Le Nouvel Automobiliste

Live Bruxelles 2019 : Range Rover Evoque mk2

En direct de Bruxelles, partons à la découverte du tout nouveau Range Rover Evoque deuxième du nom.

Le Range Rover Evoque mk2 : évolution tout en douceur

Il ne change vraiment pas beaucoup à première vue ce nouvel Evoque. Mais on conviendra également que le dessin initial n’avait franchement pas beaucoup vieilli. Il n’empêche que si la transformation est ténue elle n’en est pas moins réelle. Et au final, quand on tourne autour de ce nouveau SUV on s’aperçoit que tout a bien été retravaillé. Les lignes sont adoucies et modernisées et l’ensemble se rapproche globalement d’un Velar. Subtilement, la montée en gamme se fait et ce nouvel Evoque gagne en qualité perçue et en modernité tout en conservant les caractéristiques stylistiques qui ont participé au succès de sa première génération comme par exemple le toit flottant.

A l’intérieur aussi c’est le Velar qui a servi de modèle pour le dessin général de la planche de bord. un univers qui fleure bon la qualité mais qui impressionne surtout par sa modernité bien intégrée. Les écrans, tactiles ou non, sont partout mais l’univers Range Rover est préservé et l’ensemble est harmonieux et fort agréable à l’œil.

Sous le capot de ce nouvel Evoque on retrouvera une panoplie complète de moteurs 4-cylindres avec les Diesel Ingenium 2.0 l en 150, 180 ou 240 ch et les blocs essence de 200, 250 et 300 ch mais aussi à terme un 3-cylindres hybride PHEV. Et on n’oubliera pas que, comme tout bon Range Rover, cet Evoque sera disponible en deux ou quatre roue motrices et sera ainsi capable de vous faire passer paisiblement dans des endroits que peu de ses concurrents aborderont sereinement. De quoi satisfaire à peu près tout le monde si vous avez un budget à la hauteur.

Pour plus de détails, nous vous renvoyons à nos deux articles complets à son sujet, ici et !

Le Range Rover mk2 en photos depuis Bruxelles

Crédit photos : The Automobilists

Retrouvez tous nos articles sur le Salon de Bruxelles à ce lien !