Le Nouvel Automobiliste
LNA Honda e 2019 3

Honda e : les e-commandes sont ouvertes !

Après avoir annoncé le patronyme de sa future citadine électrique, Honda ouvre les réservations ! « e », c’est son nom, reçoit un patronyme aussi simple que devrait l’être son design. Du moins c’est ce que laisse supposer le prototype initiateur, le modèle définitif n’étant pas encore dévoilé. La démarche est donc un peu osée, mais permettra de vérifier si le pouvoir de séduction du prototype se concrétise par des commandes !

LNA Honda e 2019

Honda e : par ici les commandes !

Sur le stand Honda du Salon de l’Automobile de Genève 2019 trônait une toute petite voiture aux lignes douces et aux yeux tout ronds, un concept-car baptisé Urban EV 2017. Parmi toutes les nouveautés électriques, la petite japonaise a semble-t-il marqué les esprits et conquis les visiteurs.
En effet, Honda annonce qu’au niveau européen, pas moins de 25 000 personnes ont manifesté leur intérêt pour ce modèle. Outre son design, la Honda e a pu compter sur sa motorisation électrique à transmission aux roues arrière, ses 200 km d’autonomie annoncés et sa recharge rapide en 30 minutes pour conquérir le cœur des citadins.

LNA Honda e 2019 2

Avant que le soufflet ne retombe (encore une histoire d’« e »), Honda ouvre un site de réservation pour les intéressés. Ceux-ci peuvent se connecter sur https://reserver.honda.fr pour y passer une option de commande prioritaire. Il va de soi que la firme japonaise ne met pas tous ses « e » dans le même panier et s’assure que les réservations ne soient pas du flan (aux « e ») en demandant le versement d’un à-compte, heureusement remboursable. Les premiers exemplaires arriveront en 2020 en même temps que les autres « e » de Pâques.

Honda marche-t-il sur des « e » ?

Si jusqu’à présent Honda semblait marcher sur des « e » en termes de motorisations électriques, l’arrivée de sa citadine à batterie envoie un signal de renouveau sur l’avenir proche. La Honda e symbolise en effet la concrétisation de l’engagement de la marque à proposer l’intégralité de ses modèles avec une motorisation électrifiée d’ici 2025.

Qu’adviendra-t-il alors des sportives thermiques type NSX et Honda Civic Type-R ? Nous ne le savons pas encore, mais en revanche vous connaissez le diction : On ne fait pas d’omelette sans casser des « e » !

Source : Honda. 
Texte par Thibaut Dumoulin pour Le Nouvel Automobiliste