Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2019 : Citroën AMI One Concept

Citroën célèbre cette année son centenaire, et vous en êtes parfaitement au courant car vous êtes des gens bien et vous nous lisez assidûment. Alors à l’occasion du salon de Genève 2019, la marque aux Chevrons se devait de marquer le coup avec une nouveauté digne de son excentrique passé. Citroën ne présente donc pas une voiture… mais un objet de mobilité baptisé AMI One Concept.

Citroën AMI One Concept : vous n’imaginez pas tout ce que la créative technologie inspirée par vous peut faire pour vous

Citroën étant Citroën, la marque est rarement tentée de sombrer dans le neo-rétro. Ainsi, si AMI One Concept fait clairement un clin d’oeil aux AMI 6 et AMI 8 du passé, c’est bien une vision de l’avenir que nous propose Citroën. Et l’avenir ne passera pas uniquement par des voitures particulières ou des utilitaires légers : les chevrons défrichent ici un nouveau territoire. La Citroën AMI One Concept est un quadricycle électrique principalement dédié à l’autopartage.

Nous ne reviendrons pas en détail sur le mode de location ou d’achat envisagé pour ce modèle, autant vous référer à notre présentation détaillée de la semaine passée, mais plutôt sur le look et les possibilité d’usage de ce que Citroen définit comme un objet de mobilité. Accessible dès 14 ans du fait de sa vitesse bridée et de sa classification dans la catégorie des quadricycles, l’AMI One Concept ouvre de nouveaux marchés à Citroën mais aussi à Free2Move et Rent & Smile.

Son look et son architecture détonnent également malgré de nombreuses références à diverses Citroën : l’identité avant reprend le thème avancé par le concept CXperience, les feux arrière singent les persiennes de C3 Aircross et le toit ouvrant en toile (manuel) évoque la 2CV, voire la C1 Airscape. Mais avec son volume cubique, son gabarit contenu et son architecture dissymétrique paradoxalement imposée par la symétrie des portes (vous suivez ?), la Citroën AMI One Concept ne ressemble à rien d’autre mais donne le sourire. Au point qu’on aimerait bien la voir telle quelle dans nos rues. La Pininfarina B Zero avait passablement souffert de son passage en série en devenant Autolib… S’il vous plaît, Citroën, ne gâchez rien, osez !

A bord, on accède côté conducteur par une porte à ouverture « suicide », tandis que la même porte, montée dans l’autre sens laisse entrer le passager conventionnellement. Des rétros à l’ancienne s’interchangent avec les poignées de tirage en forme de sangles de couleur bleue. Le bleu qui envahit l’habitacle, dont les sièges présentent d’originaux motifs cubiques et dont le Smartphone du passager d’un jour remplacera idéalement l’instrumentation. Avec du style, de l’originalité et de l’inventivité, on finira peut-être enfin par apprécier l’auto-partage. En espérant que les gens respectent le matériel. L’Autolib non plus n’avait pas eu cette chance !

En attendant, vous pouvez admirer cette curieuse Citroën AMI One Concept sur le stand des chevrons, entre véhicules de collection et gamme actuelle.