Le Nouvel Automobiliste

Concept Nissan IMk : préfigure-t-elle l’avenir des Kei-cars ?

Avec 3,43 m de longueur, le concept-car Nissan IMk qui sera dévoilé au Salon de Tokyo est très proche de la limite des kei jidōsha, qui est de 3,40 mètres. De quoi en tout cas animer le stand Nissan avec un modèle, proche de la production et tout électrique.

Nissan IMk concept : une citadine électrique et quasi autonome

La forme n’est guère surprenante : l’exercice de la mini-citadine japonaise est assez imposé et contraint par les normes. C’est un physique de minispace que présente donc le Nissan IMk, comme nombre de modèles sur place : Daihatsu Wake et Hijet, Honda N-Box, Toyota Pixis, Mitsubishi eK, Suzuki Wagon R…. Depuis 2006, Nissan occupe le segment en rebadgeant des Suzuki et Mitsubishi. Ainsi, la Nissan Otti est étroitement dérivée d’une Mitsubishi eK. Et il semble que l’allié japonais de Renault veuille revenir à ce marché par ses propres moyens, avec un design certes cubique mais pensé pour optimiser l’espace à bord. Mieux, la calandre (qui mord dans les optiques) ainsi que les jantes asymétriques laissent deviner des détails que l’on retrouvera probablement sur de futurs modèles de série.

Au programme du concept IMk, une mini taille donc (1,51 m de large, 3,43 m de long), une plateforme inédite avec motorisation électrique (puissance inconnue mais qui ne pourra excéder les limites d’homologation des Kei) et à bord, une instrumentation totalement numérique. Le tableau de bord a pour ainsi dire disparu, seul un volant tendu de tissu se remarque dans un univers fait de boutons tactile (volant, console centrale) et d’écrans quasi translucides (GPS, compteurs).

Déroutant mais extrêmement reposant, cet intérieur est probablement la partie la plus « conceptuelle » du modèle, avec son mode de conduite : autonome, avec la deuxième génération de la délégation de conduite ProPilot déjà vue sur le Qashqai. Pas encore de disparition du volant, surtout parce que gérer les phases de roulage en ville demeure chimérique, mais cette IMk reçoit le maintien en file et le régulateur adaptatif pour les autoroutes et une aide au stationnement à distance.

Electrique, originale, spacieuse et ultra digitale, il y a fort à parier que ce concept Nissan IMk définisse les « standards » des futurs modèles du segment Kei cars japonais.

Galerie photos Nissan IMk concept :

Source : Nissan