rapportée peinte en noire.

Daihatsu Tanto Custom

Oui, le Tanto peut-être tantôt joyeux et tantôt sérieux dans sa version Custom, surtout depuis qu’il a abandonné ses rondeurs avec le restylage de 2022. Plus haut-de-gamme, il se décline en finition X (12 635 €) et RS (13 121 €).

Daihatsu Tanto FunCross

Dernier né de la gamme, le Daihatsu Tanto FunCross ajoute un look SUV au Tanto depuis 2022. Plus haut, il gagne 3 cm sans changer de garde au sol : tout se joue avec les barres de toit ! Il remplace de fait la Daihatsu Wake qui a terminé sa carrière l’an passé. Outre son look extérieur, l’intérieur se la joue camouflage noir avec des touches d’orange. Il est proposé à partir de 12 060 €.

Daihatsu Copen

Gardons-nous le meilleur pour la fin ? La réponse est oui avec le Daihatsu Copen. Le nom ne vous est pas étranger, il fût proposé dans la gamme Européenne de Daihatsu. La version actuelle a été présentée en 2014, conserve le principe de toit rigide escamotable et se décline en 4 looks :

  • Copen Robe
  • Copen Xplay, au style manga / SUV
  • Copen Cero, au look rétro
  • Copen GR Sport, la sportive
Kei Cars daihatsu copen 01

A part le GR Sport, elle se décline en version de base ou S, et propose 3 ambiances intérieures : noir, beige ou rouge, la versions S ajoute un look un peu plus sportif et des sièges baquets. Côté moteur, pas de différence entre les 4 versions, le moteur est poussé au maximum de 64 ch selon la recommandation de la catégorie. La Daihatsu Copen est aussi la seule gamme de la marque à ne pas être déclinée en 4 roues motrices. La gamme de prix commence à 13 490 € pour atteindre les 17 015 €… une voiture plaisir à prix d’ami. 

Autre spécificité de la Daihastu Copen, la possibilité en version GR Sport de passer de la boite CVT à une boite manuelle à 5 rapports. Étrangement, l’option est plus chère que la base CVT : + 385 €… et oui, même les options sont abordables !

Daihatsu Hijet (Cargo)

Avez-vous en tête le Piaggio Porter ? Il s’agit en fait du Daihatsu Hijet de 7e génération. Au japon, nous sommes déjà à la 11e génération depuis fin 2021.C’est un petit véhicule utilitaire proposé à partir de 7 464 € (boite manuelle). Haut de 189 cm, sa hauteur de chargement atteint 125 cm, mais surtout, la longueur de chargement est au maximum de 196 cm, pas mal pour un véhicule de moins de 340 cm ! Coté moteur, 2 puissances sont proposées : 46 ch et 64 ch. Petite précision : les roues vous semblent petite, elles le sont : les jantes mesurent 12 pouces de diamètre ! Le Hijet se décline aussi en Pick-up en cabine 4 portes. 

Daihatsu Atrai

Difficile de le différencier du Hijet Cargo, et pourtant, le Daihatsu Atrai peut être interprété comme la version VP. Il se reconnait de face à sa calandre noire, et il permet d’accéder à la version « RS », plus haute de gamme à défaut d’être plus sportive. Il est disponible à partir de 11 157 € en version X. Il peut lui aussi décliné avec version pick-up à cabine 4 portes. L’Atrai n’est disponible qu’en boite CVT contrairement à la version Hijet Cargo disponible en boite manuelle.

Daihatsu Hijet (Truck)

Alors que les versions van ont abandonné la cabine avancée, ce n’est pas encore le cas de la version « Truck ». C’est un peu la version « mini-moi » du « truck » que nous avons tous en tête. Il se décline en version simple cabine et cabine approfondie. Il a surtout un prix d’appel incroyablement bas de 3 871 € (6 121 € en boite CVT) et un nombre de bennes adaptable à vos envies.

Honda