Le Nouvel Automobiliste
2021 Munich IAA Great Wall Wey Ora LNA FM

Galeries IAA Mobility 2021 : les stands Wey et Ora de GreatWall

Great Wall est l’un des seuls constructeurs chinois à avoir répondu à l’appel du Salon IAA de Munich. Avec deux marques, Ora et Wey, le groupe dévoile ses ambitions européennes, et les voitures qui vont lui permettre d’y répondre. Chaque salon européen voit un groupe automobile chinois pointer le bout de son capot. Contrairement à Qoros, Borgward, GAC ou encore HongQi vus à Genève, Paris ou Francfort, GreatWall reste fidèle au salon européen, deux ans après le salon de Francfort 2019.

Wey : des SUV forts de café signés Great Wall

Thé ou café ? Wey a choisi et ce sont les grains qui l’emportent sur les feuilles avec deux modèles, baptisés Wey Coffee 01 et Wey Coffee 02. C’est la traduction en série du concept-car Wey-X, à une époque où Wey n’était d’ailleurs pas encore une marque indépendante, et qui avait été présenté au salon IAA de Francfort 2019. Deux ans plus tard, voici la version de série, avec un Coffee 01 qui propose en hybride rechargeable très longue distance 475 ch cumulés (184 ch électrique jusqu’à 135 km/h et batterie 41,8 kWh pour 150 km d’autonomie, 204 ch thermiques, 235 km/h en pointe toutes unités combinées). Le Coffee 02 est encore plus puissants avec un moteur essence 1,5 l Turbo de 235 ch. La commercialisation est prévue au premier semestre 2022 en Allemagne puis dans d’autres pays probablement dont la France. Voulus premiums, ces deux SUV 01 et 02 sont visuellement similaires et appelés en Chine Latte et Mocha.

La marque chinoise dévoilait aussi un concept-car pour le moins avant-gardiste avec poste de conduite central mobile et ultra confort au rang 2.

Ora : quand le rétrofuturisme a bonne mine avec Great Wall

Si Wey se veut « BMW », Ora se veut « Mini », comprenez plus fun et mignon. Pour autant, les arguments de cette autre marque de Great Wall sont forts avec notamment un intérieur 100 % aux canons actuels avec une large instrumentation numérique, et côté puissance 400 km d’autonomie et 172 ch, soit tout ce qu’il faut pour justifier d’une utilisation périurbaine au quotidien. A noter que plusieurs modèles d’Ora Cat étaient dévoilés dont une version de -faux- rallye (c’est juste des autocollants), une berline, et même un SUV… en réalité, un Wey Coffee rebadgé ! Les chinois ont vite appris, même les rebadgeages : tout va bien !

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021