Le Nouvel Automobiliste
Scoop Xpeng G9 67 H

XPeng G9, camouflé à Paris

XPeng Motors, ce nom ne vous évoque rien ? Il faudra pourtant peut-être vous y faire. Et bien que la marque n’est pas encore commercialisée, c’est bien à Paris que nous en avons croisé une. Certes, encore camouflée, mais c’est une bonne introduction pour vous évoquer le XPeng G9, présenté en septembre dernier.

Scoop Xpeng G9 68 H

Camouflé à Paris

C’est un soir d’automne, boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement de Paris qu’un véhicule camouflé nous a tapé dans l’œil. Stationné sur des places réservées aux véhicules électriques, qu’un grand SUV au large bandeau de feu arrière nous oblige à nous arrêter pour le prendre en photo.

Une chose est sure, ce n’est pas un véhicule d’un constructeur européen. Le temps de s’arrêter pour le prendre en photos, les essayeurs ont ouvert le capot. Ne blâmons pas la fiabilité de ce futur véhicule, les essais avant commercialisation sont avant tout pour corriger les défauts.

XPeng, à la conquête de l’Ouest

Évidemment, aucune inscription sur la carrosserie pour nous aiguiller sur l’identité du prototype. À part un mystérieux « Warning Keep Distance » (« danger, gardez vos distances »). Mais c’est sans camoufler que nous pouvons l’écrire : il s’agit du XPeng G9. Facile, le XPeng G9 a été présenté en septembre 2022 et a été annoncé comme le fer de lance de la marque pour se lancer en Europe, et partout dans le Monde.

XPeng, c’est une marque créée en 2014 et exclusivement électrique. Un premier concept suit en 2016, un SUV compact nommé XPeng G3, qui passera en série en 2018 pour une commercialisation en Chine en 2019. L’année suivante, la berline XPeng P7 est commercialisé. En 2020, le XPeng G3i prend le relai du G3 lors d’un restylage alors qu’une berline XPeng P5 complète l’offre. Celle-ci est d’ores et déjà commercialisée dans certains pays d’Europe : Danemark, Suède, Norvège et Pays-Bas sont les premiers servis.

XPeng G9, fer de lance

En attendant de le voir débarquer en Europe, le XPeng G9 est commercialisé en Chine depuis octobre (entre 45 000 et 70 000 € environ). Ce grand SUV de 489 cm x 194 cm, propose différentes versions : un ou deux moteurs électriques, deux ou quatre roue motrices.

L’offre de base propose un moteur de 230 kW (313 ch) et un couple de 430 Nm. Deux autonomies sont proposées : 570 ou 700 km selon le cycle local CLTC. La version plus puissance ajouter un moteur de 175 kW à l’avant, pour une puissance cumulée de 406 kW (505 ch) et un couple de 717 Nm. Ce moteur est décliné en 3 niveau de finitions, et les versions hautes proposent 2 Lidar, 31 capteurs et une caméra frontale pour une conduite de plus en plus autonome.

Recharge très rapide

XPeng, à l’image de Tesla, propose ses propres bornes de recharge. Et grâce à sa propre gestion de borne, du moins en Chine, il est possible de recharger la batterie de 10 à 80 % en 15 min. En 5 minutes, c’est l’équivalent de 200 km d’autonomie ajoutée ! Un record pour le moment. Cependant, le constructeur ne communique pas sur les capacités de ses batteries.

Des chiffres prometteurs, mais qui reste à confirmer lors de son arrivée en Europe. Sa date de commercialisation n’a pas encore été annoncée. Ce qui est certain est que nous vous reparlons prochainement de XPeng !

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021