Le Nouvel Automobiliste

En images (2/2) : 75 ans après, le Débarquement fêté par l’automobile

A l’occasion des commémorations du D-Day en Normandie, nombre de véhicules ont fait le déplacement. L’espace de quelques jours, les routes du Calvados se sont chargées de curiosités, tant militaires que civiles, tant du passé que du présent. Alors, pour figer dans le temps ces festivités autant que pour vous les faire vivre ou revivre, nous vous proposons une galerie photos la plus exhaustive possible de ces véhicules dont nous avons croisé la route.

Des festivités aussi à Utah Beach

Sur l’autre plage de Débarquement des forces américaines après Omaha, non loin d’un Higgins Boat, les véhicules ne manquaient pas. Ainsi, en plus de ceux déjà cités lors de notre premier article (à retrouver à ce lien), notons la présence (statique) d’une automitrailleuse AM8 et d’un char Sherman M4 A2, exposés devant le monument du débarquement de la 2e DB à Saint-Martin de Varreville.

D’autres véhicules d’époque encore

Moins courants mais bien présents, quelques modèles peuvent intriguer. Ainsi de cette Austin convertible pour le transport des gradés ou encore du Fordson WOT2, un camion compact de 750 kg de charge utile, ou encore des véhicules amphibies (Ford GPA, GMC DUKW 353). Plus gros encore, les Ward La France 1000 Series, Wrecker Diamond T et Mack NM, sont de lourds modèles de dépanneuses. Tous circulaient en Normandie, entre Vierville et Arromanches notamment.

Les motos ne sont pas en reste (Zundapp, Harley Davidson, British Excelsior miniature et portative sur Jeep, BMW et Guzzi), de même que les aspects pratiques -visez cette cantine mobile.

Plus massifs encore, des chars Sherman et M10 des musées des Blindés de Saumur et du Génie d’Angers ainsi qu’une œuvre d’art de Jef Aérosol sur un char Sherman, étaient exposés sur la falaise surplombant Arromanches et son ancien port artificiel.

Quelques modèles de toute provenance…

Les festivités du 6 juin ont ceci de particulier qu’elles captent nombre de fans de reconstitution de camps militaires ou encore de collection de matériel de guerre. Ainsi, les véhicules alliés ne sont pas seuls, et l’on pouvait croiser sur les routes des Volkswagen Kübelwagen ou encore une Bombardier Iltis, un Land Rover (Defender), un Mercedes Classe G, des camions Magirus, et même un GAZ 67 soviétique ! Signalons aussi une anachronique Traction 15/6 de 1951 grimée en voiture des FFI.

…et même des voitures civiles !

Mais la particularité des festivités militaires de Normandie est qu’elles ont un écho mondial. Britanniques, canadiens et bien sûr américains font le déplacement sur les traces de leurs valeureux aïeux, et pour certains en provenance… d’Allemagne. Le pays conserve plusieurs garnisons américaines sur son sol, dont les familles possèdent des modèles 100 % US introuvables en Europe. Tout curieux de l’automobile les remarque voire, comme nous, les photographie. Alors bien sûr, ce ne sont pas les « stars » du jour mais avouez que ce n’est pas tous les jours qu’on croise, en France, des Chrysler Pacifica, Hyundai Sonata, Kia Cadenza, Honda Accord US, Toyota Tundra, Nissan Elgrand et Altima, Dodge Charger SRT ou encore Chrysler Town & Country, Ford Edge, Explorer et F150… Jusqu’aux autocars badgés Band of Brothers ! Exception qui confirme la règle, une roumaine Aro 10 Diesel, locale celle-ci, mais dont on vous partage aussi l’image. Voici donc notre moisson à Carentan, Sainte-Mère-Eglise, Omaha et Utah Beach, et Vierville-sur-Mer.

Si chaque année les vétérans du Débarquement sont moins nombreux, force est de constater que la ferveur autour de ces commémorations demeure vive, et que les véhicules semblent plus que jamais increvables. Semper paratus, toujours prêts !

Retrouvez les véhicules militaires célèbres du Débarquement, présents lors de ce 75ème anniversaire du 6 juin 1944, à ce lien.

Crédit photos : François Mortier – Le Nouvel Automobiliste