Le Nouvel Automobiliste
Land Rover Francois Bouet 12

Land Rover Defender PHEV série limitée 75ème anniversaire, Road Trip 2500 km

Land Rover Defender PHEV chez Jeremy Clarkson Farm

Land Rover Francois Bouet 110

Ecouter cet article en podcast

De nos jours, quand l’on souhaite voyager au long cours, la fiscalité nous oblige à oublier le diesel et il nous faut passer par l’achat d’un hybride rechargeable pour survivre.

Comme vous le savez, le Land Rover Defender fête ses soixante dix sept ans. J’ai eu le plaisir d’être invité à un salon en Angleterre qui célébrait cet événement. C’était l’occasion d’essayer le Defender hybride 2023 au long cours, qui plus est dans sa superbe livrée de la série limitée 75th Anniversary. 

Land Rover Francois Bouet 112

On the way home et Concorde Experience

Dans un premier temps, cette petite balade va être pour moi l’occasion de tester l’habitabilité du Defender. Nous devions être deux à partir pour ce voyage, finalement je pars en solo mais je n’en ai pas moins beaucoup de choses à charger. Tout d’abord des exemplaires de mon livre sur l’histoire du Range Rover, que j’ai l’intention de vendre dans ce salon, et aussi pour livrer mon distributeur anglais. Mais j’ai aussi un Barnum, une chaise, une table, un sac avec mes affaires et mon matériel de camping. Eh oui je la joue « aventurier en carton », j’ai décidé de dormir dans le Defender tout en recherchant le confort XL… vous allez voir. 

Land Rover Francois Bouet 90

Départ aux aurores, puis Shuttle et direction le nord-ouest de Londres pour récupérer mon neveu. En effet, je vais faire un petit crochet par le Goodwood Museum. C’est déjà un très joli musée auto, avec des locaux absolument superbes, dans lequel sont présentées des voitures très sympas.

Mais pour ce voyage, l’intérêt est aussi ailleurs. On y trouve un musée de l’aviation avec de nombreux avions exposés, couvrant toutes les périodes et aussi tous les formats. On peut également y admirer de nombreuses pièces en rapport avec l’armement aérien de la deuxième guerre mondiale.

Mais le clou du musée est indubitablement la présence d’un Concorde. Oui un vrai Concorde qui a trouvé refuge à Goodwood ! Et surtout il est possible de faire le « Concorde expérience ». En quoi cela consiste ? Eh bien c’est un vrai moment sympathique, à la découverte de l’histoire de cet avion mythique avec explication à l’extérieur et à l’intérieur de l’avion. Je ne suis pas fan d’aviation, mais j’avoue que pour moi cela a été un grand moment et un grand souvenir. 

Nous déjeunons au cœur du musée, le sandwich est en plastique mais le cadre est top et l’ambiance … so British. Nous repartons, histoire de passer voir le distributeur anglais de mes livres. On en parle ici. C’est l’occasion de discuter et de constater que la passion automobile est tenace en UK. John aime les caisses, c’est clair …

Il faut hélas que je continue ma route, je vais déposer mon neveu chez lui en partageant un dernier Fish and Chips assis à l’avant du Defender. Ambiance British garantie : classique et sympa. 

Land Rover Francois Bouet 81

Direction Malvern en Land Rover Defender PHEV

Je repars en direction de Malvern avec une escale dodo dans une petite auberge. Le look extérieur est superbe, la finition intérieure est plus… anglaise. Pour tout dire, j’ai un peu l’impression d’être dans une Jaguar des années soixante-dix. C’est beau mais il y a un jour d’un demi centimètre sous la fenêtre et j’entends mon voisin se laver les dents.  So british.

Les petites routes pour rallier le salon sont l’occasion de constater que le Defender est à l’aise sur ces petits lacets sinueux. Il ne sous-vire pas et fait même oublier son gabarit généreux. C’est tellement agréable de conduire en étant assIs aussi haut, de pouvoir anticiper les aléas de la route et de découvrir le paysage d’un autre angle.

A l’arrivée au salon, le suis surpris de constater que beaucoup de gens campent, en particulier beaucoup de propriétaires de Defender et de Discovery d’anciennes générations. En même temps on est en Grande Bretagne, rien ne me surprend ….

Coté exposants, les vendeurs de pièces détachés constituent la majorité du genre. Je découvre en particulier des stocks de châssis neufs assez hallucinants. 

Et si vous n’êtes pas là pour acheter un châssis vous pourrez aussi découvrir beaucoup de vêtements, voire de la décoration à thème automobile. Je dois avouer que j’aurais bien aimé pouvoir dépenser pas mal d’argent, tant le choix est large et surtout bien diffèrent ce que l’on peut trouver sur le continent.

