Le Nouvel Automobiliste

Opel était la seule marque du groupe PSA présente à Francfort. Outre la proximité du salon avec la ville natale de la marque – Rüsselsheim est à une vingtaine de kilomètres à vol d’oiseau de l’IAA – c’est le premier salon de la nouvelle Opel Corsa. C’est aussi le premier modèle imaginé sous l’ère PSA. Basée sur la Peugeot 208, seule un œil averti verra les similitude qui lie l’Opel Corsa à la petite lionne. Une fois n’est pas coutume, nous n’allons pas évoquer le modèle exposé sur le stand. Autant Land Rover s’est associé à Lego pour reproduire son Defender, Opel s’est associé à nouveau à la marque Majorette, après une première collaboration par le passé avec la déclinaison de l’Adam.

Majorette + Opel : couple franco-allemand

Majorette, ça vous rappelle des souvenirs ? Depuis 1961, la marque s’est spécialisée dans la voiture jouet qui devait tenir dans la main d’un enfant. Née française sous l’idée d’Emile Véron (frère de Paul et Joseph avec qu’il créa auparavant Norev, anagramme de leur nom), Majorette est devenu allemande en 2010 en rejoignant le groupe Dickie Toys. C’est un peu le chemin inverse d’Opel depuis son rachat par PSA. En plus de leur stand dans le Hall 4.0 du l’IAA, c’est chez Opel, sous les dalles vitrées du sol du stand qu’une surprise nous est apparue : une Opel Corsa déclinée en 3 inches. Pas de doute, c’est une Majorette ! En effet, les roues sont les mêmes que les Peugeot 308 et 3008 déclinées par le fabricant. Elles peuvent d’ailleurs faire penser aux jantes de la Corsa-e.

Petite Opel Corsa

Pourquoi 3 inches ? Outre le fait de bien tenir en main, l’échelle permet la standardisation des boîtes. L’échelle de l’Opel Corsa par Majorette est donc 1/55°. Dommage pour la comparaison avec la Peugeot 208, déclinée chez Norev, qui a abandonné le 3 inches pour l’échelle 1/64°, plus internationale. L’Opel Corsa Majorette est donc plus grosse que sa cousine, elle est surtout bien reproduite. Les lignes sont fidèles, les phares sont rapportés alors que les feux sont tampographiés. Celle-ci déborde un peu du trait originel, et les feux sont plus gris que rouge.

Le toit est proposé en noir, et la caisse se décline en Blanc Glacier, Rouge Piment, Orange Fizz et dans le Bleu Perle non proposé par le configurateur français. La limite du pavillon noir est bien gérée sur le montant C et la teinte recouvre même les rétroviseurs et l’entourage des vitres. Dommage qu’il reste de la couleur de caisse visible avant le vitrage. Les rétroviseurs sont pleines masses et ne reproduisent pas leurs formes originelles, mais l’effort est louable. Cependant, ils donnent l’impression d’être légèrement tournés vers l’avant. 

Une finition à l’allemande ?

Autres tampographies, les chromes de la calandre sont bien reproduits, l’éclair du logo est très visible, ce qui est à souligner à cette échelle. Le logo est aussi très bien reproduit, et il est indiqué Corsa en bas du hayon. C’est donc une version thermique que nous avons en main. L’histoire ne dit pas si c’est une version essence ou diesel. Majorette pourra facilement la décliner en version électrique : le châssis ne représente pas les échappements ! Nous verrons si Majorette déclinera l’Opel Corsa en version E-Rally. Dans ce cas, la miniature ne sera pas totalement fidèle car le pare-choc n’est pas celui de la version GS-Line, mais celui des versions standard. L’avenir nous le dira.

L’intérieur est finalement reproduit, et même si il est noir, les larges baies vitrées permettent d’identifier la planche de bord. La planche de l’Opel Corsa est facilement reconnaissable, mais il sera difficile d’en profiter : l’Opel Corsa de Majorette n’a aucun ouvrant. C’est un peu dommage mais il faut voir le bon côté : impossible pour les enfants d’y glisser des objets. Et pour les collectionneurs : pas de poussière à l’intérieur. Dommage que le l’intérieur soit tout noir : les détails de l’intérieur semblent bien reproduits mais ils sont trop sombres pour les voir.

L’Opel Corsa Majorette pas pour tous

Opel a eu la bonne idée de proposer une boutique sur son stand. Si vous êtes de passage, vous pourrez choisir une des 4 couleurs, ou plus si affinité contre 3,50 €. Elle n’est pas encore disponible sur le e-shop de la marque. A l’image de l’Opel Adam, qui est la première Opel reproduite par Majorette,  sa disponibilité ne devrait plus tarder. Par contre, pas encore de disponibilité dans la gamme Majorette. Elle est absente de leur catalogue, et n’est pas disponible sur leur stand de l’IAA.

Peut-être que l’Opel Corsa intégrera le catalogue officiel de Majorette lors du prochain salon de Nuremberg, au début de l’année 2020. Elle sera sûrement disponible autour de 2€, prix généralement constaté de leur gamme Street Cars. Ce sera moins cher mais sûrement avec une seule couleur et surtout sans le blister « Opel », qui peut avoir son importance pour un collectionneur. Et élément important pour le collectionneur qui se cache en vous, son code produit est le 202C. Suite de l’Opel Adam qui porte le 202A. Mais où est donc passé la référence 202B ?

Texte et photos : Guillaume AGEZ pour Le Nouvel Automobiliste