Le Nouvel Automobiliste

Le Toyota C-HR restylé est arrivé !

Le Toyota C-HR, le SUV compact de la marque japonaise, se repoudre le nez à mi-carrière. Il en profite pour gagner en puissance avec un bloc hybride essence 2,0l de 184 ch directement issu de la dernière Corolla.

Toyota C-HR restylé : légère mise à jour visuelle

Son style ravageur n’avait guère besoin d’être réinventé, c’est donc dans le détail que le Toyota C-HR restylé évolue. La signature lumineuse change de liseré, le bouclier est légèrement redessiné et les anti-brouillards migrent plus haut dans le pare-chocs. A l’arrière, même programme : le graphisme des feux est redessiné, le bas du bouclier discrètement repensé avec de nouvelles -fausses- sorties d’échappement. Et c’est tout !

Signalons, toujours au plan esthétique, une évolution des teintes :

  • deux nouvelles arrivent, le Supersonic Red et le Hot Lava Orange présent dans ces lignes
  • Une teinte de pavillon disparaît, le blanc…
  • …tandis qu’une nouvelle apparaît, le gris argent.

L’habitacle accueille une connectivité modernisée avec CarPlay et Android Auto et une nouvelle cartographie GPS. Ah, et en tout cas au lancement, un garnissage de pavillon gris clair sera proposé en option, de quoi éclaircir l’habitacle.

Une double offre hybride

Le plus important réside sous le capot avec une nouvelle offre moteur. Le bloc 100 % thermique avait déjà disparu, laissant au C-HR le seul bloc hybride-essence de 122 ch. Ce dernier est reconduit et rejoint par le bloc 184 ch de la Corolla, lui aussi hybride essence-électricité. Les trains roulants ont au passage été revus avec de nouvelles suspensions et une direction aux réglages affinés.

Subtils changements donc, mais sans doute seront-ils suffisants pour ce SUV hybride à succès, afin de continuer à lutter contre les VW T-Roc et de préparer l’arrivée du futur Peugeot 2008.

Galerie photos Toyota C-HR restylé :

Source : Toyota