Le Nouvel Automobiliste

Maserati GranTurismo Zéda : Bella ciao !

Après 12 ans de carrière et près de 30 000 exemplaires vendus, la carrière de la Maserati GranTurismo s’arrête… ou presque. Pour marquer l’événement, la marque au Trident a présenté un modèle unique (ou one-off) spécial, la Maserati GranTurismo Zéda.

Maserati GranTurismo Zéda : quasi fin de carrière pour la GranTurismo

Il y a du mouvement à l’usine Maserati de Modène. Ses trois productions, les Maserati GranTurismo, GranCabrio ainsi que l’Alfa Romeo 4C, s’arrêtent concomitamment en cette fin 2019. La raison ? Pas la fusion FCA/PSA, trop récente et pas encore finalisée pour avoir un impact industriel concret, mais le renouvellement engagé de la gamme de coupés et cabriolets Maserati qui doit aboutir à l’avènement d’un nouveau modèle de sport attendu pour le prochain salon de Genève 2020.

La production du duo GranTurismo et GranCbario touche à sa fin, 12 ans après son début en 2007. Une carrière longue, légèrement supérieure à celle de la sa prédécesseure, la 3200 GT devenue Coupé produite de 1998 à 2007. Quelques ultimes modèles restent encore à assembler après ce one-off. L’usine de Viale Ciro Menotti à Modène entre en pleine transformation pour accueillir la prochaine sportive de Maserati (avec notamment un nouvel atelier peinture où les clients pourront voir leur voiture être peinte), tandis que les futures GranTurismo et GranCabrio, les premières électriques du Trident, seront produites à Turin à partir respectivement de 2021 et 2022.

Zéda, Maserati laisse-t-il sur sa fin ?

Le style de la GranTurismo Zéda a été réalisé par le centre de style de la marque, et se remarque à son jeu de teintes, allant du « blu Maserati » au gris acier comme pour raconter le processus de peinture de la voiture, de la caisse nue vers la dernière couche de vernis. Pour le reste, c’est techniquement une GranTurismo « normale » basée sur la dernière version MY18, avec un V8 atmosphérique 4,7 l Ferrari de 460 chevaux. La marque n’a pas décidé encore si la voiture irait dans sa collection ou si elle serait vendue.

Le choix de Zéda comme épithète au nom de GranTurismo fait référence à la prononciation de la lettre Z dans le patois de Modène, et aussi à l’hommage de Maserati selon lequel « il y a du renouveau dans chaque fin ». Reste qu’un peu moins de 2 ans de « vide » avant de renouveler un modèle, c’est long, surtout quand le style de la prochaine est pressenti pour reprendre les lignes du concept Alfieri, dont la présentation remonte à 2014 ! La supersportive annoncée pour 2020 aura fort à faire pour occuper ce « vide ». Les ventes cumulées des GranTurismo et GranCabrio auront, en tout, dépassé les 40 000 unités (28 805 GT et 11 715 GC). Ciao bella donc !

Source : Maserati