Le Nouvel Automobiliste
Nouvelle Hyundai i10 2019

Nouvelle Hyundai i10 2019 : grande petite

Avec 3,67 mètres de long, la nouvelle Hyundai i10 2019 garde une taille similaire à celle de l’ancienne génération, et reste compacte. Néanmoins, son équipement et sa présentation la font clairement monter d’un cran en termes de prestations.

Nouvelle Hyundai i10 2019

Nouvelle Hyundai i10 2019 : un gros restylage ?

C’est la première chose qui frappe lorsque l’on découvre les photos de la nouvelle i10 2019 : elle ressemble à sa devancière. La silhouette générale demeure, tout comme l’allure, légèrement monospace. Malgré tout, le style gagne en agressivité, avec une calandre relativement large, et des plis de carrosserie marqués. La Hyundai i10 2019 est plus large (+ 2cm) et moins haute (- 2 cm).

Comme beaucoup de ses concurrentes, la nouvelle i10 2019 propose, en option, la possibilité d’opter pour du bi-ton. Le toit peut ainsi être noir ou rouge.

Si les dimensions n’évoluent donc quasiment pas, les côtes intérieures ne bougent pas vraiment non plus. Le volume de coffre reste identique (252 litres), tandis que le seuil de chargement est abaissé de 3 cm. Côté présentation à bord, par contre, la nouvelle mini-citadine Hyundai évolue nettement !

Un intérieur largement remanié pour la nouvelle Hyundai i10 2019

Le design de la planche de bord fait un bond en avant, tout comme l’ergonomie. La présentation paraît soignée, et l’écran tactile central de 8 pouces fait tendre la nouvelle i10 2019 vers la catégorie supérieure. Cet écran est par ailleurs compatible avec Apple Car Play et Android Auto.

Ce n’est pas la seule « techno » avancée par cette petite Hyundai : la détection des piétons, le passage automatique en feux de croisement, l’avertisseur de somnolence, l’aide au maintien dans la voie, ou encore la recharge du portable par induction font aussi partie de l’armada technologique proposée sur la Hyundai i10 2019 ! Plutôt impressionnant pour une mini-citadine.

Nouvelle Hyundai i10 2019 : en 67 ou 84 ch

Sous le capot, l’i10 nouvelle génération offre le choix : 1.0 67 ch 3 cylindres (96 Nm) ou 1.2 84 ch 4 cylindres (118 Nm). Les deux blocs sont essence, et peuvent être couplés, en option, à une boîte robotisée à 5 rapports (boîte de vitesse manuelle à 5 rapports en série).

Présentée au salon de Francfort, la nouvelle Hyundai i10 2019 semble ainsi être bien armée pour affronter les autres mini-citadines que sont notament la Renault Twingo ou sa cousine, la Kia Picanto, sur un segment en déclin. Peut-être arrivera-t-elle en déclinaison électrique, à l’image de la Skoda Citigo e-iV dévoilée récemment.