Le Nouvel Automobiliste

Live Bruxelles 2019 : Rolls-Royce Cullinan

C’est la première fois que le public européen d’un salon automobile peut approcher le nouveau et premier SUV de l’histoire de Rolls-Royce, le Cullinan. Le tout-terrain anglais rejoint ainsi le Bentley Bentayga parmi les SUV ultra luxueux, avant l’arrivée d’un troisième « briton », l’Aston Martin DBX.

Rolls-Royce Cullinan, une nouveauté de taille

Pour une nouveauté de taille, c’est une nouveauté de taille. A côté de la pourtant imposante berline Ghost, le nouveau Rolls-Royce Cullinan occupe une place impressionnante. Long de 5,34 m, haut de 1,84 et large de plus de 2 mètres, le Cullinan ne fait aucune économie sur son format. Tout est sur-proportionné, plutôt que disproportionné dans la mesure où l’ensemble, bien que massif, apparaît cohérent esthétiquement. Les chromes, les jantes de 21 pouces, ou encore la sobriété des détails surprennent.

A bord du Cullinan, tout client de Rolls-Royce ne sera pas dépaysé par l’habitacle du dernier-né de Goodwood. Cuir pleine fleur, bois et commandes chromées sont présents sans limite. Comme sur une Rolls-Royce Phantom ou Ghost, les portes sont antagonistes à l’arrière, avec un accès dont la cave à pied est à niveau, et avec un large espace aux jambes. On ne doute pas, toutefois, de la capacité de la voiture à être rallongée pour offrir encore plus d’espace au rang 2.

Les finitions impressionnent, autant que les chiffres techniques : avec un V12 de 571 ch et 850 Nm de couple, ce nouveau Cullinan ne fait pas de compromis pour avoir une puissance « suffisante ». C’est donc bien une Rolls-Royce, dans toutes ses audaces, et dans toute sa tradition.

Le Rolls-Royce Cullinan exposé à Bruxelles en images :

Crédit photos : The Automobilists

Retrouvez tous nos articles sur le Salon de Bruxelles à ce lien !