Le Nouvel Automobiliste

Salon de Genève 2019 : Volkswagen T-Roc R

Au prochain salon de Genève qui se déroulera du 7 au 17 Mars, la marque de Wolfsburg présentera une déclinaison sportive de son petit SUV, le T-Roc dénommée R pour l’occasion. Avec ses 300 chevaux (oui, vous avez bien lu), cette version viendra coiffer le haut de gamme du SUV urbain. Mais attention, ce n’est pour le moment qu’un concept-car.

Une plastique très proche de la série

Bien que ce T-Roc R soit présenté comme un concept-car, le modèle de série ne devrait pas être si différent puisque la marque allemande annonce sa version de série avant la fin de cette année 2019. Comme la plupart des versions sportives de la marque, ce VW T-Roc R se pare d’un kit carrosserie spécifique au look sportif. Ainsi, les pare-chocs avant et arrière ont été retravaillés.

Pour l’avant, on pourra noter l’adoption de grandes prises d’air sur la zone basse du pare-chocs et qui accueillent la nouvelle signature lumineuse (bandes de LED verticales). On peut également remarquer le logo R sur la grille de calandre afin de ne pas vous faire oublier que vous êtes en présence de la déclinaison sportive.

A l’arrière, outre l’évolution du dessin du pare-chocs, on remarquera surtout la mise en place d’un diffuseur qui intègre 4 sorties d’échappement. Tout ceci pour renforcer le caractère exclusif de ce T-Roc R. Enfin, dernier détail côté look, l’adoption de série de jantes en 18 pouces dénommées « Spielberg ». Des jantes « Pretoria » de 19 pouces seront également disponibles en option.

Intérieur typé course

Dès que l’on entre dans ce T-Roc R, on remarque tout de suite qu’il s’agit d’un modèle sportif de la marque. En effet, les enjoliveurs de seuils de porte sont ornés du fameux logo R, véritable insigne des modèles haute performance de Volkswagen. Le même élément qui est également brodé au niveau de l’assise des sièges avant et sur les tapis de sol.

Autre particularité, le volant multi-fonctions qui arbore un méplat avec logo R sur la partie basse de celui-ci. On retrouve également ce « R » sur le message d’accueil de l’écran central. Enfin, il faut aussi souligner l’apparition d’un pédalier en acier inoxydable, caractéristique de tous les modèles sportifs de VW.

300 chevaux sous le capot

Développé par Volkswagen R, la division sportive de la marque, ce T-Roc R adopte un moteur 4 cylindres 2.0 TSI de 300 chevaux avec un couple de 400 Nm. Équipé de la transmission intégrale 4Motion et de la boîte DSG à double embrayage et 7 rapports, ce petit SUV urbain fournit une puissance de traction sans aucun trou d’accélération (selon VW).

Grâce à tout cela, ce petit T-Roc R abat le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes mais sa vitesse maximale de 250 km/h est limitée électroniquement. Afin de contrôler tout ce surplus de puissance, les trains avant sports permettent une tenue de route optimale et les freins de 17 pouces (empruntés à la Golf R) viennent garantir une décélération efficace.

VOLKSWAGEN T-ROC R

Enfin, en plus des différents modes de conduite déjà prédéfinis, un mode course est également proposé qui, combiné avec un système de départ automatique, permet une optimisation de l’accélération à la traction.

Via Volkswagen