Dodo sur le salon en Land Rover Defender PHEV

Après cette découverte du salon, il me faut maintenant m’installer pour faire dodo mais avant je vais faire quelques courses au Lidl du coin. Amusant de constater que les produits proposés ne sont vraiment pas ceux des magasins français. Et surprise à l’anglaise : en sortant sur le parking, une Jaguar Type E avec une superbe patine est garée là. L’auto de collection est partout en Angleterre même sur les parkings de magasins discount. …

Je vous l’ai annoncé, je dors dans mon Land Rover Defender PHEV: mais j’ai décidé que cela serait tout confort, j’ai pris un matelas gonflable double à installer à l’arrière. Il est un peu large pour le gabarit intérieur du Land Rover Defender PHEV. En effet si celui-ci est très gros à l’extérieur, l’habitabilité intérieure est assez réduite. En particulier le coffre avec la banquette arrière en place ne fait que … 

Au final il faudra que je passe toutes mes affaires sur l’espace avant pour dégager l’arrière… ( le coffre fait environ 600 litres).

La nuit sera bonne Même si, au petit matin, le climat « légèrement frais « des Iles Britanniques me rappellera à son bon souvenir.

Toujours le salon en Land Rover Defender PHEV

Deuxième jour de salon, avec beaucoup de rencontres sympas même si l’on sent qu’avec ce temps magnifique les anglais sont plutôt partis à la mer que sur un salon à l’intérieur des terres. 

Mais c’est déjà le moment de rentrer et de prendre les petites routes puis faire un stop à la ferme de Jeremy Clarkson pour y déposer mon livre. 

Je suis impressionné par le monde qui fait la queue pour rentrer dans la micro-boutique, et l’attente est juste délirante. Dommage, je n’achèterai pas de souvenir et je me contenterai de faire quelques photos. Amusant de découvrir que juste à côté de la boutique il y a un camping et que l’on est à deux minutes du centre du village. Vu le trafic apporté par la ferme je comprends que les riverains ne soient pas tout sourire !

Sur la route vers le tunnel sous la Manche, je suis surpris de découvrir au milieu de nulle part un garage qui vend de la caisse ultra sympa. Toujours la passion des anglais pour l’auto. Je ne m’en lasse pas.

Je fais une pause-café avec un arrêt au sud de Londres sur l’autoroute M25 (équivalent de notre francilienne). Je découvre la saturation des bornes de recharge électriques. Les anglais ont déjà bien plus que nous des grosses autos électriques et ils les utilisent intensivement. Comme nous sommes un week-end de beau temps, tout le monde est sur les routes et cela se retrouve dans les stations de recharge. 

Je vous parle un peu du Land Rover Defender PHEV ?

J’aime toujours autant la campagne anglaise où le Defender est vraiment à sa place. Que dire sur lui ? C’est un parfait compagnon de route au long cours. Plutôt silencieux sur autoroute, Il se révèle aussi parfaitement à l’aise sur les petites routes. Malgré son poids et son encombrement conséquents, il saura toujours se montrer agile et serein. Sur les 2500 km de mon voyage, ma consommation ressortira à 12 l/100 sans jamais avoir rechargé. 

Le Land Rover Defender PHEV 110 de 83 600 euro 93 700 euro.

Et plus particulièrement cette série limitée déjà épuisée commençait à 109 300 €.

Cette édition était limitée en France à soixante quinze exemplaires de Defender 90 auxquels il faut ajouter soixante quinze exemplaires de Defender 110.Une couleur inédite, le Grasmere Green, et des inscriptions spécifiques « 75 Years » dans l’habitacle ainsi qu’à l’arrière du véhicule, Des caméras panoramiques 3D, des projecteurs Matrix LED et le système Terrain Response configurable.

image00015 Copier

Un petit tour en Land Rover Hard-top Diesel VU 3 places.

Nous avons pu essayer la version hybride 5 places, mais mon autre coup de cœur de la gamme est la version 3 portes Diesel. Vous allez me dire que la fiscalité est délirante. Eh bien non même pas, car il existe un utilitaire dans la gamme qui est disponible en 3 places. En effet on peut, avec la version hard-top (utilitaire), disposer de 3 places à l’avant et d’un diesel 6 cylindres de 200 ch. Le tout pour un prix assez contenu qui débute à partir de 61 400 euros.

J’aime le bruit du six cylindres Diesel qui résonne comme un moteur essence et la consommation qui permet d’envisager de tracter sur de très longues distances sans se soucier de l’aspect consommation. Une configuration de Defender trop méconnue. Comme la version longue que l’on voit fort peu mais que l’on avait spotté l’année dernière mais que l’on avait spotté l’année dernière.

Texte et photos François Bouet

Nos réseaux sociaux

Alimenté avec passion par l’association Le Nouvel Automobiliste

Copyright © 2021