Le Nouvel Automobiliste

Live Genève 2019 : Renault Twingo restylée

Nous l’avions découverte il y a quelques semaines ensemble, vous voici à la voir en chair et en tôle sur le stand du Losange : la Renault Twingo restylée est arrivée. La cousine de la Smart Forfour se repoudre le nez, revoit sa gamme de motorisations et dit au revoir au volant à droite !

Twingo III acte 2

L’élément le plus frappant dans le restylage Twingo est bien évidemment la face avant, qui troque ses DRL « façon concept Twin Run » pour un cerclage des projecteurs en C-Shape, pour reprendre la dénomination de Renault. La nouvelle Twingo perd un peu en originalité ce qu’elle gagne en cohérence de gamme. On vous laisse juge.

A l’arrière, la signature lumineuse des feux évolue également tandis que le hayon vitré dispose -enfin- d’un push d’ouverture ! Vous ne serez plus obligés de vous salir les mains pour l’ouvrir. On profite également de nouvelles jantes, de l’arrivée d’une finition Initiale, d’un nouveau coloris orange, de quelques chromes de plus et de la généralisation des écopes latérales de refroidissement, autrefois réservées à la Twingo GT (et à la Forfour).

SCe, TCe mais pas GT

Car voilà la mauvaise nouvelle : la version GT disparaît du catalogue, en raison de ventes assez modestes qui n’ont pas incité Renault à la dépolluer. La faiblesse des ventes du segment A a également conduit Renault à ne pas reconduire les versions à volant à droite. Retour aux sources pour la Twingo, née uniquement en direction à gauche !

La gamme GMP se compose désormais des Sce 65, Sce 75, TCe 95 et TCe 95 EDC, tous répondant à la norme Euro 6D TEMP. L’offre du véhicule conserve les nombreuses personnalisations ainsi que le toit découvrable. Quant aux tarifs, ils ont été dévoilés ainsi que ceux de la série limitée Le Coq Sportif, sur base Intens :

La Twingo III restylée en images au Salon de Genève

Présentée en 3 modèles, dont une version « Le Coq Sportif », cette Twingo n’a, étrangement, pas été évoquée lors de la conférence de presse.