Le Nouvel Automobiliste
Citroën Berlingo Live 2021

Citroën Berlingo : un nouveau visage pour la France !

Citroën Berlingo Live 2021

On connait le Citroën Berlingo, excellent ludospace lancé en 2018 et essayé sur notre site. Il se distingue du Berlingo Van (l’utilitaire) par sa face avant typée « Citroën » et son regard à étage, tandis que les flancs sont ponctués par des protecteurs de portes au look Airbump. Mais pour cette fin d’année, Citroën change la donne : le Berlingo est également disponible avec le look du Berlingo Van ! Explications.

Citroën Berlingo Live… in France

Alors que certains marchés le connaissaient depuis son lancement, l’entrée de gamme du Citroën Berlingo VP n’était jusqu’ici pas commercialisée dans l’Hexagone. La gamme française débutait avec la version Live, certes, mais celle-ci arborait la même face avant que celle des autres Berlingo : une face distincte de la version utilitaire Berlingo Van.

Mais voici que Citroën refond la gamme de son ludospace et en change la hiérarchie : les finitions Live, Feel et Shine deviennent Live, Feel, Feel Pack et Shine, accompagnées d’une nouvelle série spéciale Rip Curl. La nouvelle finition Feel correspond à peu près à l’ancienne Live avec plusieurs options, et la nouvelle version Live devient plus dépouillée que par le passé.

Exit le look jovial du Berlingo, la nouvelle version Live hérite du look du Berlingo Van avec sa face avant utilitaire, ses protecteurs de portes classiques (et partagés avec Opel et Toyota), son absence d’enjoliveur peint pour le rail de porte coulissante et sa sellerie commune avec les versions utilitaires. Le tarif d’accès descend à 22 600 € en PureTech 110 ch stop&start et 23 550 € en BlueHDi 100 ch stop&start.

Quelques nouveautés dans la gamme Berlingo

Pour grapiller quelques grammes de CO2, un béquet arrière fait son apparition sur toute la gamme. Il est ton caisse ou noir brillant (Onyx) selon les versions. Dans cette logique de simplifier la lecture de la gamme en termes de gramme de CO2, il n’est plus possible de disposer en option d’une surmonte pneumatique : chaque finition est associée à une taille de jante, comme le veut la nouvelle politique PSA. C’est donc 16 pouces pour toute la gamme sauf la Shine et ses 17 pouces, autrefois réservées à l’option « Pack XTR ».

Par voie de conséquence, le Pack XTR ne comprend plus que les décors extérieurs orange (enjoliveurs d’antibrouillards et d’Airbump) avec les éléments noir brillant (coques de rétros et barres de toit), le sabot arrière et l’ambiance intérieure « Wild Green ». Autre nouveauté dans la gamme, la disparition de la teinte Aqua Green, remplacée par le Metallic Copper du Peugeot Rifter. Dommage pour la distinction entre les marques, car cette « nouvelle » teinte est associée au Peugeot depuis le lancement. Enfin, le BlueHDi 130 EAT8 disparaît, seule la version manuelle reste au programme. Le moteur essence 130 ch reste ainsi la seule possibilité d’avoir un Berlingo automatique.

Enfin, une série spéciale Rip Curl voit le jour et accompagne le C3 Aircross du même nom. Basée sur la finition Feel Pack, elle ajoute une présentation spécifique (similaire à XTR mais avec la couleur ocre au lieu d’orange, ainsi qu’un sticker latéral tandis que la sellerie est similaire à l’ambiance Metropolitan Grey avec un bandeau ocre en remplacement du turquoise), l’aide au stationnement avant, le GPS et le boîtier télématique.

3 motorisations :

  • BlueHDI 100 ch BVM : 27 350 €
  • BlueHDI 130 ch BVM : 28 950 €
  • PureTech 130 ch EAT8 : 28 800 €

Source : Citroën

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.