Le Nouvel Automobiliste

Un musée dédié à Peugeot et Citroën en Corée du Sud

L’importateur sud-coréen de Peugeot et Citroën, Hanbul Motors Co. a dédié un musée à l’histoire des voitures du Groupe PSA sur l’île de Jeju. 

Un musée automobile PSA en Corée du Sud

Nous savions que Renault était un acteur important du marché coréen à travers sa marque locale Renault Samsung, mais l’on n’imaginait pas que c’était aussi le cas pour PSA ! Et pourtant : l’importateur officiel de Peugeot et de Citroën en Corée du Sud, Hanbul Motors Co., Ltd. a ouvert un espace muséal de 3 niveaux avec plus d’une dizaine de modèles, à Jeongju dans la municipalité de Seogwipo.

L’inauguration a eu lieu le 5 décembre 2018 en présence de Song Seung-cheol, PDG de Hanbul Motors, de Kang Myeong-jin, directeur du musée, et d’Emmanuel Delay, le vice-président exécutif du Groupe PSA en Inde et en Asie-Pacifique. Cet espace est le premier musée de PSA hors de France, après l’Aventure Peugeot à Sochaux et le Conservatoire Citroën à Aulnay-sous-Bois. C’est aussi le troisième musée auto d’un constructeur/distributeur dans le pays, après le Hyundai Kia R&D Museum et la Renault Samsung Motors Gallery.

D’une superficie de plus de 8000 m², le « Peugeot Citroen Automotive Museum » propose 2 étages (et un souterrain, probablement pour la rotation des voitures exposées) et célèbre la culture automobile dans un cadre voulu typiquement français, avec une réplique de la Tour Eiffel haute de 33 mètres. L’investissement d’Hanbul représente 11 milliards de won (soit un peu plus de 8,5 millions d’euros). Le lieu choisi, l’île de Jeju, est particulièrement touristique avec plusieurs millions de visiteurs par an… mais il doit faire face à la concurrence d’un autre musée auto sur l’île, le World Automobile Jeju Museum, qui est multimarques et offre des activités pour enfants.

20 modèles exposés

Au total, 20 voitures sont exposées et seront bientôt rejointes par 14 modèles de collection qui arrivent cette année 2019. Au premier étage se trouve l’espace Citroën qui présente une Traction Avant, une 2CV et une DS, ainsi qu’un accès au site interactif « Citroen Origins » qui présente, en ligne, les modèles majeurs de l’histoire de Citroën.

Le deuxième niveau est lui consacré à Peugeot avec plusieurs modèles du début du siècle dernier : une Torpedo type A 139 de 1911, une Torpedo Type III 153 de 1923, ainsi que trois représentantes de la lignée n°1 : 201C, 401D et 601, respectivement de 1930, 1935 et 1934. Parmi la quinzaine de Peugeot, l’on trouve aussi une 207 CC et une Peugeot 604… cette dernière étant ni plus ni moins que l’une des premières voitures assemblées dans le pays !

En effet, à la fin des années 1970, la Peugeot 604 avait été choisie par Kia pour s’initier à la production automobile. Aux côtés d’un autre modèle, la Fiat 132, le coréen réalisa du montage à partir de caisses en CKD fabriquées en Europe, et les vendait sous licence sous le nom de Kia Peugeot 604. Mais ce ne fut pas un immense succès loin s’en faut avec seulement 381 exemplaires écoulés en 3 ans…

Informations pratiques

Peugeot Citroen Automotive Museum
532 est, Seogwipo, île de Jeju
Lundi-Samedi: 9h > 18h
Fermé les dimanche et jours fériés
6000 wons (tarif plein), 4000 wons (tarif étudiant) ou 2000 wons (tarif écolier)
Téléphone : +82 (0)64-742-2055

De gauche à droite, le directeur général de Jeju Bonbong Motors, le directeur du marketing du Groupe PSA pour l’Inde et le Pacifique James Leach, le directeur exécutif du Groupe PSA pour l’Inde Pacifique Anne Sofia Asha, le vice-président exécutive du Groupe PSA en Inde-Pacifique Emmanuel Delay, le PDG d’Hanbul Motors Corporation Song Seung-chul, l’un des responsables du Groupe PSA en région Inde Pacifique Ed Arudo Majarel, et le directeur du Peugeot Citroën Automotive Museum Kang Myung Jin.

Sources : Yonhap, FKCCI, et Jeju Tourism.