Le Nouvel Automobiliste

Live Francfort 2019 : Audi AI:Trail concept

Après trois concepts – Aicon, AI:Race et AI:Me – qui paraîtraient presque proches de la série, Audi conclut son cycle à Francfort par un quatrième véhicule répondant au nom de AI:Trail Quattro. Lui ne s’embarrasse d’une quelconque proximité avec un véhicule de série – quoique des rumeurs évoquent de temps à autre la volonté du Groupe Volkswagen d’apporter une réponse aux Mercedes Classe G et Land Rover Defender – mais revendique au contraire un caractère presque lunaire.

Architecture novatrice

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le AI:Trail Quattro affiche des proportions inhabituelles : 4,15 m de long, pour 1,67 m de haut et surtout une largeur gigantesque de 2,15 m ! L’utilisation massive de carbone, d’aciers et d’aluminiums techniques permet de contenir le poids à 1750 kg, incluant les batteries de traction. Pour asseoir sa stature, le concept repose sur des roues de 22 pouces, lesquelles peuvent se gonfler et se dégonfler sur 6 cm pour contrer la rudesse des terrains accidentés à laquelle le AI:Trail Quattro ne se confrontera probablement jamais.

Le recours à d’imposantes surfaces vitrées en polycarbonate permet aux passagers situés à l’intérieur de bénéficier d’une vue sur l’extérieur à près de 360°. Tout est d’ailleurs fait pour rendre l’habitacle le plus zen possible : que ce soient les lignes très épurées, ou bien la finesse des assises faites de tissus recyclés. A l’arrière, ce sont même deux hamacs qui se substituent à des assises plus traditionnelles. L’effacement des porte-à-faux avant et arrière – bien que non reproductible dans la série pour des raisons de normes de crash-test – permet de procurer un rapport encombrement/habitabilité record. C’est un avant-goût – dans une dimension exacerbée – de ce que compte offrir le Groupe Volkswagen au travers du lancement de sa plateforme MEB dédiée aux véhicules électriques et qui est étrennée par l’ID.3.

Fée électricité à bord

En effet, c’est bien la fée électricité qui permet de faire avancer le concept. Un moteur est disposé sur chacune des roues – toutes directrices – pour une puissance totale de 320 kW et un couple de 1000 Nm délivré instantanément. L’Autobahn ne sera pas son terrain de jeu, la vitesse maximale étant limitée à 130 km/h. Ces caractéristiques lui permettent en revanche de crapahuter très sereinement, avec une garde au sol de 34 cm et des angles d’attaque qui défieraient tout véhicule actuellement sur le marché. Dans ces conditions, les batteries de 100 kWh procureraient à la voiture un champ d’action de 250 km. Sur un parcours plus routier, Audi annonce que l’autonomie pourrait monter jusqu’à 400 km.

Galerie photos du concept Audi AI:Trail

Crédit photos : Le Nouvel Automobiliste