Le Nouvel Automobiliste
The World Inspired By Citroën

The World Inspired By Citroën : exposition photo à la Monnaie de Paris

Du 9 juillet au 18 août 2019, Citroën s’expose à la Monnaie de Paris. Ou plus précisément des photographes de diverses nationalités. En effet, nul n’est question d’y trouver des voitures en chair et en tôle, mais de découvrir les modèles de la marque au double chevron à travers la focale de plusieurs photographes. Un regard décalé autour de la marque centenaire.

A Paris, on préfère voir les voitures en photo ?

Si l’automobile n’est pas en odeur de sainteté en ce moment au sein de la capitale française, on note tout de même que Citroën a réussi à exposer 100 voitures le mois dernier dans le XVe (la municipalité devait sans doute être fatiguée ce jour-là). Cette fois-ci, c’est en photos que Citroën s’expose, à la Monnaie de Paris.

Au programme, avec le magazine IDEAT, 7 photographes composent la toile de fond de The World Inspired By Citroën, chacun des photographes ayant pour décor sa ville. Pas forcément sa ville de naissance mais plutôt une ville emblématique (souvent une capitale) de son pays. Nous retrouvons ainsi :

  • Sonia Sieff pour Paris sur un thème liant une femme à son attrait pour une Ami 6… malgré quelques infidélités (que l’on se rassure, les amantes restent des Citroën). « C’est l’histoire d’une petite voiture qui avait un cœur humain… », commence la thématique.
  •  Yoshiyuki Okuyama avec Tokyo. « Anciennes ou actuelles, les Citroën se démarquent à Tokyo. J’ai exploré la ville avec la mienne, immortalisant ces moments […], je ne me lasserai jamais de cette voiture ».
  • Mouna Karray dans la ville de Tunis où la photographe « guette la présence familière des Citroën dans les rues » depuis un bus. En résultent des voitures pas forcément apprêtées pour l’exercice, parfois sales ou cabossées et des cadrages particuliers.
  • Delfino Sisto Legani à Milan où le photographe italien joue sur les formes et les couleurs à travers de nombreux close-up mettant côte à côte des détails de voitures à ceux de la ville.
  • Le couple Formento+Formento parcourt New York pour mettre en scène des Citroën sous une atmosphère imaginaire. Et c’est d’autant plus surréaliste que certains modèles n’ont jamais été commercialisés aux États-Unis à l’image de la 2CV Charleston.
  • Marcos Lopez dans les rues de Buenos Aires, où le photographe connecte des Citroën locales, parfois méconnues des français avec des symboles argentins.
  • Erwin Olaf à Amsterdam, dans l’autre pays des Citroën, où le photographe explique que selon lui, « le succès des Citroën réside dans leur silhouette », d’où le travail autour des profils de certains modèles iconiques… à côté desquelles on trouve « le trésor hollandais : la vache Holstein » !

The World Inspired By Citroën est une exposition qui intéressera les passionnés de voitures comme les amateurs de photos. Avec 100 photos pour célébrer les 100 ans de la marque, les visiteurs pourront parcourir relativement rapidement cette exposition et sans doute en sortir avec une idée de leur thématique préférée dans la mesure où chaque photographe a réalisé un travail qui lui est propre.

The World Inspired By Citroën : infos pratiques

L’exposition se tient donc du 9 juillet au 18 août à la Monnaie de Paris (11 quai de Conti dans le VIe arrondissement). Information importante : l’entrée est gratuite, il suffit juste de dire que vous venez de la part de Le Nouvel Automobiliste ! [en fait, l’entrée est gratuite, tout court, mais on essaye de se donner de l’importance]. Alors, comment vous y rendre ?

  • Métro Pont Neuf (ligne 7), Odéon (ligne 4 et 10), Saint-Michel (ligne 4)
  • RER : Châtelet (RER A et B), Saint-Michel Notre-Dame (RER B et C)
  • Bus : Ligne 27. Arrêt : Pont Neuf – quai des Orfèvres – Lignes 58, 70, 87. Arrêt : Pont Neuf – quai des Grands Augustins
  • En voiture : après avoir esquivé les travaux du quai de Conti, du Boulevard Raspail, de la rue Mazarine, de la rue Michelet, des quais de Malaquais et de Voltaire, et à condition de ne pas avoir une voiture de plus de 10 ans, il n’y plus qu’à trouver une place (stationnement PMR situé impasse de Conti)
  • En vélo : mieux vaut compter sur le vôtre !
  • En bateau : Batobus, station Pont des Arts

La Monnaie de Paris est ouverte du mardi au dimanche de 11h à 19h, nocturne les mercredi jusqu’à 21h.

Crédit photos : François Mortier – Le Nouvel Automobiliste