Le Nouvel Automobiliste
Porsche 911 992 2019 Carrera S Carrera 4S

Porsche 911 992 2019 : icône atemporelle

Telle une diva, la Porsche 911 ne semble pas concernée par le temps qui passe : son design et sa célèbre face avant d’inspiration batracienne résistent, encore et encore, à toujours plus d’angles et d’agressivité. La silhouette demeure similaire depuis 1963 et, bien-sûr, le sacro sain flat-6 reste situé derrière l’essieu arrière. Seulement voilà, normes de sécurité et anti-pollution obligent, la Porsche 911 a aussi dû faire quelques concessions : par exemple, elle a troqué le refroidissement par air pour un refroidissement à eau en 1997 lors de la génération 996, à la plus grande tristesse des puristes. La sportive allemande offre également la possibilité d’opter pour une transmission intégrale depuis le début des années 90. Plus proche de nous, les versions « d’entrée de gamme » Carrera et Carrera S sont gavées par deux turbos, depuis 2015. Certains y voient une hérésie et d’autres, la possibilité de faire de la 911 une sportive toujours plus performante et polyvalente. Un choix en tout cas conservé par la nouvelle génération de la Porsche 911, codée 992 et dévoilée à l’occasion du salon de Los Angeles. Elle exhibe ses courbes et ses évolutions, plus nombreuses qu’il n’y paraît.

Porsche 911 992 2019 Carrera S Carrera 4S

Porsche 911 992 2019 : elle ressemble à elle-même

Qu’est-ce qui ressemble le plus à une Porsche 911 ? Une nouvelle Porsche 911, pardi ! A l’exception de la Porsche 911 996 qui avait quelque-peu changé la recette du design (ce qui ne l’aura pas empêché de se vendre à plus de 175000 exemplaires en sept ans), la sportive allemande conserve le même cocktail. Phares ronds, lignes douces et arrière trapu en sont notamment les ingrédients. La Porsche 911 992 ne déroge pas à la règle et paraît, de l’extérieur, très proche de celle qu’elle remplace (la 911 991), même si tous les panneaux de carrosserie sont nouveaux.

Au niveau des détails, on remarquera l’apparition de phares matrix Led, et d’une nouvelle typographie pour le logo « 911 » à l’arrière.

Au rayon des (petites) évolutions, nous pouvons relever à l’avant l’échancrure du capot (coffre), plus carrée qu’auparavant et qui peut rappeler la toute première 911. A l’arrière, la signature lumineuse évolue avec des feux en bandeau : un élément qui semble signer à présent les modèles Porsche… et les nouvelles productions automobiles d’une manière générale ! Effet de mode, opportunité stylistique : chacun ira de son opinion, mais Porsche pourra toujours rappeler que la 911 Type 964 dans les années 80 utilisait déjà cet artifice !

Globalement, la voiture paraît davantage posée sur la route, avec des voies élargies permettant l’arrivée de nouvelles jantes (20 pouces à l’avant, 21 à l’arrière). Les dimensions évoluent d’ailleurs un peu : + 4,5 cm de large à l’avant. Point de révolution, donc, et dans un monde automobile aujourd’hui porté par les SUV, nous pouvons nous dire que c’est loin d’être un mal ! La 911 reste fidèle à elle-même, et nous en attendions pas moins.

Porsche 911 992 2019 : passage à l’ère numérique

C’est sans doute l’intérieur de la Porsche 911 qui change le plus. Le design a été retravaillé mais au-delà de cela, c’est le passage au tout-digital qui se remarque. Un écran tactile de 10,9 pouces est présent au centre de la planche de bord. Il est souligné par des « toggles switches« , pour les inconditionnels des touches physiques. Malgré tout, le nombre de boutons a été largement réduit : la devise de Porsche, « une touche, une fonction » semble ainsi mise au placard ! Mais que les puristes se rassurent : l’horloge surplombant la planche de bord est toujours là, tandis que si l’instrumentation se digitalise derrière le volant, le compte-tours central demeure analogique.

Ici visible en deux coloris (noir et gris), l’habitacle pourra bien-sûr être choisi dans des teintes différentes (beige, rouge, etc.). Le programme de personnalisation Porsche Exclusive permettra aux plus pointilleux de configurer leur intérieur dans les moindres détails. Côté techno, Porsche annonce l’arrivée d’applications connectées, comme le « Porsche Roadtrip » qui répertorie les plus belles routes du monde pour organiser des excursions, des week-ends, etc. Symbole de nos temps actuels, la firme allemande propose également l’application « Porsche Impact » qui indique la quantité de CO2 émise !

Porsche 911 992 Carrera S et 4S 2019 : Turbo, pas atmo

Abordons à présent l’aspect technique : la Porsche 911 992 est aujourd’hui dévoilée en deux versions : Carrera S (propulsion) et Carrera 4S (4 roues motrices). Surprise, la 911 Carrera n’est pas la première à être présentée : il faudra attendre le début d’année prochaine pour la découvrir. Mais elle reprendra le moteur des 911 992 Carrera S et 4S, à savoir un 3.0 flat-6 gavé par deux turbos. Eh oui, les 911 Carrera délaissent l’atmosphérique depuis 2015 et la Porsche 911 991 Phase 2. Ici, la 992 (dans ses déclinaisons Carerra S et 4S) se « contente » d’ajouter 30 chevaux à cette motorisation, pour atteindre la bagatelle des 450 ch (on parle de 390 ch pour la future Porsche Carrera « tout court »). Cette augmentation de puissance s’explique par l’optimisation du système d’injection et par une nouvelle configuration des deux turbos.

Pour l’instant, les Porsche 911 992 Carrera S et 4S ne sont disponibles qu’en boîte à double embrayage PDK. La boîte est nouvelle, et compte dorénavant 8 rapports. A l’intérieur, cela se traduit par un nouveau levier de vitesse, particulièrement petit. Que les inconditionnels de la boîte manuelle se rassurent : celle-ci arrivera dans quelques mois, et disposera toujours de 7 rapports. Ouf ! D’un point de vue performances, les 911 Carrera S et 4S abattent (selon Porsche) le 0 à 100 km/h en respectivement 3,7 et 3,6 secondes, soit 0,4 secondes de gagner par rapport aux versions précédentes. La vitesse maxi annoncée par Porsche est de 308 km/h pour la Carrera S, 306 km/h pour la Carrera 4S, tandis que la consommation mixte (il faut en parler !) serait apparemment de 9 l / 100 km en cycle NEDC… pour peu que le conducteur ne joue pas trop avec la voiture !

Une fois n’est pas coutume, Porsche met également l’accent sur l’automatisation de la conduite : pelle-mêle, nous pouvons citer la présence de la vision nocturne, l’aide au freinage d’urgence, un régulateur de vitesse avec fonction stop and start ou encore, la technologie « Wet mode » qui augmente la réactivité des aides à la conduite sur chaussée mouillée.

Chère Porsche 911 992

Aussitôt révélée, la Porsche 911 992 2019 présente ses tarifs pour ses déclinaisons S et 4S. Et l’augmentation de prix est sensible : + 7 680 pour la Carrera S, et + 8 160 € pour la Carrera 4S. Soit des tarifs de 122 255 € et 130 175 €. Hors-option, bien-sûr. Preuve que Porsche est à l’aise avec cette huitième génération de 911 !

Outre le renouvellement de son modèle phare, Porsche semble également déterminé à investir de nouveaux marchés : l’arrivée de la Taycan, son premier modèle électrique, en 2019, en atteste. La présentation prochaine d’un inédit Cayenne Coupé également. De nouveaux modèles à suivre, tout comme les diverses (et nombreuses) itérations sur la base de cette Porsche 911 992 : GTS, Carrera T, Carrera, Turbo, GT3… Et peut-être hybride !

Porsche 911 992 2019 Carrera S Carrera 4S

Ci-dessous, la Porsche 911 992 2019 en vidéo :